DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Arc en ciel ma mairie !





C'est un vrai festival de communautarisme drôlatique auquel s'est livré, sur commande d'Hidalgo, Jean-Luc Romero, représentant auto-proclamé du lobby gay et accessoirement adjoint au tourisme.

Il a pondu à la demande de sa mairesse un rapport au nom un peu énigmatique : "Paris ville phare de l'inclusion et de la diversité" truffé de formules désopilantes et parfois un tantinet inquiétantes ...



Trump de Fallope
Trump de Fallope
La barre est haut placée : "52 recommandations pour faire de Paris la capitale des droits LGBTIQ".

D'abord, comme par nostalgie du bon vieux temps du communautarisme aux frontières solidement établies, Romero pleurniche : "Il semble de plus en plus difficile de cerner les pratiques des personnes LGBTIQ, qui ne sont plus centrées sur le Marais – quartier qui se transforme avec ses boutiques de luxe qui remplacent les coffee shop gay – et de plus en plus demandeuses d’une offre moins spécialisée ou stéréotypée."

Qu'ils étaient faciles à comprendre et satisfaire les homos ghettoisés !

Pour réussir à valoriser cette diversité culturelle, festive et militante insuffisamment visible, le tourisme a été identifié par Romero comme un "outil efficace".

Rien ne résistera au vivre-ensemble à la sauce LGBTIQ. Les méchants barbus n'auront ni notre haine ni le reste et Romero ne craint pas d'avancer : "Dans le contexte post-attentats terroristes encore récent (sic), la valorisation du tourisme LGBTIQ à l’international peut être un moyen de redonner une image bienveillante et accueillante et sûre de la capitale française." Du seul fait de la présence des gays, les jihadistes reviendront-ils à de meilleurs sentiments ? Romero ne doit pas être au courant des défenestrations ayant cours chez les fous de la charia.

Mais rassurez-vous, les gros sous et autres considérations mercantiles ne sont pas très loin : "D’un point de vue « marketing » il est donc intéressant de cibler cette clientèle pour aider la destination à rebondir après une crise."

La Gay Pride, c'est la panacée, l'elixir de jouvence de l'abbé Soury qui résoudra tous les problèmes de Paris ! Hidalgo ferait peut-être bien de mettre les Macronistes dans un char lors du prochain défilé, ils reviendront à de meilleurs sentiments à son sujet !

Vendredi 16 Juin 2017


Serge Federbusch
Serge Federbusch


1.Posté par Garibaldi le 27/06/2017 16:38
Saleté, communautarisme et démagogie.

La politique d'Anne Hidalgo très simplement résumée.

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes