DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Ubunibail !



Il aura fallu attendre à peu près huit ans pour que la presse commence à s'intéresser de manière précise aux scandaleux arrangements entre les "socialistes" de l'Hôtel-de-Ville et le groupe du Cac 40 Unibail, qui rafle nombre de marchés juteux et a obtenu de racheter les Halles ou une extension de sa concession au Parc des expositions de la porte de Versailles dans des conditions ahurissantes.

Mais, enfin, mieux vaut tard que jamais et le Canard enchaîné fait cette semaine le point sur ces traitements privilégiés. En oubliant toutefois qu'ils s'inscrivent dans une collusion méthodique avec tous ceux qui peuvent influencer les médias : fédérations sportives, gros annonceurs ou groupes ayant pignons sur journaux comme LVMH.



Petites tours entre amis
Petites tours entre amis
Le Canard enchaîné de cette semaine fait le rappel nécessaire et salutaire des avantages douteux obtenus par Unibail pour les Halles, la tour Triangle ou le parc des expositions. Nos lecteurs, eux, sont au courant depuis 2008 (lire parmi des dizaines d'exemples ICI) mais passons ...

Le volatile du mercredi oublie pourtant certaines autres gratifications reçues par Unibail, comme les conditions excellentes dans lesquelles il a récupéré l'espace Champerret dans le 17ème arrondissement ou encore les étranges publicités payées par le groupe dans le journal de propagande électoral d'Hidalgo. Dans un pays démocratique normal, cela aurait suffit à valoir à la future mairesse beaucoup d'ennuis. Mais nous sommes en France.

Reste le fond du problème : la collusion systématique entre la Voix de son Maire et les grands groupes privés qui peuvent l'aider à manipuler l'opinion. Ce rapport quasi-incestueux explique pourquoi, parmi de nombreux exemples, jamais au grand jamais, mis à part sur Delanopolis ou Atlantico, la question des 10 années passées par Hidalgo à l'Inspection du travail, au moment où elle était également première adjointe, conseillère régionale et secrétaire nationale du PS n'a été posée dans la presse. Ce cumul matériellement impossible d'activités lui a pourtant permis de prendre une imméritée retraite à 51 ans.

La perte de la mairie de Paris serait pire, pour l'appareil prédateur socialiste, que celle de l'Etat, davantage corseté par des règles qui limitent les abus. Pour tout démocrate authentique, l'expulsion de ces parasites enkystés dans un fromage est donc une nécessité d'ordre public et un combat de long terme ...


Mercredi 22 Juillet 2015
Serge Federbusch






1.Posté par Parisien le 22/07/2015 18:03
non non , nous ne sommes pas en France mais en Sociali ; pays ou cela est possible, pays ou la démocratie n'existe pas , pays ou la collusion entre le pouvoir financier et les politiques est monnaie courante au détriment de la population .

l'expulsion de ces parasites est plus que d'ordres public, mais de salubrité public .

2.Posté par Phil75 le 23/07/2015 19:29
Et encore ne s'agit-il que des opérations les plus spectaculaires. Mais le bétonnage à la sauce Hidalgo se réalise aussi de manière diffuse et bien sûr sans demander l'avis des habitants et des riverains.

Par exemple, dans le quartier des Grandes-Carrières dans le 18ème, le stade Championnet, petit stade de quartier mais aussi lieu de vie et poumon vert est menacé par un projet immobilier de la Mairie, notamment un immeuble de 7 étages qui amputerait une bonne partie du lieu en transformant ce qui resterait en une sorte de cul-de-basse-fosse largement privé de soleil.

Si les élus d'arrondissement "historiques" reconnaissent l'erreur, ce n'est pas le cas du nouveau maire du 18ème Eric Lejoindre ("La voix de sa mai(t)resse").

Un collectif d'habitants, de riverains et d'utilisateurs du stade tente de sauver cet endroit des griffes d'Hidalgo-la-bétonneuse et une pétition (papier) a déjà recueilli plus de 8000 signatures. Le Parisien et France 3 IdF s'en sont fait l'écho (mais Libé par exemple, trop occupé à encenser Hidalgo par Mme Vincendon interposée, absolument pas).

http://www.pas-touche-le-stade.paris/wordpress/

3.Posté par Parisien le 24/07/2015 19:25
@Phil75 : cette "maire" de paris avec ce bétonnage a marche forcé de la capital, avec ses projets pharaoniques , sont incurie a entretenir ce qui existe en équipement sportif , culturel, voirie , sa collusion avec les spéculateurs démontre une fois encore sont gen-foutisme envers la population. Ses "consultations" ne sont que bidonnage , mascarade, démonstrations théâtral afin de faire avalé de force la pilule ; le silence éloquent des "écologistes" si on peux les qualifiés comme cela est riche d'enseignement, ce ne sont que des marionnettes en papier de riz , qui mettent également beaucoup de zèle a forcé les parisiens et parisiennes a accepter des décisions sur leur vision de l'écologie qui va a l'encontre de l'économie , de la vie des parisiens . cette ville ce meure de cette municipalité , elle n'est plus la ville lumière , elle devient une ville de province d'un pays en voie de sous développement malgré ce que l'on veux nous faire croire par média interposer , il nous reste heureusement internet pour connaitre les vérités caché mais pour combien de temps avec La loi sur le renseignement qui vient d’être voté.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 35

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes