DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Pour la poste du Louvre


Pierre Housieaux, président de l'association "Mise en valeur et sauvegarde du Paris historique" prend l'exemple de la halle Freyssinet pour montrer que la poste de la rue du Louvre, dont la structure intérieure est une merveille architecturale menacée par la bande à Hidalgo, peut et doit être protégée.



À l’occasion de l'exposition « La Halle Freyssinet, Paris XIIIe » au pavillon de l’Arsenal, l'association pour la Sauvegarde et la Mise en valeur du Paris historique tient à rappeler que, contrairement à ce que la Ville et la mairie du 13e arrondissement laissent entendre, c’est bien à un mouvement d’opinion publique étroitement soutenu par les associations – dont Paris Historique – qu’on doit l’inscription de l’ancien équipement ferroviaire à l’Inventaire supplémentaire des monuments historiques et l’adoption du principe de sa mise en valeur.

Chargée par la ville d’aménager la ZAC Rive Gauche, et présidée par Jérôme COUMET, maire du 13e arrondissement, la SEMAPA a d’abord eu l'intention de détruire totalement, puis partiellement la halle pour y établir des logements, un parking et un espace vert. Quatre mois après la protection du site, Bertrand DELANOË lui-même en réclamait toujours la désinscription. Aujourd’hui, la presse locale et nationale salue à l’unanimité la valeur mémorielle et architecturale de l’ancienne gare de transbordement, qui ajoute au prestige d’un projet numérique d’envergure internationale.

Puisse l’heureuse issue de ce cas patrimonial longuement débattu servir d’exemple ! Lancé par Poste Immo, le projet de transformation de la Poste du Louvre est aujourd’hui sur la sellette. Insultant pour la mémoire du service public, indigne de ce chef d’oeuvre méconnu de l’architecture métallique du 19e siècle, la programmation actuelle du bâtiment témoigne d’une incompréhension inexplicable de l’extraordinaire potentiel de ce bâtiment sous-exploité en plein centre de la capitale. Comme pour la halle Freyssinet, l’intérêt public prêche en faveur de l’inscription in extremis de l’équipement postal et pour une réorientation de ce projet de reconversion.

Pierre HOUSIEAUX

Vendredi 16 Mai 2014
Serge Federbusch






1.Posté par le Garrec le 17/05/2014 14:32
Formidable...le futur de ce bâtiment est posé depuis 1986!!!! qui s'en est inquiété? ceux qui ont géré le début du projet des Halles en 2001 avaient inclus ce bâtiment dans le périmètre d'étude...qui en avait alors parlé????Qui a parlé de la Poste du Louvre quand des élus "très bizarres" ont imaginé une liaison vers les Halles pour que les camions postaux soient remplacés par les RER postaux...personne! Donc aujourd'hui certains s'élèvent tardivement comme toujours.

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes