DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Scandale des Halles : et ronds et ronds petits avenants !



Le Tribunal administratif de Paris a décidé que le nouvel avenant passé par la bande à Delanoë avec les architectes Berger et Anziutti pour la construction de l'aérogare Roissy 3 du centre de Paris, alias la Canopée des Halles, est illégal.

On s'en serait douté. Il explosait, comme d'habitude à Paris, les compteurs des marchés publics : 28 % d'augmentation par rapport au devis initial ! Y'a bon Berger !

Fidèle à ses pratiques d'enfumage des médias, la municipalité a tenté de banaliser la chose en expliquant qu'elle allait continuer comme si de rien n'était. Mais ce ne sera pas si simple ...



L'archétype d'une image mensongère : tout sera plus gros, plus haut et plus opaque vu du sol !
L'archétype d'une image mensongère : tout sera plus gros, plus haut et plus opaque vu du sol !
Dans cette monumentale gabegie qu'on nomme les Halles version Delanoë, le dernier gaspillage en date était l'adoption d'un troisième avenant pour augmenter la rémunération de Berger et Anziutti, visiblement dépassés par la tournure des événements.

La rasade supplémentaire que la SemParisSeine (agissant pour le compte de son actionnaire : la ville de Paris) voulait leur accorder était de toute évidence contraire à la loi puisqu'elle bouleverse l'économie du contrat initial sans qu'il soit remis en concurrence. En deux avenants, ce sont près de 6, 2 millions d'euros supplémentaires que la ville voulait verser aux architectes ! La ville a tenté une sorte de chantage en expliquant au Tribunal que l'arrêt des travaux serait contraire à un intérêt public essentiel. En réalité, c'est l'inverse qui est vrai : abandonner la Canopée et le réaménagement des Halles actuel serait une bénédiction pour les finances et l'urbanisme parisiens.

Le Tribunal ne l'a pas suivi puisqu'il a considéré que ce marché était bel et bien illégal. Mais sans doute a-t-il craint que le raisonnement spécieux des Delanoistes ne trouve quelque écho en appel ou en cassation. Dans le cadre d'une évolution de la jurisprudence, le Tribunal n'a donc pas annulé immédiatement l'avenant (voir sa présentation du jugement en cliquant ICI pour les mordus de droit administratif). Il a laissé à la mairie et à sa Sem la possibilité de renégocier avec Berger et Anziutti pour que l'addition supplémentaire ne dépasse pas le plafond jurisprudentiel toléré de 20 %. Ils ont jusqu'à la fin mai pour se mettre d'accord. S'ils n'y parviennent pas, il faudra tout recommencer.

Aussitôt, dans un classique exercice d'enfumage, la mairie a claironné qu'elle allait pouvoir continuer comme si de rien n'était. Menteuse !!!

La réalité que cherchent à cacher les Delanoistes est double. D'abord, dès que Berger et Anziutti auront épuisé l'argent que la mairie a prévu de leur donner dans le cadre du marché initial complété par un premier avenant, ils travailleront à perte. Comme visiblement les deux architectes ont émis des gaz plus haut perchés que leurs postérieurs et vu la fébrilité avec laquelle la ville cherche à compléter leur rémunération, il est probable qu'ils ne sont d'ores et déjà pas loin de perdre de l'argent. Du reste, la ville évoquait le risque de faillite rapide dans son mémoire en défense. Ensuite et surtout, il faudra que Berger et Anziutti se contentent de 20 % d'augmentation jusqu'à la fin du contrat. Vu la dérive de ce projet insensé et sa mauvaise conception initiale, cela leur sera très difficile. Nos compères sont donc bel et bien dans une seringue. Soit ils se brûlent les ailes, soit ils arrêtent et la ville doit leur trouver des remplaçants au risque de perdre plusieurs années.

Certes, la municipalité et ses satellites peuvent tenter de les rémunérer de manière détournée, sur d'autres contrats par exemple, ou d'autres chantiers. Mais qu'ils se rassurent : ils seront marqués à la culotte et ce genre d'abus se paient très cher en justice. Avis aux amateurs ...

Bref, le Delanopolis donne un conseil désintéressé à tout ce petit monde : renoncez à construire votre énorme verrue au centre de Paris et revenez à la raison. Berger, jadis un bon architecte, retrouverait considération, argent et honneur en arrêtant immédiatement les frais.

Vendredi 6 Janvier 2012


Serge Federbusch
Serge Federbusch


1.Posté par Jean le 09/01/2012 09:17
Bonjour,
J'entends dire qu'en sus de ces arguties administratives qui ne font que contrarier les élus, il y aurait un problème de faisabilité technique assez insurmontable concernant la fameuse Canopée : est-ce un canular, une rumeur ou une information ?

2.Posté par Gérard Lefort le 09/01/2012 12:46
Parmi les actionnaires de la SemPariSeine se trouve la Société Civile du Forum des Halles, c'est-à-dire UNIBAIL-RODAMCO. Tiens, tiens...

Quant à la faisabilité technique, nous ne sommes pas le 1er avril, Jean. Ce n'est donc pas un canular.

Pour mettre fin fin au mensonge sur la "feuille de verre", "translucide" et la supercherie de la comparaison avec la canopée je vous conseille de jeter un oeil à cet amas de ferraille que sera le couvercle du futur hangar des Halles (http://www.decodebim.com/Lg_FR/references/references.html#1011-005).

GL


3.Posté par Elisabeth Bourguinat, association Accomplir le 09/01/2012 14:20
Pour répondre à Jean : en fait Berger et Anziutti avaient imaginé un mode constructif qui était tout simplement irréalisable, d'où l'échec du premier appel d'offre pour la construction de la Canopée : les trois "grands" qui y participaient (Vinci, Bouygues, Eiffage), avaient demandé jusqu'à 100 % d'augmentation du budget pour construire la "chose" selon la méthode des architectes. Finalement Vinci s'est contenté d'une rallonge de 40 M€ (portant le coût de la Canopée 176 à 216 M€) en adoptant un mode de construction beaucoup plus laborieux mais plus réaliste. Si vous voulez comparer les deux méthodes, vous trouverez ici la méthode prévue par les architectes :
http://www.accomplir.asso.fr/commun/movie.php?film=/association/photos/20111215/Vimeo-29364028%20Cinematique%20du%20chantier%20Canopee%20des%20Halles%20.mp4&l=800&h=450
et ici la méthode imposée par Vinci :
http://www.accomplir.asso.fr/association/photos/20111215/Construction.pdf
Au passage, avez-vous remarqué l'ombre dans laquelle ce toit fait de beaucoup plus de ferraille que de verre va plonger le "cratère" du Forum des Halles, non seulement pendant la construction mais aussi et surtout une fois qu'il sera terminé ? Aujourd'hui, le puits de lumière du Forum bénéficie des rayons du soleil, demain il sera éclairé à l'électricité, mais cette insulte au développement durable ne semble guère émouvoir nos édiles. De plus, il sera impossible d'organiser quoi que ce soit sous ce toit car l'espace du cratère doit rester libre pour permettre l'évacuation du Forum et de la gare en cas de sinistre. Donc ce toit ruineux, qui arrête le soleil et laisse passer la pluie (à cause des contraintes de désenfumage...) ne servira À RIEN ! que penser de cette utilisation des finances publiques ? L'opération des Halles sera vraiment le scandale de la double mandature de Delanoë.

4.Posté par Européanne le 09/01/2012 15:37
Il est aberrant que personne ne se soit vraiment intéressé aux projets de restructuration des Halles, si ce n'est une petite association représentant les usagers de cet ensemble,Accomplir, laquelle a depuis des années alerté toutes les Autorités et la presse avant que les travaux de destruction ne commencent , sans grand résultat , excepté Delanopolis
Même le Prèfêt qui considérait certain accords illégaux l'année dernière, n' a pas bougé , alors qu'il en était encore temps !
Quel gâchis !
Tout ça pour quoi ?
Les contribuables paieront !

5.Posté par Staling19e le 09/01/2012 17:07
Bonjour,

Tout d'abord meilleurs voeux au Delanopolis,qui est un plaisir à lire.

Une nouvelle fois notre très cher Maire de Paris ne sait plus quoi faire pour enlaidir la capitale et surtout gaspiller à tout va l'argent du contribuable.
En cette période de crise était-il important et urgent de rénover les halles de Paris?.A mon avis non.Cela pouvait attendre 2 ou 3 ans pour la rénovation.Il n'y avait pas d'urgence.Sauf pour notre cher Maire bien sur.la seule urgence est de remplir les poches des amis.
Comment explique t-il cette augmentation de 28%?.
Quand la presse Française va t-elle enfin se pencher sur les contrats étranges du Maire de Paris?.
Le citoyen ne peut-il déposer une plainte en justice pour faire cesser le pillage?.
Je suis révolté de la gestion désastreuse de la ville de Paris par les socialistes.
Je comprends un peu mieux l'augmentation de mes impots locaux de 148% en 2 ans.
Delanoé a massacrer notre si belle ville.Il ferait mieux de dépenser l'argent du contribuable pour le nettoyage des rues de la capitale par exemple.Jamais Paris n'a été aussi sale.Mais là pas de budget.

La gabegie du Maire de Paris est sans limite pour les choses inutiles.
Cordialement

6.Posté par Gaspardgrognard le 10/01/2012 00:28
Le pire de tout ça, c'est que les choses qui existaient donnaient dans l'ensemble satisfaction. Hormis le manque de qualité architecturale des pavillons Villerval, le jardin ne demandait que quelques modifications et un entretien convenable.
Le puits du Forum était tout à fait acceptable, dans son principe d'atrium, amenant clarté et plaisir de pouvoir contempler le ciel, même à vingt mètres sous terre.
Pourquoi vouloir couvrir cet espace ?
La seule chose absolument indispensable était le réaménagement complet de la gare souterraine du RER et métro.
Dans cette affaire comme dans celles du tramway périphérique et de la destruction de la belle place de la République, les élus de la mairie de Paris, intoxiqués par ce « foutu » discours des écologistes, se sont montrés incapables de bons jugements.
Il en est de même dans la gestion de la circulation des automobiles que ces « responsables » ont rendu impossible, partant de l'idée qu'une ville sans voiture c'est « le pied ». Ce qui les a conduit à proposer un parc de voitures en location, les Autolib's. Comme contradiction on peut faire mieux, mais celle là c'est pas mal !
En 2014, virez moi toute cette équipe !

7.Posté par Tonton Colas le 20/01/2012 08:56
Gaspardgrognard a tout à fait raison, et sur tous les points qu'il aborde.

Quant au Delanopolis, et à Serge Federbusch, on les remercie encore et toujours de faire le travail que l'opposition municipale ne fait pas, faute d'être capable de le faire, à l'exception notable de quelques rares élus, François Lebel par exemple.

Il faut faire circuler le Delanoscope le plus possible.

Non seulement auprès de ceux qui, bien qu'ils ne le connaissent pas encore, partagent ses points de vue mais encore et surtout auprès des électeurs parisiens, y compris ceux qui sont proches de l'actuel majorité municipale. Quitte à se faire traiter de facho, de réactionnaire ou autres noms d'oiseaux.

Voilà voilà.

8.Posté par Tonton Colas le 20/01/2012 09:07
A Elisabeth Bourguignat.

Etant - on l'aura deviné - plutôt adepte d'une droite modérée - je ne suis pas certain de partager vos opinions politiques.

Ceci n'empêche pas de rendre hommage à votre travail et à celui de l'Association Accomplir; une des rares sinon la seule qui s'oppose carrément, et depuis le début, à ce projet stupide, somptuaire et malfaisant de Canopée.

Sans omettre cet autre assassinat de ce que fut le Jardin des Halles.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :

Castaner de quoi ? - 23/05/2017

1 2 3 4 5 » ... 30

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes