DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Scandale du stade Jean Bouin : la justice bafouée !





Alors que le Tribunal administratif a décidé de n'autoriser la poursuite des travaux à Jean Bouin que pour autant que la ville y remette le même nombre de grands arbres et y installe des places de stationnement pour cars et deux-roues, un lecteur du Delanopolis, aux premières loges, peut constater depuis quelques jours l'accélération frénétique des travaux dont il a pris quelques photos.

Une exclusivité pour nos lecteurs.



Scandale du stade Jean Bouin : la justice bafouée !
Nous vous avons expliqué, il y a quinze jours, comment la mairie entend modifier les règles du plan local d'urbanisme pour échapper à l'impossible replantation d'une masse arborée équivalente : cliquez ici pour vous remémorez ce énième scandale de Jean Bouin.

Parallèlement, afin d'atteindre le point de non-retour, les travaux accélèrent comme en témoigne un riverain immédiat du site qui nous a communiqué des vues de premier choix.


Scandale du stade Jean Bouin : la justice bafouée !

Scandale du stade Jean Bouin : la justice bafouée !
Quand on observe le nombre d'engins de chantier en action sur tout le site, on comprend ce que la mairie entend par suspension des travaux en tant qu'ils méconnaissent ces objectifs de remplacement des arbres abattus ou de création de zones de stationnement !

Bénéficiant d'une majorité automatique au sein du conseil de Paris, de caisses remplies par les droits de mutation et de la passivité de l'Etat, la mairie peut braver la justice, payer une pléthore d'avocats, modifier constamment ses actes pour énerver, au sens littéral, ses opposants et les contraindre à de nouveaux procès en espérant qu'ils se lassent. De toute façon, sur le terrain, les choses finissent par avancer dans le mépris complet de Paris et des Parisiens.

La seule sanction à tout cela ne peut être que démocratique. On conçoit toute l'importance pour notre ville de guérir, en 2014, de l'espèce de maladie clientéliste et communicationnelle qu'elle a contractée.

Lundi 28 Mars 2011
Serge Federbusch






1.Posté par Olivier Protard le 29/03/2011 09:05
Merci pour ces précieuses indicataions,

Se cachant derrière l'image flatteuse d'un maire au service des Parisiens et de leur bien-être, Bertrand Delanoë et son équipe confirment de plus en plus leur collusion systématique avec des intérêts privés, de Monsieur Lagardère à MM. Decaux et consorts qui ont de l'intérêt général une vision limitée à la ligne d'horizon des profits de leurs sociétés cotées en bourse.
Merci en tout cas de nous alerter sans relâche.

2.Posté par hjfgjfjdg le 09/04/2011 12:59
c cool vivment que le stade soit construit!!!!!!!!!!!! allez paris!!!!!!

3.Posté par Hercule Gorek le 24/12/2011 10:20
Superbe Stade !

Vivement que cette équipe magnifique, et Parisienne, n'en déplaise à certains, dispose de cet écrin, moderne et Architecturalement révolutionnaire ....

L'avenir donnera raison aux décideurs de ce projet ...

Vive le progrès, vive le Stade, Vive le Stade Français !!!!!

H.G.

4.Posté par Jean le 16/02/2012 16:00
heureusement qu'un tel projet sorte de terre, malgré les oppositions des riverains, PRINCIPALE FREIN DE LA CONSTRUCTION ET DU PROGRÈS FRANÇAIS, les arbres sont plus efficaces dans les forêts ?

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :

Merci à tous ! - 11/06/2018

1 2 3 4 5 » ... 35

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes