DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Saleté de Paris : votre mairie s'en lave les mains !



Si la crasse s'installe de plus en plus dans les rues parisiennes, ce n'est bien sûr aucunement de la faute de la mairie et de la mauvaise organisation des services municipaux ... mais uniquement des Parisiens eux-mêmes !



Saleté de Paris : votre mairie s'en lave les mains !
Pour tenter de faire oublier sa propre responsabilité dans cette dégradation spectaculaire, la mairie delanoiste a décidé de culpabiliser le populo : de quoi détourner les questions embarrassantes.

Certes, les Parisiens ne sont pas des anges de propreté, mais les habitants des communes limitrophes non plus et il suffit de passer le périphérique pour constater que la crasse est moindre dans la quasi-totalité des communes de la petite couronne, aussi pauvres soient-elles.

L'opération de propagande a commencé il y a un mois par une campagne d'affichage sur les sanctions applicables aux pollueurs.

Elle continue par la communication sur les orientations municipales qui ambitionne, avant toute chose, de : "renforcer l’efficacité de nos interventions de nettoiement, en mettant l’accent sur la verbalisation des pollueurs, en particulier grâce à l’engagement complémentaire des équipes de la DPP". Bref, de la répression mais aucun questionnement sur le taux d'absentéisme record au sein de cette même DPP ni sur les effets de la politique de "re-municipalisation" menée pour des raisons purement idéologiques au début de la mandature précédente.

La triste réalité est que les Delanoistes n'ont jamais réussi à motiver le personnel ou à sanctionner le laisser-aller dans l'administration en cause. Ne sachant manier ni la carotte ni le bâton, il leur faut désormais jongler avec les détritus en tentant de complexer le citoyen.

C'est du propre !


Samedi 15 Octobre 2011
Serge Federbusch






1.Posté par hermine le 17/10/2011 08:21
Régulièrement je proteste auprès de ma mairie et de la mairie de Paris contre les ordures déposées un peu partout dans les rues et la saleté de Paris mais il faut bien reconnaître que le sujet est difficile : être sur un arrêt de bus et voir une personne jeter son sa cannette dans la rue ou un papier...alors que la poubelle est à 5 mètres ! Regarder des gens le soir fouiller dans les poubelles et tout verser sur la rue...sans parler des automobilistes qui nettoient leurs tapis et des "pressés" qui déposent leur sac entier sur la rue et de tous ces propriétaires de chiens qui se fichent des autres ?
En effet je pense que la chasse aux pollueurs par l'argent est le seul moyen de faire évoluer les choses mais encore faudrait-il qu'il y ait des agents et qu'ils acceptent ou osent faire payer (ils hésiteront devant un jeune grand et entouré de ses copains ?). Problème aussi avec la mise à disposition de véhicules pour les agents car le nettoyage avec une "voiturette" est moins efficace qu'àvec un balai (si la personne veut bien nettoyer car beaucoup se cachent dans des coins pour faire la causette....) : EDUCATION DES L'ECOLE MATERNELLE et responsabilité du citoyen ? Mais là il faudra du temps et encore !

2.Posté par Doume le 17/10/2011 09:21
La photo illustrant votre article a été prise dans ma rue. J'ai habité ce quartier de 1985 a 2008 et malheureusement la situation n' a pas vraiment empiré..je dirais "presque" que cela s'est amelioré Cela dit aucune administration de gauche ou de droite n'a jamais résolu le probleme

3.Posté par pascal le 17/10/2011 09:32
Bonjour, je souhaiterais répondre à Hermine et donner quelques explications à d'autres lecteurs.
En effet, contrairement a ce que pense Hermine, environ 2 000 Procès verbaux sont dressés mensuellement par les Inspecteurs de la salubrité et celà concernant TOUTES les populations et TOUTES les incivilités de plus le nettoyage en "VOITURETTE" ne concerne pas les agents municipaux mais les sociétés privées..Bref, ce n'est pas les Balayeurs (mêmes ceux qui causent aux coins des rues) ou leur hiérarchie qu'il faut blâmer mais LA MUNICIPALITE ! En effet, tout pouvoir est donné aux agents pour être absents de leur travail - Punition demandées par la hiérarchie mais pas suivies par les Elus, payes et primes versées meme lors des absences des agents, agrandissement des zones de balayages mais sans ajout de personnel, remplacement du famaux balai par une pince ( les agents font "de la recherche -LOL- pour prendre à la pince une canette alors qu'avant un bon coup de balai et de pelle était plus éfficace et rapide). LA MUNICIPALITE préfère payer de mini primes (diminuées de 0.50 cts par jour en cas d'absence) que taper au porte feuille des malades "chroniques" ou accident de travail "bidon" et reconnus comme tels. La médecine du travail reconnait TOUS les A.T meme sans rapport..(on se tord la cheville et se fait opérer au genou..aux frais du contibuable parisien avec une durée d'arrêt de 1 an..qui dit mieux ?)
RESTE quand même que pour en arriver a ce que disait Serge, si les banlieues sont aussi plus propres n'est ce pas dû au fait que les banlieusards, eux même, viennent se "vider" dans la capitale ? Que ce soit les entreprises qui déchargent leurs gravats, les "jeunes" qui respectent leurs cités mais pas le reste du territoire, les étrangers (touristes -les Allemands en particulier, si stricte chez eux et si sales ailleurs) tenus a un régime stricte dans leur pays et qui se lâchent en France ?
Alors les sanctions, OUI, a l'encontre des riverains mais aussi des agents municipaux et surtout, revenir au VRAI balayage d'antant (avant Delanoè) au sujet duquel des capitale envoyaient des émissaires pour prendre exemple sur la Propreté de Paris. Merci

4.Posté par Blaireau de la grande couronne le 23/10/2011 20:00
je m'attendais à cela : ce sont les banlieusards qui viennent déverser leurs ordures dans Paris : diantre comment pourraient-ils faire ? par les transports en commun brinquebalants ? en restant scotchés sur l'asphalte dans les bouchons qui assiègent la capitale ? Cela demande une certaine dose de masochisme ! Après le tour des étrangers : eux aussi ont accumulé des années de déchets pour pouvoir les amener dans leur circuit touristique et les déverser sans vergogne sur les rues de la capitale. Enfin qui sait si les chiens qui font leur besoin sur le trottoir ne seraient pas des chiens de la petite couronne, la séléction naturelle leur ayant permis de traverser le périphérique sans se faire écraser !

5.Posté par Pierre le 05/11/2011 14:02
ET LES FLYERS ???: La Marie prétend vouloir sanctionner les pollueurs. Elle est incapable de faire interdire les flyers (ces flyers rouges vantant notamment les salons de massages asiatiques, jetés sur la chaussée à proximité de nos écoles) alors que les commerçants pollueurs qui les posent sont forcément connus. J'habite près du boulevard Sébastopol et ce quartier est absolument dégoutant.

6.Posté par Katherine Humbert le 23/11/2011 12:19
Depuis 2001, la Mairie de Paris s'est contenté de stigmatiser les propriétaires de chiens, et M. Contassot a même déclaré que Paris n'était pas une ville pour les chiens, l'idéal pour lui étant qu'il n'y en ait plus un seul dans la capitale. Or , aujourd'hui, alors que la majorité de ces propriétaires ramassent les déjections.
On observe sur la chaussée des milliers de mégots, des emballages de fast food, des canettes de boisson, des prospectus....etc...Autant de déchets qui ne sortent pas d'un anus canin.
Les lycéens prennent leurs déjeuner sur les trottoirs, et jettent impunément leurs emballages à terre...
Pourtant le "nouveau règlement des espaces verts de la ville de Paris" signé en 2010 en toute discrétion par le Maire, interdit l'accès de nombreux espaces verts aux chiens, et supprime les déjà trop rares espaces de liberté, utiles à leur socialisation. Selon B.Delanoë, les enfants ne doivent pas être en contact avec les chiens(?) A Londres, N.York, Berlin, Rome, etc...Il ne doit pas y avoir d'enfant?
La mauvaise éducation des chiens est sanctionnée , mais celle des enfants ne l'est jamais...C'est pourtant là que se fabrique la vraie délinquance..

7.Posté par Katherine Humbert le 23/11/2011 12:21
Merci d'étudier le nouveau règlement des espaces verts publié en silence l'été 2010, qui est liberticide, et concerne aussi les bois de Vincennes et Boulogne!.....

8.Posté par Gransachan le 09/12/2011 15:53
Je vous invite à visiter la rue de Rocroy (10ème) où mes enfants vont à l'école... Une pissottière. Comme tout le quartier d'ailleurs, puisque tout le monde doit respecter la loi sauf les clochards et les clandestins qui ont le droit d'être ivres morts en public...

9.Posté par anne le 26/10/2013 12:28
Je partage malheureusement cet état de fait... de même un grand souci avec une parcelle privée à l'air libre 1 Impasse de la planchette, dans le 3ième... pourtant contrevenant au règlement sanitaire de la ville de paris. (détritus divers et variés, pissottière pour tous, lieu de réunion de personnes en état d'ébriété la nuit...). je ne peux malheureusement pas joindre de photos (et sans doute heureusement pour vous...) la mairie de Paris, et du 3ième sont prévenus... en espérant qu'ils fassent appliquer la loi et qu'une solution soit trouver pour imposer le respect de l'environnement à tous.

Merci pour ces "brèves" de trottoir... on se sent moins seul et celà redonne du courage pour poursuivre nos efforts.

10.Posté par Pedro le 05/01/2015 16:54
Allez jeter un œil ici

http://neuviemesale.blogspot.fr/

Une saleté consternante, et pas que dans le 9ème.

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes