DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Lendemains de beuveries festivo-vivrensemblistes sous le pont Alexandre III




L'idéal sociofestif de la ville hidalguisée triomphe tous les matins, de moins en moins bien nettoyé la journée. Un de nos fidèles lecteurs nous en a donné quelques témoignages.



Lendemains de beuveries festivo-vivrensemblistes sous le pont Alexandre III
Commentaire de ce cher lecteur : "Entre le pont Alexandre III et celui des Invalides.

Lendemain de soirée déconno-républicaine, déconno-solidaire, déconno-citoyenne, déconno-festive, déconno-participative, déconno-apaisée. Déconno-irresponsable. Déconno-socialiste, oui.

Pour conclure, avec leur soufflante, les petits hommes verts regroupent tout "ça" ; et une bonne partie de tout "ça", le vent l'emporte... à la Seine."

Lendemains de beuveries festivo-vivrensemblistes sous le pont Alexandre III

Lendemains de beuveries festivo-vivrensemblistes sous le pont Alexandre III

Vendredi 17 Juillet 2015


Serge Federbusch
Serge Federbusch


1.Posté par Parigot le 22/07/2015 15:22
La mairie va-t-elle demander aux organisateurs de ^payer des dégâts/nettoyages, comme elle l'avait fait pour la Manif pour Tous???

2.Posté par vu de sirius le 22/07/2015 16:11
moi ce que j'"aime" particuliérement , ce sont les canettes et bouteilles de Coca vides (çà peut être autre chose, mais je retiens celles là pour leur valeur éminemment symbolique) mises en évidences, qui devant un monument aux morts (vu à Toulouse), qui sur la rambarde qui mène au palais de Toky, qui plantées droit comme un i au milieu de la chaussée, fiérotes, et semblant proclamer à tous vents "la civilisation du trash triomphe et je vous emmerde"

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes