DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Exclusif : "mongénéral" riposte !


Outré par ce qu'il a appris en lisant notre dernier article sur les bâtons (de maréchal ?) que la mairie de Paris veut mettre sous les roues de son train express, le général a tiré un obus sur Delanoë dans le cadre de son droit de riposte. Le Delanopolis a recueilli les premiers témoignages du front. Rompez !



Exclusif : "mongénéral" riposte !
"
Monsieur le maire,

Cette lumière d'un gris de perle qui ne se voit que dans les plaines de France, qui teinte l'âme et lui fait refuser l'alanguissement, qui transforme la mélancolie en audace, a porté une ombre terrible sur l'un des plus beaux cadeaux de notre nation à la terre : l'aéronef et les moyens de l'emprunter. Qu'apprends-je? De petits édiles malveillants s'en prennent à la navette expresse entre l'aéroport qui porte mon nom et Paris ?

Monsieur l'élu local, j'ai épluché les cartes d'état-major et aucune de vos raisons n'emporte la Raison. Mes officiers du Train m'ont dressé rapport circonstancié qui démontre l'inanité de votre argumentaire.

Vous objectez d'abord un projet de liaison piétonne entre les gares de l'Est et du Nord, qui figure sous l'identifiant N10-51 dans votre PLU, ce qui impliquerait qu'elle soit construite en même temps que le CDG Express. Cette liaison n'a pourtant qu'une importance marginale comme le précise le dossier d'enquête publique puisque la part potentielle des usagers en provenance ou à destination de CDG Express a été estimée à 10%.

Une liaison entre la gare Magenta du RER E et le passage souterrain qui relie les quais de la gare depuis la station Château-Landon existe d'ailleurs déjà puisque les cheminots l'empruntent. Elle est compliquée et, même améliorée, ne constituera jamais un parcours aisé et direct entre les coeurs des deux gares. Les voyageurs préféreront toujours pour aller des quais des TGV Nord à ceux des TGV Est, le passage par la place Napoléon III, la rue de Dunkerque et la rue d'Alsace.

Pour améliorer cette liaison entre les deux gares, vous feriez mieux d'accélérer la réalisation du Balcon Vert décidé par votre conseil municipal les 12 et 13 novembre 2007 (!) qui n'avance pas alors que chaque jour des milliers de voyageurs s'épuisent à escalader les 52 marches de l'escalier de la rue d'Alsace en attendant un hypothétique escalier mécanique. Encore un projet où vous ahanez sans résultat, me dit-on.

Second de vos griefs, la soi-disante incompatibilité du viaduc ferroviaire avec les orientations d'aménagement définies par le PLU de Paris pour le secteur Paris Nord-Est.

Certes les ponts-rails ont disparu sous les pinceaux des architectes-urbanistes Dusapin & Leclercq, comme le jardin des Halles sous ceux de Mangin, mais est-ce possible et à quel coût ? Le dossier de PARIS JO 2012 effaçait ces ponts-rail mais ne comportait aucune précision sur l'art et la manière de les changer en tunnels sauf par un coup de maquette magique dont vous êtes semble-t-il friand.

Paris compte de nombreux ponts-rails dont 5 sur la Seine, deux viaducs ferroviaires, ceux des lignes 2 et 6 du métro. Ils portent témoignage du savoir-faire des ingénieurs qui les ont conçus et sont nécessaires à la vie économique et sociale de notre capitale comme le sont les bretelles de l'échangeur BP/A1 que vous voulez rayer de la carte du Nord-Est Parisien sans jamais avoir été capable de nous dire comment vous alliez vous y prendre.

Soumis aux fantasmes démiurgiques de quelques architectes, vous nous rebattez les oreilles de leurs utopies sans jamais nous dire comment vous les ferez sortir de terre et avec quel argent vous les financerez.

Le coût du tunnel des navettes a été estimé à 150 M € HT dans le rapport d'enquête publique. En imposerez vous la charge aux Parisiens pour satisfaire vos caprices ? A ce tunnel, il faudra ajouter un tunnel pour les trains de fret car celui des navettes sera trop pentu pour eux. Ce second tunnel c'est 150 ou 200 M € HT de plus. Où allez-vous trouver ces 300 ou 350 M € ? Dans la poche des Parisiens que vous écraserez bientôt d'impôts locaux ?

L'Etat vous propose d'étudier la faisabilité et le coût de ces ouvrages souterrains avec lui. Y êtes-vous disposé ou préférez-vous prendre, une fois de plus, les Parisiens à témoin et dénoncer le désengagement gouvernemental qui constitue une constante éculée de votre discours ?

Voyons enfin le troisième de vos griefs, celui de la coordination du chantier d'extension du tramway et de celui des ponts-rails. Avez-vous encore la main dans ce dossier après le vote par votre majorité de l'avant projet d'extension du T3 puisque vous venez de confier la maîtrise d'ouvrage du système de transport à la RATP ?

En vous défaussant sur le STIF des questions foncières et sur la RATP des travaux de la plate-forme du tramway et des ouvrages d'art qui lui sont liés, vous avez perdu la conduite des opérations. En temps de guerre, c'est fâcheux. Monsieur le Maire, nous attendons votre dossier de faisabilité sur l'enfouissement des bretelles de l'échangeur BP/A1 en espérant que vous rendrez votre copie avant la fin de votre mandat !

Signé : le Général"

p.c.c. J. G. et S.F.


Jeudi 29 Janvier 2009
Serge Federbusch





Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 35

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes