DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Ségo Bashing n°39 by BéDé


Journal quasi-imaginaire

« Elles se réduiront à deux tas de poussière rose » BéDé, le 15 novembre 2008



Ségo Bashing n°39 by BéDé
Lundi

Martine a tout compris à la sagesse orientale : être Zénith, c’est faire le vide autour de soi.

Mardi

1000 militants grand max au plus fort de la teuf : la frisée du Poitou a dû s’en gondoler les bigoudis. Moi, comme j’étais au premier rang, j’étais obligé de faire la gueule.

Mercredi

Si Girard avait utilisé les méthodes de comptage de Nuit Blanche pour ce machin, on aurait pu annoncer 100.000 participants. Il a l’étoffe d’un ministre de la culture rien que pour des trucs comme ça.

Jeudi

Une idée de génie : je vais créer une taxe départementale d’habitation sur les lits d’hôpitaux occupés par les riches pour financer le budget de l’Assistance publique. Les cocos vont adorer.

Vendredi

Si je demande à Decaux de m’installer des airbags sur les Vélib’, il va me réclamer du fric ?

Samedi

Je vais faire un coup politique monumental : racheter à vil prix les bagnoles électriques subventionnées par la sulfatée des Charentes et qui viennent de faire faillite puis les installer à Paris pour Autolib’. C’est ça, un manager de progrès social ma douce.

Dimanche

J’ai donné des instructions aux Parcs et Jardins. Plus un gramme de pesticide du côté de Solfé. Dans deux ans, ce sera la jungle là-bas.


Mardi 24 Mars 2009


Serge Federbusch
Serge Federbusch

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes