DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Grivo-islamo-collabo



Les Macronistes et journalistes assimilés veulent nous fourguer le propret Griveaux en 2020 à Paris comme ils ont réussi à placer son maître, substitut de Hollande, à l’Elysée. Et il n’en finit plus de nous étonner par ses déclarations qui vont de l’insipide à l’intempestif.



Bouches bêtes
Bouches bêtes
Dernière en date : le porte-parole du gouvernement a dénoncé la tribune publiée signée par 100 personnalités dans Le Figaro parmi lesquelles Alain Finkielkraut ou Pierre Nora, qui fustige le séparatisme islamique. Griveaux regrette, le pauvre chou, l'emploi du terme «apartheid» que ces radicaux du coran veulent pourtant de facto instaurer sur les territoires où ils aspirent à être majoritaires.

Répondant aux questions d'Ali Baddou, le porte-parole du gouvernement a déclaré : «Il y a un mot qui me gêne dans cette tribune, c'est le terme employé d'apartheid.» Il admet qu'il existe «des quartiers de la République où le salafisme a pris le pouvoir» mais il l’impute aux «défaillances de certains services publics, écoles ou accompagnement des personnes âgées».

Griveaux, va même plus loin : «La reconquête, elle ne se fait pas dans les tribunes, en stigmatisant, en expliquant que c'est des zones d'apartheid, elle se fait avec la police de sécurité du quotidien, elle se fait en dédoublant les classes et en ayant deux fois moins d'élèves dans les quartiers difficiles ».

Bref, vous l’avez compris, pareil à un Mélenchon ou un Indigène de la République, Griveaux considère que les vrais responsables sont le peuple français et son Etat qui n’en font pas suffisamment pour ces pauvres victimes que sont les musulmans abandonnés dans leurs banlieues.

Il n’a pas dû entendre parler des dizaines de milliards d’euros déversés en pure perte sous le nom de politique de la ville et qui n’ont eu d’effet que de nourrir la bête communautariste qui n’a qu’un seul objectif : la conquête du pouvoir en France et l’instauration de la charia en profitant de la naïveté et de la faiblesse du « pouvoir ».

C’est toute proportion gardée le même discours que celui de son chef qui se bat la coulpe sur les prétendus crimes contre l’humanité dont la France serait responsable du fait de la politique coloniale. Nous sommes bel et bien en présence d’un discours de soumission à peine déguisé.

Voilà ce que Macron veut installer à l’Hôtel-de-ville de Paris.

Les combattre n’en est décidément que plus nécessaire.

Jeudi 22 Mars 2018
Serge Federbusch






1.Posté par blum le 23/03/2018 09:52
Bonjour, Serge.
D'accord avec l'ensemble de votre article, je ne vois, cependant, nulle "naïveté", dans
la politique des gouvernnants qui nous installent l'islam conquérant, en France.
Je les ai vus faire, depuis les années Mitterrand, en Seine Saint Denis, et puis
témoigner que les services sociaux, les logements sociaux( j'ai mis du mal à m"en
rendre compte, tant la chose était TUE), les associations étaient enfaveur de ces
populations tjrs plus exigeantes, qui affirmaient tjrs plus de "droits à".
SEVRAN en est l'exemple le plus éclatant.
En qqs années seulement, je l'ai vu dégénérer, de charmante oasis, en fief écolo-
communiste charriant des flots de revendicatifs individus issus d'Afrique( du Nord
et sub-saharienne).
Ces pléthoriques clientèles d'extrême-gauche-mahométanes ont porté au pouvoir,
localement, âr exemple, une Autain.
Il n'y a, évidemment, d'"apartheid", que celui qu'organisent, méthodiquement,
les adeptes du coran, et de la charia, sa loi, destinée à remplacer les lois
françaises, dans TOUS les domaines.
Griveaux est à combattre.
Ce combat s'inscrit dans celui, plus large, de la reprise de notre pays, des griffes
mahométanes.

2.Posté par Pierre le 23/03/2018 10:59
Appui total. Bien envoyé, Serge !

3.Posté par Challier le 23/03/2018 15:30
La naïveté est celle de l'électeur, qui envoie des peigne-culs affairistes et immoraux au pouvoir où ils démolissent notre civilisation bi-millénaire.

4.Posté par JEJ le 24/03/2018 11:39
Monsieur Griveaux doit être démis pour trahison.

5.Posté par blum le 25/03/2018 18:50
@JEJ Griveaux n'est rien. Doivent être jugés pour haute trahison:
Macron, Collomb, Belloubet, et leurs prédécesseurs co-responsables de
l'islamisation de la France.
Dernière victime des égorgeurs mahométans dont ils ont truffé la France:
le lieutenant-colonel Beltrame!
Il n'a pas été tué par balles, par le djihadiste qui venait de tuer trois
personnes, mais a été égorgé! ( Révélation du site Dreuz, cet après-midi).

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes