DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Au secours ! L'intolérance rose déjà de retour : Delanoë menace le Delanopolis de procès !




Serait-ce l'imminence du triomphe de Flanby Ier qui galvanise les troupes delanoesques ?

En tout cas, pour avoir relayé des informations parues sur le site du syndicat UNSA des personnels de la Ville, le Delanopolis se voit menacé de poursuites judiciaires !

Une première, tellement tirée par les cheveux que certains à la mairie pourrait y laisser leurs implants !



Pendant qu'ils aboient ...
Pendant qu'ils aboient ...
Un bref rappel des faits.

Il y a une dizaine de jours, dans la foulée du blog Social Nec Mergitur, le Delanopolis reproduisait, dans sa rubrique réservée aux productions extérieures : "PariBao, le DaziBao de Paris", un article publié sur le site du Syndicat des attachés d'administration de la ville de Paris.

En substance, cette prose syndicale s'émouvait de la léthargie de la Directrice des affaires culturelles de la ville dans une affaire où il est question de harcèlement moral. Vous la retrouverez ICI.

Le Delanopolis, en bon organe d'information qu'il est, précisait ses sources, tout à fait vérifiables : voir LA.

Quelle n'est pas notre surprise, ce jour, de découvrir que le pauvre Serge Federbusch, désigné directeur de publication, a reçu en la mairie du 10ème arrondissement une lettre menaçante et comminatoire, faisant référence à un constat d'huissier et à des "voies de droit" pour "réserver les suites les plus adéquates à la diffusion par (le Delanopolis) de propos diffamatoires" ( voir cette incroyable prose LA)!

Ben mon neveu !

Immédiatement, le blog Social Nec Mergitur, qui a reçu le même courrier ou presque, a demandé à l'UNSA si ce syndicat maintenait ses affirmations, ce qu'il a fait expressément nous révèle Social Nec Mergitur : voir LA.

Bref, Delanoë et sa bande menacent tout azimut sans apporter grande eau au moulin de leurs accusations de diffamation. Il est quand même curieux, c'est un euphémisme, qu'un site animé par un élu qui reprend mot pour mot des informations circulant sur le Net en indiquant leur provenance, soit menacé de la sorte.

La liberté d'informer n'est vraiment pas la tasse de thé de ces gens et l'on attend avec intérêt l'issue des procédures qu'ils lanceront contre l'UNSA. A moins qu'ils n'osent pas prendre de front ce syndicat et que les menaces adressées à Social Nec Mergitur et au Delanopolis soient autant de tentatives de tirer sur des pianistes ?

Ou, pis encore, horresco referens, qu'il s'agisse d'un essai pour intimider un opposant notoire, de surcroît candidat aux législatives contre une parachutée du PS ? S'ils sont trop méchants, nous demanderons le soutien de Médiapart et Plenel !

Décidément, on va bien s'amuser dans les années qui viennent ...





Jeudi 3 Mai 2012
Serge Federbusch






1.Posté par Kassandra Hélénos le 08/05/2012 17:55

>
>
in La Guerre du Péloponnèse -Thucyide


2.Posté par BPAPAB le 08/05/2012 20:44
Les pros de l'information sélective reprennent le Pouvoir .L'objectif avoué étant - désormais - de confisquer TOUS les pouvoirs.
Je suis inquiet pour la Démocratie.
Paris, une fois de plus, donne l'exemple à ne pas suivre.
Il va être grand temps d'organiser la Résistance.

3.Posté par Kassandra Hélénos le 08/05/2012 21:39
"Il a toujours été dans la nature d'un chef d'étendre son pouvoir sur ce qui ne lui résiste pas."
"Il est dans la nature de l'homme d'opprimer ceux qui cèdent et de respecter ceux qui résistent."

Thucycide

4.Posté par Kassandra Hélénos le 09/05/2012 02:08


>
>
in La Guerre du Péloponnèse - Thucydide




5.Posté par Maurice le 09/05/2012 09:09
Va-ton revoir ce qu'il c'est passé en 81 ?
C'est à dire une chasse aux sorcières (en fait aux journalistes, car de sorcières il y en a peu) avec des remerciements à tout va pour ceux qui ne sont pas dans la ligne du chef ? Allez, en rangs vers la sortie !
-
Il est vrai que le maire de Paris l'a fait pour au moins une personne lorsqu'il a été élu (au moins une, car je ne sais pas pour toutes).
Les belles paroles de l'élu comme président ne vaillent que pour LUI, pas pour ses sbires ! Et ils s'en donnent à cœur joie ! Ils ont tant de copains/coquins à placer.

6.Posté par BPAPAB le 09/05/2012 20:18
Ce ne sera pas 81, l'histoire ne se répète jamais.
Mais ce sera bien pire !
La gauche, tenant désormais, l'exécutif, le judiciaire, les grands médias (4ème pouvoir), la culture, l'enseignement, est en passe de rafler le législatif en récupérant, également, l'Assemblée Nationale...
Pour ce faire, elle va agiter, pour la énième fois, à l'occasion des triangulaires de Juin prochain, le spectre de la menace fasciste et de l'inacceptable transfert des voix du Fn vers les candidats de l'Ump.Le stratagème inventé par Mitterrand va fonctionner à merveille et l'on assistera au suicide collectif de l'ancien parti majoritaire avec des excuses en prime! Il est vrai que l'on a la droite la plus c.. du monde !

7.Posté par Maurice le 10/05/2012 05:57
@ BPAPAB :
L'histoire ne se répète pas, il paraît.
MAIS, elle bégaie souvent !
Va-t-elle bégayer une fois de plus ?
N'oubliez pas que la gauche est élue partout, des mairies à la présidence ; en théorie, elle n'a pas (ou aura) pas de frein à ses ambitions, elle ne pourra pas dire que c'est la faute à machin chose si elle n'a pas pu mettre en œuvre ses ambitions.

J'attends avec une certaine impatience de voir certaines applications des engagements comme le judiciaire indépendant du politique, si c'est quitter la main mise du politique pour celle des syndicats... qui va y gagner ?!

8.Posté par Arthur Boissier le 10/05/2012 17:10
@kassandra

"C'est un privilège de la tyrannie de faire et de dire ce qu'elle veut." Sophocle

"

9.Posté par moouloud je me souviens le 11/05/2012 18:43
Avec l'arrivée de la gauche à la mairie de Paris en 2001, il y a eu quelques suicides marquants de cadres municipaux, mais vite enterrés (sic) .... Attention à vous M. Serge, Delanoë peut avoir le bras long surtout si le PS détient tous les pouvoirs dont ceux de la basse police.... En bref, en cette année anniversaire de la mort d'une diva du 18ème adulée par notre Bertrand, "Parle plus bas car on pourrait bien nous entendre"...

10.Posté par opak le 12/05/2012 19:08
de tout coeur avec delanopolis,la censure socialo communiste est de retour

11.Posté par Maurice le 13/05/2012 07:40
Il n'y a pas de "censure socialo communiste", il y a l'éducation du peuple qui se laisse charmer par le chant d'oiseaux de mauvais augure en ne lui laissant pas à disposition de quoi avoir de mauvaises penséesᅠ! J'ai aussi entendu au début des années 70ᅠ: il faut que lorsque nous arriverons au pouvoir ne pas laisser la presse réactionnaire continuer de diffuser des informations qui ne nous seraient pas favorables, il ne faut pas qu'il repense à l'avant notre arrivé. Entendu l'or d'une conversation avec un maoïste, un communiste et moi. De quoi pâlirᅠ!
N'est-ce pas beauᅠ?
C'est que disait certains communistes dans les années 60/70.

12.Posté par duroudier le 15/05/2012 08:46
Un autre écho totalitaire :

" Le but n'est pas de convaincre les gens de nos idées, mais de changer le vocabulaire de telle manière que l'on ne puissent plus exprimer que nos idées" Citation de Joseph Goebbels

N'est-ce-pas l'esprit de la gauche française qui passe par l'ED NAT

13.Posté par Maurice le 16/05/2012 13:54
Je n'aurai pas osé !
Comparer certains de nos élus avec Joseph Goebbels...
Mais, il y a du vrai ; lorsque j'en entends faire des discours, cela donne cette impression.
Allons-nous avoir un petit moustachu avec une mèche sur le front nous faire des discours en vu de briguer... ?

14.Posté par BPAPAB le 17/05/2012 08:54
La caricature du "petit moustachu", c'est pour la forme.
Plus sérieusement, si l'on s'attache au fond, il faut s'inquiéter de la mainmise de la gauche sur tous les pouvoirs, avec la détermination de mettre les moyens nécessaires de les conserver irréversiblement.
Relevons, en outre, dans le programme du président socialiste, l'analogie inquiétante entre la proposition sur la légalisation de l'euthanasie active et un texte du 1er septembre 1939, signé Adolph Hitler, ordonnant "d'accorder la délivrance par la mort aux personnes qui, dans les limites du jugement humain et à la suite d'un examen approfondi, auront été déclarées incurables". Le docteur Karl Brandt chargé de l'application de ce texte fût condamné à mort et effectivement pendu en 1947 à Nuremberg....Il est vrai que tous ces tristes sires animaient le parti national socialiste ouvrier allemand (ou "nazi", pour faire plus simple, mais surtout pour tenter de faire oublier la racine "socialiste" du mal)

15.Posté par sauvage le 17/10/2012 17:36
pour moi qui est de province,ce qui me fait le plus rire c'est le surnom que l gerra donne a delanoé"NOTRE DAME DE PARIS "

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 35

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes