DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Stupidalgo défiée !



Calamity Anne et Notre-Drame-De-Paris lui ont jeté le gant !



Il contemple l'Hôtel-Devil !
Il contemple l'Hôtel-Devil !

Il se passe quelque chose à Paris.

Alors que le Delanopolis était le seul organe d'opposition médiatique à la Voix de son maire, les consciences se réveillent peu à peu, à droite comme à gauche et surtout chez ceux qui se moquent pas mal de politique en temps ordinaire.

Natacha Polony fustige Calamity Anne : ici.

L'humoriste Fabrice Eboué raille l'imposture et les postures de Stupidalgo et de sa journée sans voitures qui, hormis un tiers des Champs-Elysées, a considérablement gêné la circulation sans qu'on voit davantage de cyclopédistes à l'ouvrage : . Il lui demande d'aller faire un tour le soir dans le RER. Excellente idée !

Bruno Roger-Petit, blogueur socialiste, n'en peut plus du festivisme gangrénant la gauche, encore ici.

Comme nous le subodorions, depuis son élection Hidalgo, héritant de caisses vidées par Delanoë, est obligée de surenchérir dans la démagogie et la com' pour faire semblant d'agir.

Mais cela se voit trop pour que les obligés de la mairie, journalistes complaisants et thuriféraires logés dans le social entre autres, puissent désormais étouffer toutes les voix dissidentes.

A suivre ...


Mercredi 28 Septembre 2016
Serge Federbusch






1.Posté par Maurice le 29/09/2016 06:26
« l'Hôtel-Devil »
C'est tout à fait ça puisqu'il abrite une femme qui a un comportement dictatorial.
Vous ne voulez pas de ce que je vous propose ?
Peu importe ? je le ferai quand même ! (les exemples sont si nombreux que le choix est cornélien)

2.Posté par Challier le 29/09/2016 17:27
Le démon "devil" en anglais n'a aucun rapport avec la dictature. C'est ici un jeu de mots avec "de ville".
Certains dictateurs ne sont pas diaboliques comme Al Sissi qui a interrogé l'université Al Aqsa, sur le Coran perçu comme un danger mondial et les interprétations à apporter pour que cela cesse.
C'est Mme Hasch qui est diabolique car "errare humanum est" mais "perseverare diabolicum".
Elle est encore pire qu'un dictateur intelligent qui sait corriger les fautes.
Pas stupidalgo pour rien, comme dit Serge.

3.Posté par Phil75 le 29/09/2016 19:21
Même sur la page FB de la Caudilla, où jusqu'à présent on avait principalement des commentaires dégoulinants de niaiserie on commence à voir que "les caves se rebiffent" !

4.Posté par Maurice le 30/09/2016 08:55
Qui n'a pas compris que « l'Hôtel-Devil » faisait allusion à « de ville » ?
De plus, il peut aussi être compris d'une autre manière :
hôtel de vil, comme vilain ; et là tous les synonymes de vilain, la remarque était-elle utile ?
--
Oui Phil75, ça commence à creuser sous la cave !

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 35

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes