DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Stupidalgo gagne enfin un Grand prix : Formule E comme Esbroufe !

Un de nos aimables lecteurs nous a adressé un édifiant document prouvant les gaspillages communicationnels de la mairie à un moment où l'état des chaussées parisiennes tend à la tiers-mondisation !



Comme l’an dernier à la même époque, Paris va vouloir briller en accueillant une manche du championnat de course de voitures électriques.

Comme l’an dernier, il va falloir aménager le site des Invalides pour que ces bolides puissent rouler sans casser.

Comme l’an dernier, on recouvre les rues pavées par une couche de goudron parfaitement lisse que l’on enlèvera sitôt l’événement passé.

C’est un nouvel exemple de la politique bling-bling d'Hidalgo qui pense d’abord à se faire mousser devant les médias quitte à paraitre inconstante et peu intéressée par le sort des Parisiens.

En effet, le chantre de la croisade anti-voitures en ville devient ambassadrice de la voiture le temps d’une exhibition. Quelle voiture ? La voiture électrique évidemment ! Mais ces Formule E ont un gros problème d’autonomie et de recharge.

Donc chaque écurie a autant de voitures que de manches. Imaginez qu’au lieu de recharger votre voiture, vous soyez obligé d’utiliser votre seconde voiture ? Elles ont aussi un gros problème de fiabilité et il n’est pas question de les faire rouler sur des pavés : elles ne tiendraient pas la route et se disloqueraient avec les vibrations. Donc on leur fait un bitume spécial. La mairie vous expliquera que c’est pour protéger les pavés classés aux monuments historiques. Elle oubliera de vous dire que les bus et cars de tourisme, gros pachydermes destructeurs de voirie, y roulent tous les jours ! Petite innovation, il y aura moins de panneaux publicitaires car le public s’était plaint que pour le prix des places il n’y voyait rien.

Avec tout cet argent dépensé pour faire reluire Hidalgo et ce bitume étalé aux Invalides, on aurait pu refaire les trottoirs et les rues qui se dégradent. Mais, çà ce n’est pas bling-bling (le son de nos impôts qui passent par la fenêtre pour faire briller la maire).



Vendredi 28 Avril 2017


Serge Federbusch
Serge Federbusch


1.Posté par Haubenmeise le 01/05/2017 11:54
Faire reluire Hidalgo ? C'est peut-être ça qui lui manque, au fond. C'est pas moi qui l'ai dit :-)

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes