DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Rappel ! Les scandales frappent Hidalgo de partout ! Vendredi 17 novembre : venez débattre avec Airy ROUTIER, auteur de "Notre-Drame-de-Paris" !










Le Club Paris 20 sur 20 organise son premier grand débat pour une alternance réussie à Paris !

Et commence pour cela par un état des lieux.

Hidalgo : l'ère des scandales.



Rappel ! Les scandales frappent Hidalgo de partout ! Vendredi 17 novembre : venez débattre avec Airy ROUTIER, auteur de "Notre-Drame-de-Paris" !


Nous aurons le plaisir de recevoir Airy Routier, auteur de « Notre-Drame-de-Paris », le livre qui hérisse tant Hidalgo et ses sbires.

Venez nombreux le 17 novembre à 19 heures 30 à la Petite Louise 54 rue du Château d’eau Paris face à la mairie du 10ème arrondissement !

PAF : une consommation





Vendredi 20 Octobre 2017


Serge Federbusch
Serge Federbusch


1.Posté par Aude le 25/10/2017 15:44
Malheureusement, je ne serai pas en France à cette date

2.Posté par LAURENT Bruno le 25/10/2017 17:16
Avec l'article des nouveaux HLM de ST GERMAIN il aura du grain à moudre

3.Posté par SONIA le 26/10/2017 12:06
il faudrait proposer des rv + au centre de Paris et proches de métros

4.Posté par blum le 26/10/2017 14:02
@ Sonia : Voulez-vous insinuer que le RV fixé par Serge, dans son arrondissement natal, le Xème, face à la mairie, n'est pas au centre de Paris, mais au centre de l'Afrique sub-saharienne?
Allez, vous n'avez aucune excuse , pour ne pas vous y rendre: plusieurs stations de métro possibles:
Château d' Eau, Jacques Bonsergent, Strasboug St Denis.
Par contre, le thème choisi: " Comment sortir de la paralysie de la circulation" me semble secondaire par
rapport à celui que j'aurais imaginé: comment sortir du cycle infernal de la corruption qui maintient la
gauche au pouvoir, à commencer par Hidalgo, qui s'achète les voix de ses électeurs avec nos impôts?

5.Posté par SONIA le 27/10/2017 17:05
@ BLUM ; mais comment me permettrais je une telle insinuation et prendre ainsi le risque d'être traitée de raciste ??? que nenni ; bon le 10ème est mon ancien quartier, que j'ai quitté pour le 14ème... et là j'ai été rattrapée par le fameux remplacement de population...

De fait désormais notamment le soir je privilégie les lieux très proches des métros, République serait à mon avis + facile pour tout le monde et réunirait nordistes et sudistes

par ailleurs tout comme vous, la circulation n'est pas le sujet qui me passionne le +, hormis s'il s'agit de faire circuler ailleurs certaines personnes, dont une que les parisiens souhaiteraient voir partir bien loin de Paris...

6.Posté par Studler le 05/11/2017 20:24
Info lancée, avec succès j'espère

7.Posté par ARON Jean-Claude le 11/11/2017 18:21
Serge, il faudrait donner le texte de "Baron Haussmann pardon" à Airy Routier pour qu'il serve de base à la discussion sur les bouchons à Paris et la destruction de la ville

Il est paru sur Delanopolis mais je te le remets ici


Croyant donner plus d’air
Aux piétons aux vélos
Pour faire l’enfer sur terre
Aux moteurs, aux autos

Bertrand Delanoë
Systématiquement
S’est prit à massacrer
Ton travail violemment

Toi qui avec passion
Voulais changer Paris
Un Paris embelli,
Un Paris agrandi,
un Paris assaini
Baron Haussmann, pardon

Croyant diminuer
La vilaine pollution
Il ne fait qu’augmenter
Dans Paris, ce poison

En réduisant tes rues
Il invente des bouchons
Ne voyant pas l’abus
Met Paris en haillons

Toi qui avec passion
Voulais changer Paris
Un Paris embelli,
Un Paris agrandi,
un Paris assaini
Baron Haussmann, pardon


Tes rues droites et jolies
Deviennent gymkhana
Les bouchons jour et nuit
Font qu’on ne s’en sort pas

Paris devient musée,
Les touristes l’évitent
Le peuple doit le quitter
On va vers la faillite

Toi qui avec passion
Voulais changer Paris
Un Paris embelli,
Un Paris agrandi,
un Paris assaini
Baron Haussmann, pardon

Dans ta tombe, pauv’ Baron
Tu dois te retourner
Au bruit de ces klaksons
Des chauffeurs énervés

Toi qui avais hier
Fait de ce beau Paris
Une ville lumière
Je comprends ton dépit

Toi qui avec passion
Voulais changer Paris
Un Paris embelli,
Un Paris agrandi,
un Paris assaini
Baron Haussmann, pardon


Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes