DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Bling-Bling de Paris


Décidément, rien ne va plus en Girardie. Les personnels de la Direction des affaires culturelles ont une haute opinion de la politique de leurs élus et le font savoir.



Bling-Bling de Paris
" CULTURE A PARIS : LIQUIDATION AVANT FERMETURE!

Le SUPAP-FSU, toujours bien informé, apprend de sources sûres que M. Christophe Girard a décidé :

- la fermeture de la bibliothèque Vaugirard fin juin 2009 ;

- la suppression de 20 postes d'assistants et assimilés dans les bibliothèques.

Ces suppressions correspondent à la politique du Maire de Paris de re-déployer ou ne pas embaucher malgré les manques criants dans de très nombreux endroits (c'est-à-dire pratiquement partout). On ne peut qu’être inquiet pour les équipements culturels de proximité.

La bibliothèque Vaugirard prête toujours beaucoup, beaucoup plus que de nombreuses autres bibliothèques, plus que certains nouveaux établissements. Elle serait la première bibliothèque du réseau qu’il faudrait visiblement la fermer à tout prix !

Elle est un symbole pour tous : pour ceux qui veulent la fermer parce qu’elle n’est pas assez « branchée ». Et pour tous ceux qui défendent la lecture publique de proximité.

Toutes ces décisions sont proposées au Conseil de Paris, sans concertation avec les personnels, ni avec les élus et les Conseils de Quartier, ni avec les organisations syndicales, pourtant conviées à de nombreuses réunions d’information et de simulacre de « dialogue social ».

Il y a deux mois, sur la question de la fermeture de la bibliothèque Vaugirard, il nous a été répondu que ce n’était plus à l’étude, sans doute un témoignage de plus de la transparence si chère à notre Maire.

La création de 5 postes promise aux personnels de « Yourcenar » par la Directrice des Affaires Culturelles, a également disparu du budget 2009. Cela fait donc déjà 34 postes en moins dans le réseau des bibliothèques.

Les Archives de Paris sont, elles aussi, dans le collimateur du Maire et semblent frappées à leur tour, par ce mal étrange de diminution drastique de moyens. Ses missions, ses collections sont ainsi mises en péril.

PARIS, POUR UNE NOUVELLE CULTURE « BLING-BLING » !

La culture de proximité, la mémoire, le savoir faire sont sacrifiés au profit d’une culture de l’image, de la communication ...

Le Supap-FSU défend une culture d’éducation populaire et l’accès à la culture pour tous et revendique :
- la gratuité des CD et DVD dans les bibliothèques, pour tous les usagers ;
- la mise en place immédiate de cette mesure pour les mineurs et les personnes à faibles ressources. Il faut faire cesser ce choix discriminatoire qui rend gratuit et accessible à certains le tout numérique et continuer à faire payer les utilisateurs de supports considérés comme « non branchés » par la municipalité. Il est temps que Mozart soit accessible aux jeunes et à tous, comme Victor Hugo ;
- un « Pass culturel » tenant compte des ressources et favorisant l’accès à des pratiques culturelles différenciées ;
- le développement d’équipements de proximité à taille humaine avec des missions en direction de tous les publics ;
- le développement des bibliothèques spécial jeunesse et des sections jeunesse."

L'on peut ne pas être d'accord avec toutes ces revendications syndicales. En revanche, comment ne pas rejoindre son constat sur le sacrifice de la culture populaire au profit du bling-bling et sur les conséquences des dépenses somptuaires de la mairie qui la condamne, désormais, à des économies de bout de chandelles sur ce qui n'est pas tape à l'oeil ?

Dimanche 7 Décembre 2008


Serge Federbusch
Serge Federbusch

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes