DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

De métal et d'os



La "Maison des Métallos" : l'argent gaspillé sans répit dans ce temple auto-sanctifié de la gauche boboisante a encore débordé ce mois-ci.



De métal et d'os
Nos lecteurs auront le tournis s'ils essaient de se remémorer l'accumulation, digne d'une oeuvre d'Arman, des crédits municipaux dévorés par ces Métallos insatiables.

Cette fois, il s'agit de faire face à la "détérioration accélérée du matériel scénique" et à la question du "lavage et du repassage des costumes de scène", qui, bien évidemment, ne sauraient être à la charge des merveilleux artistes politiquement engagés qui s'y produisent. Coût de ces imprévisibles dépenses : 272 000 euros hors taxes sur deux ans ! C'est du propre, dirait-on dans mon pressing.

A suivre, puisque les Parisiens seront toujours là pour payer.

Mercredi 20 Juillet 2011
Serge Federbusch





Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes