DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Voie sur berge rive droite : la grande arnaque !



Comme prévu, c'est le chaos sur les quais hauts !

Hargneuse comme à son habitude, Hidalgo entend néanmoins passer en force.

Pour faire semblant de prendre en considération les cris de ses victimes, elle va en théorie se conformer au principe d'une expérimentation de six mois, demandée par la préfecture de police.

En réalité, tout est déjà plié ...



Réservée aux piétons
Réservée aux piétons

D'abord, bien sûr, les travaux se poursuivent comme chacun peut le constater en se penchant sur la voie Georges Pompidou.

Mais surtout la Préfecture aura-t-elle le pouvoir de s'opposer à quoi que ce soit dans six mois ?

Et bien non !

En effet, le projet de loi sur le nouveau statut de Paris, qui va être examiné en urgence - on se demande bien pourquoi- par l'Assemblée et le Sénat va priver l'Etat de son mot à dire.

Ce texte supprime « l’avis conforme » dont dispose le préfet de police, notamment concernant les décisions qui ont pour but de limiter ou d’interdire le trafic sur certains axes, ou encore pour modifier les limitations de vitesse.

Bref, Stupidalgo va pouvoir s'asseoir confortablement sur les résultats désastreux de la période de test.

Seule la détermination des victimes de sa politique, par leurs recours et leurs manifestations en tout genre, sera à même de l'amener à résipiscence.


Lundi 12 Septembre 2016
Serge Federbusch






1.Posté par Bernard le 12/09/2016 16:10
Paris est xénophobe au point d'en être franchement inquiétant. Ce ne sont pas les voitures qui défrisent les élus parisiens, ce sont les banlieusards, ces Untermenschen qui n'élisent pas le maire de Paris et qui prétendent venir quand même dans Paris. Si c'étaient les voitures qui les gênaient, ils ne commenceraient pas par subventionner le stationnement de surface aux Parisiens, ils obligeraient tout propriétaire de véhicule à justifier d'une place de stationnement privative, comme cela se fait dans la plupart des centres de grandes villes du monde.. Si c'était la pollution des voitures qui les gênaient, ils interdiraient le diesel : c'est lui qui pollue (la pollution aux NOx et aux microparticules tue deux fois plus que ls accidents de la route, pourtant le diesel est fiscalement favorisé), ce ne sont pas les voitures paires (ou impaires). Si c'était la voiture dangereuse qui les indisposait, ils ne commenceraient pas par envoyer sciemment les cyclistes se faire tuer en donnant consigne de verbaliser le moins possible ceux d'entre eux qui brulent les feux rouges ou roulent sans lumière la nuit. Ce que veulent les élus parisiens, c'est empêcher les banlieusards de venir dans LEURS théâtres, LEURS restaurants, LEURS rues, LEURS boutiques. On subventionne le stationnement résidentiel pour que les salauds d'au-delà du périph' ne puissent pas trouver à stationner pour faire leurs courses ou aller au théâtre. On envoie sciemment les cyclistes à la mort juste pour pouvoir fustiger ceux qui les tuent. On continue d'autoriser le diesel en ville (la plupart des grandes villes du monde l'interdisent ou le limitent drastiquement) pour désigner à la vindicte publique ces salauds de non parisiens qui viennent polluer leur air. Et quand on envisage un péage urbain, c'est un péage dont les Parisiens, qui ont le moins besoin de voiture, seraient exonérés (contrairement aux Londoniens à Londres ou au Singapouriens à Singapour par exemple). Les banlieusards n'ont pas de métro à cent mètres de chez eux : la voiture est leur seul moyen de transport. Les réseaux de bus ou de trains de banlieue, il faut être parisien et ne les avoir jamais pris pour estimer qu'ils sont aptes à la remplacer.
On dit "l'automobiliste", mais on veut dire "le banlieusard" parce que, lui, il n'a que l'automobile.
Il y a dix ans, on a empêché le Grand Rex de créer un parking en sous-sol pour qu'il n'attire pas les automobilistes (comprenez : les banlieusards) ; bientôt, vous verrez qu'il y aura des salles de cinéma de facto interdites aux banlieusards, comme jadis aux noirs dans le sud des Etats-Unis.
Désigner à la vindicte publique une communauté humaine n'est pas digne de notre république. Quand on voit que ces totalitaires xénophobes, se disent socialistes, on comprend mieux comment le parti socialiste bavarois est jadis devenu le NSDAP.

2.Posté par Aude le 12/09/2016 18:49
Je pense en gros comme le commentateur ci-dessus, sauf que tous les Parisiens ne sont pas enchantés de ce qui se passe. Eux aussi vont bientôt devoir dégager pour la plupart, et laisser la place aux riches étrangers aux bobos et aux bénéficiaires d'appartements subventionnés.

3.Posté par Phil75 le 12/09/2016 20:33
" sauf que tous les Parisiens ne sont pas enchantés de ce qui se passe"

Oui et il faut rappeler que la dernière élection municipale s'est caractérisée par une abstention record pour ce type de scrutin (il faut dire qu'on n'avait le choix qu'entre la peste et le choléra). Stupidalgo représentait à l'époque peine 30% des électeurs inscrits. Avec ceux qui regrettent aujourd'hui d'avoir voté pour elle, si elle représente entre 20 et 30% des Parisiens, c'est le bout du monde. De quoi lui rabattre son caquet, ce que ne feront cependant jamais les journalistes de connivence.

4.Posté par menfin le 13/09/2016 09:57
Je pense aussi comme Aude, en tant que Parisienne, parce que n'en déplaise à Hidalgo ça me gonfle de sortir du théâtre à 11 heures du soir et de prendre un métro sale et bondé que j'attends 15 minutes sur un quai pourri pour rentrer chez moi parce qu'on ne peut ni circuler ni se garer. Du coup je ne vais plus au théâtre. Par contre j'en ai un peu assez d'entendre des âneries sur le diesel qui ne pollue quasiment plus (sauf Volkswagen, mais pour sauver l'industrie allemande nos dhimmis se sont empressés d'aller raconter partout que tout le monde trichait).

5.Posté par Maurice le 14/09/2016 06:22
Un dhimmis est un non-musulman, aucune relation avec la circulation !
-
C'est depuis la campagne électorale qui a vu Delanoë élu qu'il est dit que Paris sera un enfer pour les automobilistes, c'est donc la suite de ce qui a été annoncé il y a plus de 10 ans ; nous n'allons pas être déçus par ce qui va certainement suivre.

6.Posté par Dominique le 15/09/2016 09:33
Je suis parisien. Je n'ai pas voté Hidalgo, car (en tant qu'"ancien" de l'Hotel de Ville, je prévoyais ce qui arriverait !!! Mais les bobos ont été séduits et beauoup d' autres n'ont pas voté...
Seule une mobiilisation des services d'urgence (pompiers, ambulances, etc..) pourait changer la donne : en cas d'attentat, que se passera-t-il si la circulation trop dense sur les quais hauts interdit l'arrivée des secours ?
Quant à l'argument mensonger selon lequel la pollution diminuerait comme par magie en supprimant la circulation sur les voies sur berges, il n'y a qu'à mesurer l'air sur les voies hautes encombrées par les bouchons !!!
J'ai un voiture que je ne l'utilise qu'exceptionnellement mais "j'apprécie" le fait de devoir payer pour une carte de stationnement résidentiel (autrefois gratuite - soi-disant pour dissuader les automobilistes d'utiliser leur vénicule !) auquel s'ajoute le coût exorbitant du stationnement payant. Mme Hidalgo nous voudrait tous à vélos ou patins à roulettes, mais comment font les personnes âgées, perclues d'arthrose, et les mères de familles nombreuses (avec 3 enfants sur leur vélo !!) ?

Heureusement, tout n'est peut-être pas définitivement joué, car la Région a aussi son mot à dire, et je fais confiance à Valérie Pecresse !!!!

7.Posté par Maurice le 16/09/2016 06:38
Vous pensez que l'avis de la région va être pris en compte par hidalgo lorsqu'elle décidera de pérenniser les voies sur berger en voies piétonnes ? Sérieusement ? !
Jusqu'à présent ce n'est pas ce à quoi elle nous a habitués.

8.Posté par Ichbiah le 29/09/2016 17:05
Avenue du président Kennedy Paris 16éme.
avant: Une voie bus sens inverse 3 metres et trois voies de circulation sens sortie de Paris
29 septembre la voie inverse a grignote 1 metres de large
Une nouvelle voie de bus très, très, large plus de 4m50 a pris les 2/3 de ce qui reste.
Soit une seule voie de circulation automobile en sortie .
Un bouchon de plus , au rétrécissement cause face au numéro 12/14 et plus de pollution et de brimade pour l'automobiliste,
Il n'y a pas que la fermeture des voies sur berges il y a leur retrecissement partout ailleurs.
Vous vouliez nous dégouter c'est réussi mais de qui?

9.Posté par Maurice le 30/09/2016 09:01
Souvenons-nous de la mise en une seule voie de circulation à partir de la porte de pantin, la circulation y est devenue encore plus difficile et par la même il y a eu une augmentation de la pollution !

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 35

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes