DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Parisiens attention ! Un déluge de contredanses va bientôt s'abattre sur vous !



Au premier janvier, la hausse des amendes pour non-paiement des droits de stationnement va se coupler avec le passage de voitures identifiant les plaques d'immatriculation pour accabler les automobilistes.

Et un certain Grégoire, adjoint aux finances d'Hidalgo, avoue crûment que ceci n'a pour but que de remplir les caisses de la ville, oubliant la finalité des droits en cause ...



Parisiens attention ! Un déluge de contredanses va bientôt s'abattre sur vous !
C'est un véritable enfer que vont vivre dans quinze jours tous ceux qui auront le malheur de devoir stationner à Paris !

Les pauvres hères qui n'auront pas payés à la minute près les amendes pourront être verbalisés jusqu’à deux fois par jour. Si leur véhicule est contrôlé deux fois, ils devront payer une amende de 100 € par jour en zone 1 (arrondissements 1 à 8) et 70 € en zone 2.

Deux sociétés privées seront chargées de la verbalisation : Indigo (du Ier au VIIe, du XIe au XVIe et dans le XXe arrondissement) et Urbis Park (dans les autres arrondissements).

Elles seront rémunérées par la Ville sur une base fixe (environ 8 M€ par an au total pour les deux) et une part de variable indexée sur le résultat. Une participation au racket, quoi.

Et les libertés dans tout ça ?

Indigo et Urbis Park effectueront des « pré-contrôles » au moyen de voitures qui pourront scanner les plaques d’immatriculation. Dans les zones où les fraudeurs seront repérés en nombre, des agents de contrôle prendront le relais à pied, pour verbaliser les véhicules.

Un dispositif sera mis en place pour contester les FPS. Mais, tenez-vous bien, il transitera par les services de la Ville, qui décidera, avec les prestataires, si le recours est recevable ou non !!!

A la question : "Le nouveau mode de verbalisation des automobilistes qui entre en vigueur en janvier n’est-il pas une aubaine pour remplir les caisses de la ville ?", Grégoire répond benoîtement :"Nous comptons sur un peu plus de 300 millions de recettes. C’est aussi grâce à cette manne que nous maintenons nos investissements sans augmenter les impôts !"

Ben mon colon ! Nous qui croyions que les droits de stationnement étaient la contrepartie d'un service consistant à occuper le domaine public et non une forme de prélèvement fiscal ! Les grands principes sont foulés au pied comme les détritus qui jonchent les rues sont écrasés par les roues d'un Vélib'.

Et, à Paris, Big brother ne compte pas pour des prunes.

Vendredi 15 Décembre 2017


Serge Federbusch
Serge Federbusch


1.Posté par grimm le 18/12/2017 09:10 (depuis mobile)
la lutte contre les voitures a multiplié les deux roues motorisés, plus bruyants et polluants.

2.Posté par jeaneau le 18/12/2017 10:11
je vais déménager Paris c est fini...hidalgo bravo et félicitations à Indigo et consorts

3.Posté par menfin le 18/12/2017 10:52
Et bientôt le retour de la vignette

4.Posté par Temple le 18/12/2017 20:58
Bonsoir à tous,

Il serait intéressant de découvrir qui est dirigeant de ces deux sociétés qui ont obtenu un CA garanti de 4 millions, compte tenu de la masse salariale nécessaire limitée, cela fait du gras à distribuer aux copains. Ne seraient-ils pas des petits comiques proches des gauchistophélès au pouvoir en France? C'est tout de même curieux chez les "antinucléraire" ce besoin de fabriquer des centrales à comiques!

Je ne sais pas vous, mais ce sera eux ou nous, en tant que population d'une terre, érigée par une culture basée sur une certaine compréhension du le réel et des choix qui en découlent.
Je souhaite de tout cœur que leurs jours sont comptés et qu'une petit minorité, comme toujours dans l'histoire, réveillera les endormis ou les hésitants. Ou bien nous disparaîtrons, nous et nos enfants.

5.Posté par Guillaume_rc le 19/12/2017 14:02
Je n'habite plus Paris mais en banlieue.

Il y avait plein de petits restos ou magasins dans Paris que j'aimais fréquenter. Je ne peux plus y aller. Et je ne dois pas être le seul. Dommage pour ces commerçants.

Je me déplace généralement en transports en commun. Mais pour certains rv, je dois prendre ma voiture. Je ne retournerais plus au bureau entre deux rv. Dommage pour mon activité.

Hidalgo a été élue : dommage pour Paris

6.Posté par Poulbot le 20/12/2017 03:43
Haro sur la voiture , quelque soit sont utilisation, privé ou commercial ; Hidalgo et sa clique ne veulent plus les voir dans Paris. Pendant ce temps la prolifération, le stationnement anarchique des deux explose , de plus ils ne payent absolument rien pour stationner alors qu'ils occupent le domaine publique . Hidalgo la démago espère qu'en rackettant les automobilistes pouvoir récupérer les 6 milliards de dette qu'elle et sont équipe ont creuser dans les caisses de la ville . La seule chose qu'elle va faire c'est ruiner encore plus la ville, les commerces , les restau faute de clients vont tout simplement fermer , les habitants qui le peuvent vont quitter Paris , cette ville est en train de crevé par incurie clientéliste de cette municipalité .

7.Posté par Corail77 le 20/12/2017 12:45
Je pense que nous sommes nombreux, banlieusards, à rechigner à nous rendre dans la capitale pour nos sorties, nos emplettes etc.. au regard de la politique autophobe de la ville de Paris, et même pour de simples raisons pratiques.
Pour ma part, j'y vais en transports et en y dépensant le moins possible.

Mais je pense que pour la reine maire, notre petit pouvoir d'achat n'a aucun intérêt tant que les bobos et les chinois continuent à faire vivre la capitale.

8.Posté par JEAN MARIE le 21/12/2017 08:20
Je ne suis pas Parisien , mais quand je vois ce qu il va se passer c ' est terrible !!!!

9.Posté par Jean-Pierre le 22/12/2017 16:13
Outre le racket organisé pour tenter de renflouer les caisses, les amendes participent grandement à la cure de dégout pour tout ceux qui circulent à moteur.
Outre les voitures, les motos, de plus en plus nombreuses, ne sont pas en reste, et comme la ville manque de zones de stationnement, elles sont pévetées sur les trottoirs - aujourd'hui 35 euros, demain... ?
Il faut signaler que les parkings sous-terrains ne sont pas facilement accessibles aux 2 roues, car les pentes sont dangereuses... mais peu importe débrouillez vous !

10.Posté par JEJ le 30/12/2017 20:35
Il faudra naturellement vérifier que tout cela respecte les directives de la CNIL !

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes