DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

104 sans cou



Le 104 décapité, les Parisiens dépités, Girard piteux et la mairie pitoyable : joyeux anniversaire le 104 !



104 sans cou
Il fallait s'y attendre, messires Cantarella et Fisbach ont préféré déguerpir plutôt que d'avoir à gérer un budget de fonctionnement qui, de toute façon, sera toujours insuffisant pour faire tourner le 104 puisque cet équipement est sur-dimensionné pour quelque utilisation culturelle que ce soit à l'endroit où il se trouve.

Ce lieu est trop vaste, vide en son centre, enclavé et excentré pour une exploitation marchande et, si elle est non-marchande, ce ne peut être qu'un gouffre à pognon pour la ville de Paris. On se heurte donc à un problème de fond que seuls l'aveuglement et le goût de la com' propres à la municipalité parisienne ont pu occulter. Il aura fallu moins d'un an pour que la crise éclate. Les deux co-directeurs ont donc été poussés vers la sortie n'ayant pas les moyens d'une fuite en avant.

Le Delanopolis retrouvera pour une fois le sens de la gravité au vu du désastre financier qui se prépare rue d'Aubervilliers. N'oublions pas que les avenants se sont succédés à une cadence infernale dans les contrats du 104 et que le coût réel de sa construction est désormais bien supérieur à 100 millions d'euros. Quant à son fonctionnement, rien de sérieux ne pourrait y être fait avec les huit millions annuels que la ville veut lui consacrer.

Mais il existe heureusement une solution : le recours à des hommes providentiels capables de redresser les pires situations. Que messieurs Girard et Delanoë assument leurs décisions, abandonnent leurs mandats électifs et soient désignés nouveaux co-directeurs du 104 pour nous montrer (enfin) de quoi ils sont capables. Nous leur faisons une totale confiance.


Jeudi 12 Novembre 2009


Serge Federbusch
Serge Federbusch


1.Posté par catherine MARGUERITTE le 16/11/2009 11:06
Bonjour Serge, si les éléments que vous avancez sont justes, les causes de cet échec programmé sont plus graves que quelques gabegies financières nouvelles, qui ne relèvent malheureusement pas seulement de la responsabilité de la gauche parisienne. Le concept même du 104 est dépassé, ce n'est ici pas une affaire de dimension , plus petit, plus grand.. non c'est une affaire d'identité forte. L'emploi d'un chiffre comme identité pour un lieu est déjà une erreur. Le 104 n'est pas le N°5 de Chanel. On confond ici le lieu et la marque.
Cette idée qu'en un lieu, grand ou petit on puisse faire tout et son contraire,fourre-tout de ceux qui vendent des idées mais qui ne les financent pas est une impasse. Je vous cite : puisque cet équipement est sur-dimensionné pour quelque utilisation culturelle que ce soit à l'endroit où il se trouve",
Il ne s'agit pas de dimension, le lieu est beau , adapté à des performances, a des projections multiples et pas si excentré!
Le concept n'est pas neuf et a été expérimenté dans d'autres pays, souvent avec la mentalité adéquate. l'on a vu des endroits plus grands et plus excentrés où cela fonctionnait.... communauté alternative berlinoise par ex.
Nous avons simplement changé d'époque et la destination et à l'affectation de ces lieux très coûteux, où les mobilisations fonctionnent virtuellement, nous sommes plutôt rentrés dans des temps de célébrations et non de mobilisation culturelle autour et dans un lieu.

C'est peut-être par delà les chiffres l'erreur majeure du 104 rue Aubervilliers qui reste un endroit splendide ou les morts regardent amusés, le naufrage des vivants.

2.Posté par christian15e le 16/11/2009 12:51
La gabgie de la Mairie n'en finit pas...Saviez-vous qu'un immeuble de la très chic et très onéreuse Rue de la Montagne del'Espérou, face au parc André Citroën a été préempté par la Mairie de Paris pour en faire....des logements sociaux ! ! ... A environ 9.000€ le m² , c'est plutôt le prix des électeurs de Mme Hidalgo, non???? Vous devriez vous pencher sur la question....

3.Posté par Violette le 25/12/2010 18:22
Bonjour,
Après avoir lu pas mal d'articles sur l'échec du 104 et sur sa rennaissance, j'aurais bien aimé savoir ce que vous en pensez.... aujourd'hui! En effet, vos articles sont pertinents, mais j'ai l'impression que le 104 fait aujourd'hui parler de lui d'une façon un peu plus positive, alors qu'en pensez vous?

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :

Castaner de quoi ? - 23/05/2017

1 2 3 4 5 » ... 30

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes