DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Stupidalgo se souvient qu'elle est retraitée !




En 2012, la mairie socialiste, Delanoë en tête, revenait sur une des mesures sociales les plus populaires de l'ère Chirac-Tiberi : la gratuité de la carte Emeraude ou Améthyste pour tous les retraités.

En 2015, Hidalgo enfonçait le clou et, sous prétexte de justice sociale et de contexte budgétaire tendu, elle procédait à des augmentations des tarifs du pass Navigo applicables aux retraités qui allaient jusqu'à 800 % !!

Mais, puisque Macron tord désormais le cou aux retraités via la CSG, qu'elle veut lui damer le pion et qu'elle commence à paniquer pour sa propre réélection, Hidalgo change soudain de politique à 180 degrés et annonce qu'elle va rétablir la gratuité en fonction des revenus !

Qui va tomber dans le panneau de cette démagogie grossière à géométrie variable ?



Tu devrais étudier les tarifs !
Tu devrais étudier les tarifs !
En 2015, le nouveau barème des abonnements Améthyste et Emeraude avait fait grimper la facture de la majorité des 121.000 bénéficiaires. La Mairie de Paris défendait alors une réforme «de justice sociale» ...

Les seniors parisiens dont l'impôt sur le revenu était inférieur à 2028 euros (ou 2430 euros en cas de renouvellement) pouvaient demander à la mairie un financement partiel de leur abonnement de transport Navigo, au titre de l'aide sociale. Mais la Ville avait voté un nouveau barème pour ce soutien financier et la facture avait augmenté parfois de plusieurs centaines d'euros.

Le rétro-pédalage entamé aujourd'hui a tout de la gestion par la panique. A moins qu'il ne s'agisse de faire tomber les Internautes qui recherchent des informations sur la retraite imméritée d'Hidalgo à 52 ans sur d'autres articles que ceux du Delanopolis !

Quoi qu'il en soit, il est peu probable que ce cirque soit politiquement payant. L'état du métro et des transports publics est tel que beaucoup de personnes âgées ont des difficultés à les emprunter.

Mais cette seule annonce en dit long sur l'angoisse sourde qui monte à la mairie ...


Mercredi 10 Janvier 2018


Serge Federbusch
Serge Federbusch


1.Posté par Poulbot le 10/01/2018 18:40
Cynisme total, non seulement elle retourne une veste largement trouée mais elle creuse encore un peux plus la dette qui va devoir être payer par la totalité des habitants de cette ville, retraité compris. Ce qu'elle donne d'un coté elle arrivera bien a le récupérer de l'autre.

2.Posté par Jean-Pierre le 10/01/2018 18:44
Il ne s'agirait donc que du retour opportuniste d'une mesure de droâââte supprimée par la socialocratie elle même !
Qui aurait pu penser que Hidalgo marcherait dans les pas de Tibéri ?
En attendant, il va falloir payer, cela tombe bien il y a trop de recettes en ce moment !
Estimation des services d'Hidalgo : 12 millions d'euros par an - comptez le double !

3.Posté par blum le 10/01/2018 22:20
" Angoisse sourde à la Mairie de Paris"... Diable! Serge, doit-on y voir le titre
d'un thriller en préparation, avec pour affiche, un couple mythique, dans le
genre américain des années40: " Le porc de l'angoisse", de Howard Hawks,
avec Bogart/Bacall ?

4.Posté par Belenos le 12/01/2018 19:40
Ces deux criminels ont transformé Paris en une poubelle du tiers-monde. Il faut les arrêter et les exposer à la roue, comme au bon vieux temps où on savait punir les crapules.

5.Posté par debouchage canalisation maisons alfort le 16/01/2018 12:33

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes