DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Serres d'Auteuil : attention à l'entourloupe !



Il y avait plus de sept cents personnes, samedi dernier, aux portes du jardin des serres d'Auteuil pour protester contre le projet de dénaturation de ce lieu magnifique au profit du sport business et de la Fédération française de tennis.

Bonne humeur et optimisme étaient de mise puisque Hidalgo avait accepté un voeu suspendant à une étude complémentaire l'avis favorable à l'implantation d'un court supplémentaire dans le jardin.

Mais gare ! L'exemple de Jean Bouin, de la place de la République et de tant d'autres dossiers nous montre qu'il peut s'agir d'une stratégie d'endormissement des opposants.



Serres d'Auteuil : attention à l'entourloupe !
Reprenons le texte du voeu tel qu'adopté par le Conseil de Paris : "Qu’avant toute décision concernant l’extension du stade de Roland-Garros sur le jardin des Serres d’Auteuil, une étude complémentaire soit menée afin de répondre précisément aux recommandations du rapport des experts du Conseil général de l’environnement et du développement durable, Que le cahier des charges de cette étude soit discuté par les présidents de groupe et que les conclusions de cette étude soient discutées en Conseil de Paris. Que dans les meilleurs délais des réponses soient apportées sur les réserves pendantes émises par la CSSPP. Qu’en attendant les conclusions de l’étude sur le projet alternatif, aucun avis favorable ne soit donné à la demande de la fédération française de tennis d’implanter un court dans le jardin classé des Serres."

Outre qu'il ne s'agit que d'un simple voeu, il n'y a aucun engagement formel à ce qu'un vote en bonne et due forme ait lieu après la remise du rapport attendu. Il est simplement prévu de discuter des conclusions dudit rapport.

N'oublions pas qu'Hidalgo vient de s'engager dans le même délire que Delanoë avec un nouvelle candidature aux JO. Elle peut être tentée de démontrer au Comité international olympique sa capacité à écraser les opposants aux nombreux projets qui ne manqueront pas de malmener différents sites pour les beaux yeux des chaînes de télé et fabricants de sodas qui financent les jeux.

Il faudra donc que les associations et tous les défenseurs des serres restent très vigilants et soient prêts à occuper le site en cas de coup de Trafalgar.

Mercredi 25 Mars 2015
Serge Federbusch






1.Posté par Maurice le 27/03/2015 05:19
Son revirement pour accepter les jeux à Paris sont plus que surprenant, quelle est la carotte qui lui a été promise ? Car elle n'a pas du changer d'avis un matin en se levant, comme ça en mettant le pied sur la descente du lit, mais s'il y a promesses, seront-elles tenues comme celles qu'a fait le résident de l’Élysée lors de sa campagne présidentielle ? Peut-être que Manolo le caudillo lui en a faite ?

Ils jouent avec nos impôts comme nous jouons au Monopoly, je connais les perdants : NOUS !

2.Posté par Pierre Saintange le 30/03/2015 18:36
C'est évident que M. Valls a promis un truc à Hidalgo en échange de son brusque revirement sur les jeux olympiques à Paris.
Une fois encore, les petits arrangement politiques indignes: "Je te donne ça si te me donne ça"
Une fois encore, ce sont les contribuables qui trinquent et qui sont là pour essorer les dépenses...

Les socialistes ne savent que dépenser, dépenser, dépenser (l'argent des autres).

Et encore je ne parle pas de l'organisation des Jeux Olypiques Gay (?!!). Manisfestation hautement communautariste alors que les caisses de la Ville sont vides, parait-il...

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 35

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes