DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Culture à Paris : par le petit bout de la paillette



Mis à part des événements surmédiatisés et superficiels, telle la Nuit blanche (cliquez ), la politique culturelle parisienne se caractérise surtout pas des flops retentissants, dont le 104 est le vaisseau-amiral : voir en cliquant et .

Mais n'oublions pas d'autres scandales comme le Louxor ( ici), les ineptes installations d'art dans la ville ( ), les retards colossaux des chantiers ( encore ), le copinage subventionnel ( ici aussi) et les nominations douteuses ( encore ).

Après ça, étonnez-vous que la scène culturelle parisienne soit sur le déclin.

Vendredi 16 Octobre 2009


Serge Federbusch
Serge Federbusch


1.Posté par vinatier le 31/10/2009 19:28
Bonjour,
ci-dessous le lien avec l'article paru dans Le Monde sur le 104

http://www.lemonde.fr/culture/article/2009/10/31/le-104-un-an-d-existence-et-deja-en-panne_1261115_3246.html
cordialement,
Jean Vinatier

2.Posté par fred le 12/11/2009 20:38
Bonjour,
Des nouvelles de la culture et du patrimoine.
La ville de Paris a décidé de supprimer la subvention attribuée au musée de Montmartre (gestion associative) et signe donc la fermeture d'un lieu unique à Montmartre. Resteront donc au sommet de la butte les boutiques pour touristes et le café surtaxé, exit l'histoire grande et petite de ce quartier qui suggère beaucoup aux parisiens, aux français et aux visiteurs étrangers.

3.Posté par Laizé le 02/01/2010 16:57
Dans le domaine de la culture il ne faut pas oublier l'exposition playmobil aux musées des arts décoratifs : deux heures de queue pour tout le monde y compris ceux qui n'avaient pas du tout l'intention de voir ce type d'art. Belle opération marketing pour la société qui commercialise ces jouets puisque la boutique du musée vendait des boîtes playmobil !

A quand l'exposition mac Do au musée du louvre sur le thème rupture du hamburger et partage du coca cola ?

4.Posté par jeanmart le 25/07/2010 20:16
Culture ou Déculturisation ?
Le Hip Hop a été interdit par l'Hôtel de Ville et les Tags vont réapparaitre avec la création d'un centre des cultures urbaines.
La Ville est propriétaire de nombreux fond de commerces sur Beaubourg, elle a préférer les louer plutôt que d'installer un office de tourisme la où sont les touristes. L'office du tourisme est prévu dans le nouveau centre commercial UNIBAIL. Il faut bien aider le commerce et l'ami UNIBAIL

5.Posté par Adhémar Durand le 14/11/2011 02:36
Fête, ça rime avec paillette !`
Paris, c'est désormais fait pour les Mickeylandeurs, les touristes et les potes à Bertrand !
Z'avez pas encore compris ???????

6.Posté par bouquinistede paris le 11/02/2012 09:41
vous avez oublier paris en toute lettre qui a durée 2 ans et qui ont ete des flop plus que retantissant

pour info on a eu des chiffre a confirmé l impression des pub et autre de la premiere année aurais coute la bagatelle de 600k d euro

7.Posté par gransachan le 17/05/2012 09:47
M. Delanoë a cité comme modèle « La glorieuse Commune de Paris », (discours à l'¨Hôtel de ville le 15 mai).
...et dans l'ignorance générale, ça ne fait pas scandale...
Il faudrait pourtant que M. le Maire relise un peu ses livres d’Histoire…
Il ne faudrait pas mettre dans l’esprit des gens que les communards étaient une bande de joyeux drilles injustement réprimée, comme le laissait entendre une exposition récente à l'Hôtel de Ville. Il s’agissait d’une bande d’assassins qui a pris le pouvoir par un coup de force totalitaire, par les armes, et qui a fusillé durant deux mois les Parisiens aux coins des rues parce qu'ils étaient "bourgeois", magistrats ou prêtres.
Je ne pense pas que cette tentative de dictature doive être cité en exemple. Surtout par M. Delanoë qui nous donne des leçons de "démocratie" à longueur de temps. Il est vrai que "démocrate", aujourd'hui, ça veut dire "d'accord avec moi"...
Intéressez-vous par exemple aux actions de Raoul Rigault qui avait pris possession de la préfecture sous la Commune avec son copain Théophile Ferré et qui déclare, en ordonnant les assassinats: "Je ne fais pas de la légalité, je fais la révolution !" C'est vrai puisqu'il cumule les fonctions de préfet et de magistrat après avoir jeté en prison les titulaires de ces postes. C'est ce brave homme qui ordonne l'assassinat de l'archevêque de Paris, Mgr Darbois ! (Mgr Vingt-Trois a dû apprécier). C'est Rigault qui, au dernier jour de la Commune, fait fusiller les prisonniers de Sainte-Pélagie et de la Roquette ! Et qui, dans l'élan, en tue de ses mains !
Voilà le modèle que M. le Maire cite en exemple !
Et n’oublions pas que ces braves gens ont incendié tout les monuments de Paris dont on est fiers, dont M. le Maire est fier aujourd’hui et dans lesquels il prononce ses discours.
Non ! La Commune de Paris n'a pas été une "gloire" mais une abominable tentative de dictature prolétarienne, anticléricale avant tout, ultra-violente, bien digne de la Terreur. Mais il est vrai que l'on est étonné que M. Delanoë n'ait pas cité en exemple Robespierre, Danton ou Couthon...

8.Posté par Hermine le 21/01/2013 09:27
Merci gransachan....l histoire ..vue et revue selon les besoins !
Pour ma part, je visite parfois les eglises en me promenant dans paris et je suis choquee (revoltee bien que n etant pas pratiquante) de constater que ces oeuvres d art, temoins de notre histoire et contenant d inombrables oeuvres d art, sont laissees a l abandon par manque de moyens (vu dernierement l eglise hongroise ? Pres de republique) tandis que l on depense des millions et plus pour le carre par ex. Ou la place de la republique et l amenagement des quais, scandale aussi des halles pendant que les gouttieres detruisent saint eustache ??? Sans parler de saint germain des pres que je ne fais plus visiter si j ai des amis etrangers tant j ai honte pour notre ville....
Dans un autre domaine : quelqu un sait il comment et finance l institut du moonde arabe...sur wiki je lis que les pays du M O ? Devaient payer ??? Achete un billet pour visite complete : expos et les 3 etages d expo permanente...visite trois etages a moitie vides avec plethoore de personnel qui vous rient au nez ...de qui se f t on ? Les collections sont elles parties au Louvre ? Que vont ils mettre dans le prochain musee ?
Notre ridicule n a pas de limites ?

9.Posté par Court le 02/11/2014 10:48
Non, c'est plus grave. L'hotel de Ville du Boccador a été remplacé par un mauvais pastiche Renaissance, on s'en aperçoit surtout de l'intérieur. sa bibliothèque a disparu, avec le Missel de Jouvenel des Ursins, un très beau livre qui y était exposé. Pareil pour les fonds des Tuileries -La Bibliothèque Impériale- et les Archives de Paris, qu'on a du reconstituer par les registres notariaux. Je me suis laissé dire que cette tentative était arrétée... Bilan: on ne peut plus accéder à des pans entiers de l'Histoire de Paris. C'est cela, le prix t imbécile de la Commune.

MC

10.Posté par Med Espoir France le 27/06/2017 10:53
la scène culturelle parisienne est maintenant sur le déclin.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :

Catch à 4 ! - 23/11/2017

1 2 3 4 5 » ... 32

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes