DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Dégradation des finances de la ville et matraquage fiscal



Le Delanopolis a joué un rôle pionnier dans la révélation au grand jour de la dégradation de l'état des finances municipales et dans la prise de conscience de l'énormité de la hausse des impôts.

Paris va de plus en plus mal et, pour vous en convaincre, vous pouvez cliquer ici et ou au chapitre des dépenses.

Quant à celui de la fiscalité et des mensonges municipaux, un petit tour ici vous permettra de faire le point complet sur la question.

Vendredi 16 Octobre 2009


Serge Federbusch
Serge Federbusch


1.Posté par hermine le 19/10/2011 09:42
lu hier dans direct matin ....-6 000 logements sociaux financés l'an prochain à Paris. Sur les plus de 7 milliards d'euros du budget, 2 milliards seront consacrés à la solidarité (???) . En outre la ville financera 2 000 places d'hébergement d'urgence....ainsi on vide la ville des classes moyennes, nos enfants n'ont plus qu'à quitter Paris et aller vivre en grande banlieue tant les prix ont augmenté tandis qu'on multiplie les logements sociaux ...une volonté bien précise de changer totalement l'âme de Paris et des quartiers et de préparer sa réelection...?

2.Posté par une parisienne le 28/10/2011 12:30
La vente bradée d'un hôtel particulier de la Ville par la Mairie socialiste du 9ème ne va pas aider à financer le budget de la Ville. voir l'article révélateur sur
http://www.lavieimmo.com/immobilier-paris-9-36719/paris-un-hotel-particulier-vendu-a-3-000-m-13164.html

3.Posté par Jujiflo le 14/11/2011 13:56
La chose qu'il faudrait est la tarification des crèches e la gifle qu'on s'est pris sur le prix de la journée. Il paraît que la CAF s'est trompé a long long time ago et que c'est les parisiens, maintenant, qui en paie le prix fort : sur le tarif de la journée, j'ai personnellement pris 28% sans forcemment que mes revenus aient augmenté en conséquence, bien entendu. Et dans le même temps nos impôts locaux ont augmenté !!

4.Posté par deres le 12/12/2011 15:24
Vos articles sont très intéressant. Pour les appuyer, il serait nécessaire de mettre des graphiques afin de bien voir visuellement la dégradations des comptes d'année en année malgré la manne des droits de mutation. Cela urait plus d'impact que des chiffres disparates au sein du texte.

5.Posté par doudou le 20/01/2013 20:12
Savez-vous que par paresse et dans l'apathie ambiante, la Direction des Finances, référence des références diffuse (limitativement) des listes de ses agents convoqués à la visite médicale ?

Trouvez-vous sidérant que dans une Direction de pointe aussi exigeante dont la hiérarchie issue de l'élite de la fonction publique dont le Bureau des Ressources Humaines composé d'agents aussi informés et sensibilisés, à une époque où ce genre de sujet est largement commenté autorise la diffusion d'une liste, d'un fichier à risques comportant des informations confidentielles portant le nom des agents, le matricule, la date, l'heure et le nom du médecin, ainsi qu'une colonne de remarques sans la moindre précaution au mépris de toutes les règles et des évidences de bon sens ?

Trouvez-vous que cette pratique peut elle être de nature à transgresser les usages et vous semble t'elle comme déviante ou proscrite dans sa forme ou son contenu ?

Trouvez-vous normal que votre chef de service, qui n'est pas l'employeur, connaisse le nom du médecin qui vous signifiera avec soulagement votre aptitude ou au contraire avec désarroi votre inaptitude ?

Trouvez-vous normal de connaître les noms de vos collègues, leur matricule, le médecin qui les évaluera et que cela fasse l'objet d'un courriel à des personnes non concernées ?

N'y voyez- vous pas un risque manifeste de dérive ?

Imaginons que ces informations (même sous diffusion limitée) soient interprétées ou instrumentalisées dans une cabale pour écarter un agent ou lui causer préjudice.

X est convoqué avec ce médecin, mais on le connaît ce médecin c'est un ami
ou il est défaillant ou corrompu et peut subir des pressions, pour envisager une inaptitude.

Montrez la liste les copains, il y a des bons clients. Pour rigoler on va l'appeler pour savoir si il a détecté que mme W pues des pieds car ça sent mauvais dans son bureau ou si m Y a signalé ses problèmes gastriques et intestinaux car il passe ses journées aux toilettes et que l'on doit s'arrêter de respirer pendant les réunions à chaque fois qu'il ouvre la bouche ou encore s'il a trouvé m Z normal et peut lui faire passer des tests cognitifs car on en a assez de recommencer le travail du fait qu'il jette une partie des dossiers qu'on lui transmet.

Bref, nul besoin d'une démonstration.

C'est du propre, bravo l'ultra compétente Direction des Finances.

Que d'arrogance devant devant les agents qui s'étonnent face à cette situation. Des excuses s'imposent.

Proposer une information et convocation individuelles sous pli fermé remis par le chef de service. Voilà le vrai respect des droits des agents ou des individus reconnus et protégés par la loi.

Soyez vigilants !

6.Posté par Ichbiah le 23/10/2016 11:04
La ville de Paris va privatiser la gestion des places de parking payantes
Orange avec AFP, publié le dimanche 23 octobre 2016 à 10h19

L'hôtel de ville va réaffecter 1.600 agents à d'autres missions prioritaires et espère augmenter les recettes.
Libérer les agents de surveillance de Paris de la lourde tâche de gérer les places de stationnement payantes à Paris. C'est l'objectif de la maire Anne Hidalgo, qui a annoncé dans le Journal du Dimanche daté du dimanche 23 octobre son intention de privatiser le stationnement payant parisien en 2018.
C'est surtout payer 1600 agents de plus qui vont soit disant remplacer ceux qui existent déjà.,
Ou comment augmenter les dépenses sans le dire?
Encore un enfumage de plus
Pravo pas Stupidalgo






Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :

Castaner de quoi ? - 23/05/2017

1 2 3 4 5 » ... 30

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes