DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Automobilistes, scooteristes, motards, piétons et tous les autres : appelez Hidalgo !




Une initiative de l'association 40 millions d'automobilistes à relayer et amplifier d'urgence !



Apprendre à se servir de ses oreilles
Apprendre à se servir de ses oreilles
Fermeture des voies sur berge à la circulation automobile, bannissement des vieilles voitures de la capitale, suppression des places de stationnement et autres restrictions de circulation… La vie des automobilistes Parisiens et Franciliens est devenue un calvaire, car loin d’améliorer la mobilité des usagers, les mesures prises en cascade par Anne Hidalgo depuis le début de son mandat n’ont fait que renforcer la congestion routière… et exacerber la colère des usagers des grands axes de circulation, de plus en plus pollués, et des administrés.

On ne peut pas en vouloir à un élu de ne pas maîtriser tous les sujets… En revanche, il est inacceptable de refuser systématiquement d’entendre les personnes dont c’est le métier. Et c’est malheureusement la situation que l'association rencontre avec Anne Hidalgo depuis son élection : "40 millions d’automobilistes" a formulé de nombreuses demandes de rendez-vous pour proposer des mesures qui ne pénaliseraient personne. Mais elles sont toutes restées sans réponse.

Anne Hidalgo ne peut plus continuer à diriger la capitale sans tenir compte de l’avis de ceux qui y vivent et viennent y travailler.

C'est pourquoi l’association "40 millions d’automobilistes" lance la première manifestation téléphonique,"Dis-le à Anne", pour protester contre les multiples mesures prises à l’encontre des automobilistes par la maire de Paris.

Alors que vous soyez usager de la route, riverain, commerçant, que vous soyez Parisien ou Francilien… Si vous êtes pénalisés par la politique de mobilité imposée par l’édile parisienne, faites-le savoir à la mairie de Paris :
Vous êtes bloqués dans les embouteillages ? Connectez votre kit mains-libres et dites-le à Anne !

Vous habitez aux abords des quais hauts et subissez les nuisances sonores depuis la fermeture des berges ?
Composez le 01 42 76 48 11


Vous êtes victimes des embouteillages ? 01 42764811 !!!

Si Anne Hidalgo refuse d’entendre "40 millions d’automobilistes", elle devra écouter les doléances des 12 millions de Parisiens et de Franciliens qu’elle a pris en otage !

N'attendez pas que votre "voisin d'embouteillage" prenne le téléphone pour vous : si nous voulons que cette mobilisation fonctionne, tous les usagers concernés doivent composer le numéro du cabinet de la mairie de Paris.

Plus nous serons nombreux à appeler, plus notre voix sera entendue.

01 42 76 48 11 !!!!!

La réussite de cette action ne dépend que de vous.

Par ailleurs, n'hésitez pas à réagir sur les réseaux sociaux avec le hashtag #DisleaAnne, que ce soit pour partager votre témoignage ou les circonstances de votre appel à Anne Hidalgo.

Au cas où la mairie de Paris viendrait à bloquer cette ligne, "40 millions d’automobilistes" invite les participants à poursuivre la manifestation en contactant le secrétariat de la Mairie au 01 42 76 40 40

Lundi 11 Septembre 2017


Serge Federbusch
Serge Federbusch


1.Posté par Jean-Pierre le 11/09/2017 19:22
Excellent !

2.Posté par piou piou le 11/09/2017 21:51
Bonne idée !

3.Posté par piou piou le 11/09/2017 22:00
J'avais posé une question en 2014, sur le site Paris connect,je crois que ça s'appelle comme ça : on s'inscrit, on ouvre un compte, et on pose sa question... j'ai de nouveau posé un problème que j'avais à propos d'une bibliothèque, hier, et j'ai vu que ma question de 2014 était toujours en suspend ! la question était un peu embarrassante, alors ils n'y répondent pas ...
moi je ne suis pas automobiliste, ni cycliste, je suis piéton, j'habite près des quais et du centre de Paris, et c'est tout bonnement un enfer puant... il est impossible de franchir la Seine autrement qu'à pieds... Le bus, oubliez...Le métro, c'est aussi l'enfer, restent les pieds ... en essayant d'éviter les cyclistes et les motards, les trottinettes et le reste, sur les trottoirs... pendant ce temps, on voit 3 tondus qui marchent en bas sur les quais, alors qu'on est 1000 en haut ... on devrait la pendre haut et court (au figuré, bien entendu ... ) comment s'en débarrasser ? si quelqu'un a une idée ... (il en faudrait une bonne...)

4.Posté par Barbech le 12/09/2017 10:38
Piou-Piou, la seule voie démocratique pour "s'en débarrasser" est de la renvoyer manu militari dans ses foyers lors des prochaines municipales et sans billet de retour possible. Oui, je sais. C'est encore très loin mais il faudra supporter jusque là encore les conséquences désastreuses du choix fait par la "boboïtude" parisienne aux dernières du genre. Bon courage en attendant!!!

5.Posté par Alablanche le 12/09/2017 19:57 (depuis mobile)
Une nouvelle occupation pour se faire du bien. Merci !

6.Posté par der garnement le 12/09/2017 20:20 (depuis mobile)
@pioupiou à la question"comment s'' en débarrasser" ? Par Macron, ils se détestent, alors si le p''tit choupinet en cdd de 5 ans ne fait pas de miracle, si il pouvait faire acte de citoyenneté 😏 et nous débarrasser de la reine des bobos.😤

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes