DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Ségo Bashing 10

Journal quasi-imaginaire



Lundi

Drucker, il est parfait. Pas un mot plus haut que l’autre. Je me demande simplement comment il fait pour avoir encore autant de tignasse. En tout cas, je lui ai promis : si quelqu’un s’avise de le traiter comme un vulgaire PPDA après mon audience riquiqui, je demande à Torreton d’organiser un meeting de soutien au Théâtre du Rond Point. Nous nous battrons jusqu’au bout pour le service public.

Mardi

La culture, encore. Du temps de la droite, on s’emmerdait ferme, à l’Hôtel de ville, salle Saint Jean avec des expos gonflantes, genre Nicolas de Staël. Désormais, c’est Dalida et Grace Kelly. Une vraie gauche populaire, libérale et décomplexée quoi. En Poitou, ils savent même pas ce que c’est.

Mercredi

Comment ?! Une « Ségolène en caleçon », voilà comment elle m’appelle la Ch’ti selon Libé. Quelle injure ! Enfin … elle reconnaît quand même que j’en ai dans le pantalon.

Jeudi

C’était follement romantique cette escapade lilloise. Je lui ai fait des mamours en public, à la Martine et sur un quai de gare en plus. L’agitée des Charentes, ça va lui mettre les nerfs en pelotes ! Qu’est-ce qu’on a rigolé en pensant à la tête qu’elle va faire. Et puis je lui ai demandé d’être sympa avec moi au congrès, à Martine. Là, elle rigolait moins.

Vendredi

Une idée de génie mise au point avec Bloche pendant le voyage à Lille. Déguiser Huchon en Mauroy, envoyer un commando par le T.G.V. et faire l’échange avant le jugement de la cour d’appel sur l’Île-de-France. Question corpulence, ça devrait le faire. Si tout se passe bien, Gros Paris me renvoie l’ascenseur et appelle à voter pour moi dans le Nord en se faisant passer pour Gros Quinquin, le juge et le militant de base n’y voient que du feu et la Ch’ti est carbo. Simple, non ?

Samedi

Mer… Gros Quinquin est mis en examen lui aussi. Mon plan tombe à l’eau !

Dimanche

Quel sal …. ! Je savais qu’il fallait me méfier de Boule de Frometon. Après les sur-irradiés d’Epinal et de Toulouse, les sur-radiés de la fédé de Paris. Un scandale sanitaire majeur. Le fichier contaminé. Qu’est-ce qui va me rester pour ma motion si ça continue ?


Dimanche 22 Juin 2008


Serge Federbusch
Serge Federbusch

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes