DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Commerces le dimanche : devant la catastrophe provoquée par ses politiques Hidalgo fait machine arrière !




L'élection de Valérie Pécresse à la tête de la région Île-de-France aura eu au moins un mérite. Un rapport indépendant démontre ce que nos lecteurs savaient déjà : tous les chiffres invoqués par Hidalgo pour justifier la fermeture de la voie expresse Rive droite sont bidonnés.

En tout cas, la congestion se répand dans Paris et, couplée avec les agressions, les attentats, la saleté, la cherté des prestations et les prix, les activités touristique et commerciale sont en crise sévère.

Hidalgo a fini par s'en rendre compte après l'avoir nié et, un peu comme Hollande en matière d'impôt, tente de faire machine arrière dans ses déclarations sur le travail le dimanche.

Hélas, c'est déjà trop tard ...



Sans issue
Sans issue
Pour celles et ceux qui veulent découvrir avec consternation les vrais chiffres en matière de circulation, il suffit de cliquer ICI.

Et encore, nous n'en sommes qu'au début. La goutte d'eau a fait, comme je le prévoyais dès le début, déborder le vase.

Les embouteillages sont omniprésents dans Paris car les itinéraires de contournement du centre gangrènent les autres arrondissements.

A quoi bon autoriser la BHV à ouvrir le dimanche si, comme les y incite la mairie, les automobilistes évitent le centre-ville ?

Tout cela n'a aucun sens.

Et l'on voit désormais Hidalgo, qui n'a jamais autant mérité son alias de Stupidalgo, faire machine arrière et indiquer qu'en fait elle est prête à lâcher du lest dans ce qui était pour elle une abomination : l'ouverture des magasins le dimanche.

Elle qui déclarait en septembre 2015 refuser cette perspective car : "Nous allons avoir à Paris une arrivée massive des chaînes de distribution alimentaire qui vont dans ces quartiers-là tuer le commerce de proximité".

Est-elle désormais complice de cet horrible crime ? Mieux vaut en rire.

Ses alliés Verts et cocos sont en train de comprendre qu'ils se sont fait doubler.

A suivre ...

Mercredi 19 Octobre 2016
Serge Federbusch






1.Posté par Poulbot le 20/10/2016 14:47
Je conseillerais aux lectrices et lecteurs du Delanopolis de sauvegarder ce rapport sur leur machine, on ne sait jamais ; un admirateur de stupidalgo et de sa politique pourrais avoir le mauvais gout d'appuyer sur la touche suppression du serveur .

2.Posté par Phil75 le 20/10/2016 22:08
Excellent article sur le bordel en termes de circulation autour de la gare du Nord qui provoque la fureur... des riverains !

http://www.leparisien.fr/info-paris-ile-de-france-oise/transports/paris-le-grand-embouteillage-de-gare-du-nord-12-10-2016-6199251.php

3.Posté par Kim le 22/10/2016 09:22

La saleté à Paris c'est ça :

https://youtu.be/Ek1ENuEyWHE

Et c'est ça :

http://www.lepoint.fr/justice/insecurite-et-salete-des-habitants-font-condamner-la-ville-de-paris-30-05-2016-2043143_2386.php

Beau bilan, rien à dire. Chapeau !

4.Posté par Kim le 22/10/2016 09:27
Je lis dans le rapport : accroissement du temps de déplacement.

Tout le monde le sait, avec la politique anti voiture d'Hidalgo. Les moteurs qui tournent dans ces embouteillages, 20 % de voitures qui tournent inutilement a cherché une place de stationnement (toutes supprimées).

Quelqu'un pourrait-il calculer combien de millions cela coûte chaque jour en termes de productivité ? Tous ces parisiens qui stressent et perdent du temps dans les embouteillages ??????

Et pour quel résultat ? La pollution a-t-elle baissé ? Non. Paris est-elle pacifiée ? Non, bien au contraire.

5.Posté par Parisien le 10/12/2016 11:55
Un autre aspect de la stupidité des décisions en ce qui concerne la hausse des taxes de stationnement des cars de tourisme:
A son arrivée la Mairie a multiplié par 3 voire plus le coût du stationnement. Les cars de tourisme ont compris et se sont adaptés. Certains déposent les touristes (à la Tour Eiffel par exemple) puis reprennent la route dans Paris en attendant de recharger à la fin des visites. D'autres vont stationner en double file dans les rues adjacentes. On ne peut pas les verbaliser car le chauffeur est présent et souvent le moteur tourne. Conséquence de toutes ces mesures idiotes, la pollution augmente et la circulation s'engorge.
Quand nos politiques auront-ils compris que les citoyens ne sont pas des boeufs mais qu'ils s'adaptent à leur environnement car ils ont une forme d'intelligence.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 35

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes