DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Avec les socialistes, la République est une épave



Ce n'est pas faute, avec l'association "Vigilance-République" dont je salue ici les anciens membres, d'avoir alerté l'opinion sur les périls que courait la place de la République !

Grand chantier de la deuxième mandature Delanoë (2008-2012), son saccage par la mairie pour en faire une sorte d'"esplanade des teufs" était le symbole d'un socialisme municipal abîmé dans l'animation urbaine.

L'appropriation des lieux par la myriade d'associations gravitant autour du PS devait en faire le point d'ancrage de sa domination sur la ville.

Raté !



Avec les socialistes, la République est une épave
Une espèce parasitaire a chassé l'autre. D'abord sont venus les skatteurs. Puis les squatteurs de Droit au logement qui ont inventé une sorte de machine à obtenir des HLM en échange de leur consentement à déguerpir. Vinrent dans la foulée des migrants, c'est à dire des clandestins adoubés par la gauche médiatique. Depuis quelques jours, les veilleurs de Nuit debout, agglomérat de jeunes anxieux pour leur futur et décérébrés par le discours gauchiste, de traîne-savates et de manipulateurs verbeux, ont pris le contrôle du site.

Vous admirerez sur la photo ci-dessus leur contribution à son maintien en l'état, au nom de la création de "plantations" !

L'ordonnancement Napoléon III de la place et ses magnifiques fontaines aux dauphins ont disparu au bénéfice d'une dalle froide et soviétiforme. Bientôt, de dégradations en déprédations, de trous en chocs, ce ne sera plus que bourbier.

L'eau pénètre dans le métro en sous-sol.

On notera également qu'après une première victime tombée de la statue lors d'un concert, un second homme a fait une chute, grièvement blessé.

Et Hidalgo ne prend toujours aucune mesure pour prévenir ces accidents. Une négligence proprement criminelle.

Le monument à la République est devenu une épave taguée. Le bistro à bobos qui devait promouvoir les médias du monde entier, géré par des potes de la mairie, a déjà brûlé une fois.

Les riverains sont ulcérés. Eux qui croyaient être les chouchous de la mairie se réveillent en parias ainsi que le montre leurs réactions sur le site de l'association Vivre le Marais : cliquez ICI.

La République socialiste est une épave ...

Dimanche 10 Avril 2016
Serge Federbusch






1.Posté par stal19e le 11/04/2016 13:50
Malheureusement le carnage est partout dans Paris . C'est un peu drôle de voir les bobos pleurnicher sur leur quartier , ils récoltent ce qu'ils ont semé. Ils vont enfin sortir de léthargie pour revenir dans le monde réel . le choc va être terrible . Que du bonheur .
pour information les invités de madame Hidalgo et du greviste Julliard sont de retour sous le métro aérien à Stalingrad .

2.Posté par Sémaphore le 11/04/2016 23:24
Je n'apprécie pas plus que vous Bonnet d'Ane mais de là à la sommer de faire quelque chose pour prévenir les accidents résultant de la bêtise d'idiots escaladeurs de statues???
Vous n'avez pas assez de dépenses stupides dans la capitale???
Pourquoi pas, à ce compte, une double rangée de barbelés avec miradors et patrouilles régulières et armées???
Supprimons la liberté parce que certains en font n'importe quoi, serait votre credo mignon?
Faites votre outing soce et brisons là!

3.Posté par Der Garnement le 12/04/2016 09:53
Allez faire un tour sur ce site...vous verrez que l'un des meneurs de ce mouvement "bouffe" à tous les râteliers :) c'est un peu facile quand on sait à quel milieu social il appartient, de militer pour la décroissance, les verts et le tout toutim :) à vomir !

4.Posté par SONIA le 12/04/2016 12:31
Entièrement d'accord avec cet article et ce constat affligeant mais malheureusement ils ne servent à rien avec notre municipalité de gauche

seules désormais sont utiles les pétitions à faire par ex contre la Maire, ainsi que les plaintes contre la VILLE DE PARIS

Il nous faut lutter et sauver Paris avec les mêmes armes que la gauche, la droite ne sait qu'agir avec des mots, ni manifs ni autres moyens d'actions...

quant à la statue, d'accord avec Serge ; moi je propose de belles grilles sur lesquelles il serait difficile et surtout interdit pas la loi de monter !

5.Posté par laurent le 12/04/2016 14:32
Merci pour cet article ! Tellement vrai ! cette place dédiée à la propagande des élus, n'a jamais été pensée pour les riverains contrairement à leur communication plus qu'alléchante en amont du projet !

Une poubelle, un dépotoir permanent, bruyant, sale, limite insalubre, d'une froideur affreuse.. le tout pour un budget total de 24 millions d'euros TTC (pour un budget prévu de 17,5 million ).. ah ah on les a bien eu les parisiens !
Puissent ces ratés,désormais visibles et non censurés par la presse, réveiller les parisiens et la ville pour REagir avant qu'il ne soit trop tard ! Par ailleurs, je constate que pour les veilleurs Nuit Debout ont eu beaucoup moins de soutien que tous leurs prédécesseurs de la part des médias ! Je n'ai jamais entendu personne ne parlant des migrants ou des assoc droit au logement qu'ils s'étaient appropriés Paris en occupant la place... les élus en auraient-ils marre de ce tintamarre pourtant crée par eux ? ou est-ce que parce qu'il y a davantage de français parmi les nuit debout que l'on peut leur "taper" dessus sans se faire traiter d'égoiste, d'injuste, de sans coeur.. de rascites ????

6.Posté par Parisien le 12/04/2016 17:29
cette place aussi plate et grise que la place rouge a Moscou , qui jadis accueillait les enfants du quartier pour un tour de carrousel; accueil maintenant la nuit une horde de bobo qui refont le monde en empêchant les habitants des immeubles la bordant de dormir. Depuis le saccage orchestré par l’ancien maire Delanoé , cette place occasionne des désagréments non seulement aux riverains mais également a la RATP qui vois la station ce trouvant en dessous inondé régulièrement suite au saccage de la dite place au-dessus . La BOBOLAND aura fait en plus de 14 ans de présence a Paris plus de dégâts que ne l'aurais fait une horde de HUN sur plusieurs siècle.

7.Posté par Christiane Chavane le 12/04/2016 19:18
C'est vrai tout ça, mais j'ai envie de dire : les riverains "ulcérés" ont majoritairement voté à gauche aux municipales. On ne récolte que ce que l'on sème.

8.Posté par Phil75 le 13/04/2016 08:03
"cette place aussi plate et grise que la place rouge"

Faux, la Place Rouge est au contraire très belle, bordée par la cathédrale Saint-Basile, le fameux "Gum" et la citadelle du Kremlin !

Ce à quoi ressemble la place de la République à la sauce Hidalgo, c'est à une place de sous-préfecture sidérurgique est-allemande.

9.Posté par Phil75 le 13/04/2016 08:06
@Christiane Chavane, vrai, mais la faute est surtout aux abstentionnistes. Avec l'abstention qu'il y a eu aux municipales (alors qu'autrefois les gens votaient beaucoup à cette élection), les voix d'Hidalgo représentent tout juste 30% des électeurs inscrits.

10.Posté par Phil75 le 13/04/2016 15:48
"La BOBOLAND aura fait en plus de 14 ans de présence a Paris plus de dégâts que ne l'aurais fait une horde de HUN sur plusieurs siècle. "

Mêmes les "huns" (qui une expression anglo-américaine équivalente à "boches") n'ont pas osé :

« Je n’ai ni détruit ni incendié leur ville, parce que j’ai voulu épargner cette honte au peuple allemand et ne pas détruire une ville sans motif et tout particulièrement une ville comme Paris qui est le siège de toutes les cultures. »

Général Dietrich von Choltitz, le 24 mai 1947

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 35

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes