DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Triangle : qui veut s'asseoir dessus ?


Chose promise, chose due : Le Delanopolis tiendra à jour la liste des mauvais citoyens qui, dans l'opposition, soutiendront cette offense faite à Paris.

A ce que raconte Le Monde, Pierre Lellouche s'apprête à voter en sa faveur. Aïe, il vaut mieux éviter de s'asseoir sur un objet trop pointu !



Pour combien de temps ?
Pour combien de temps ?

Samedi 15 Novembre 2014
Serge Federbusch






1.Posté par MimideParis le 16/11/2014 10:25
Mon message envoyé ce jour à M. LELLOUCHE ce matin.
http://www.pierre-lellouche.fr/contact/

Bonjour
Il se dit que vous voteriez pour la tour "triangle".
Les arguments contre cette tour, je ne peux les lister tellement il y en a. Vous les connaissez, les associations les déclament depuis assez longtemps. Les arguments pour je les connais et non une tour aussi imposante, pour des bureaux inutiles, dans un espace saturé niveau transports et circulation, n'apportera qu'un pourrissement supplémentaire dans ce Paris immonde et invivable que Mme Hidalgo, dans la lignée de M. Delanoe, nous fabrique à nous, habitants et travailleurs dans cette ville. Cautionner ce projet qui une fois de plus ne sert que les intérêts financiers de certains, c'est sacrifier ceux qui ont cru en vous pour offrir le mandat que nous vous avons donné à ces intérêts. Si vous votez pour, ma fierté d'avoir voté UMP deviendra de la honte.

2.Posté par BOUDET Gsm le 17/11/2014 15:22
c'est le sex toy de Choupinet Bertrand D.....

3.Posté par MimideParis le 19/11/2014 00:16
Réponse de Mathieu ROBIQUET à mon mail à Pierre LELLOUCHE:

Bonjour,
Pierre Lellouche a en effet décidé de se prononcer en faveur du projet, dans la mesure où celui-ci lui paraissait pertinent avec le développement économique, en périphérie de la capitale. Je vous rappelle que la tour n’aurait pas été située au centre de Paris.
Nous entendons des critiques récurrentes sur le fait que Paris soit devenue une ville-musée. Et étrangement, dès qu’un projet favorisant l’attractivité économique et la compétitivité de notre ville est proposé, les mêmes personnes critiquant cet état de ville-musée sont vent debout contre toute idée de changement en faveur du dynamisme de Paris.
L’UMP a soutenu ce projet depuis 2008 avant de subitement changer d’avis avec un revirement l’an passé. Après avoir longuement étudié le projet, Pierre Lellouche a souhaité rester cohérent avec les positions qui ont été celles du Groupe depuis six ans.
Je vous rassure donc, le projet ne devrait pas avoir lieu puisqu’il a été rejeté hier par le Conseil de Paris.
Bien cordialement,
Mathieu Robiquet
Collaborateur de Pierre Lellouche

4.Posté par Fairplay le 01/02/2015 01:05
Ce n'est plus un pays, c'est une arrière cour, une dépendance d'où sont lancées les opérations douteuses, où l'on place ses pions, abusivement présentés comme élites, quand ils ne sont qu'usurpateurs, où l'on interdit l'énonciation même de ce qu'il est anormal qu'une communauté représentant 1% de la population occupe tant de postes clés, sauf à démontrer qu'elle y est parvenue de façon honnête et justifiée, en respect de la règle de droit. Bref, que ce soit légitime. Ca ne l'est pas. Sarkozy a eu de très mauvais sondages, Hollande a réussi à le battre, on s'abstiendra de parler de DSK. Les guerres faites en Afrique n'ont cessé, à juste titre, de ternir l'image de ce pays capable de bombarder une résidence présidentielle pour libérer une place à son préfet-criminel-de-guerre-multirécidiviste, et envoyer au TPI le président régulièrement élu.

J'ai vu cette vidéo il y a peu, je ne l'ai pas trouvé parfaite, si l'on attendait la perfection, on ne retiendrait que très peu, mais elle comporte des éléments intéressants, et surtout la confrontation à la réaction induite. Ce "est-ce vrai, et si oui, pourquoi ne le dit-on pas plus, qu'est-ce qui empêche, au delà de ce jeu de con d'attaque à l'antisémitisme ?" Est citée une phrase de Clémenceau en pleine affaire Dreyfus que l'on retrouve dans le livre d'Henriette Dardenne "Lumières sur l'affaire Dreyfus" :

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes