DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Bois-Vuitton : bientôt un Musée des arts et traditions socialistes ?





Nos lecteurs le savent bien, les "socialistes" parisiens sont au mieux avec une bande d'aimables capitalistes dont les noms défraient d'ordinaire la chronique des haines de gauche.

Decaux, Unibail, Bolloré et bien évidemment Arnault et LVMH sont les danseurs étoiles de cette sarabande.

Cette semaine c'est de nouveau Arnault qui a gagné le pompon !



dollar pour l'art
dollar pour l'art
On se souvient des conditions scandaleuses de la construction du bâtiment Vuitton dans le bois de Boulogne.

Quelles que soient les qualités de l'oeuvre de Gehry, elle n'avait rien à faire dans cet espace vert ultra-protégé et aurait été bien plus intelligemment raccordée à la ville en s'installant par exemple sur la Zac Clichy-Batignolles.

Mais le bois de Boulogne c'est plus prout-prout et LVMH avait déjà la concession du jardin d'acclimatation. Laquelle, soit dit en passant, vient de lui être accordée pour une durée supplémentaire de 25 ans. Bienvenue au bois Vuitton !

C'est donc pour des raisons de pure convenance personnelle que le bâtiment de près de 50 mètres de haut a été édifié, grâce à la complicité de tous les partis politiques qui ont même été jusqu'à voter une loi de validation législative pour s'asseoir sur les décisions de justice qui empêchaient cette construction !

Un exemple de capitalisme de connivence digne de figurer dans les anthologies du genre ...

Mais cela ne suffisait pas à Bernard Arnault qui était gêné par la proximité immédiate d'un édifice qui abritait autrefois le musée des arts et traditions populaires. Le bâtiment était piteusement entretenu mais son architecture, due à Jean Dubuisson, était sobre et intéressante, témoignage du début des années 1970.

Qu'à cela ne tienne ! Un appel d'offres a été lancé pour en confier la rénovation et l'exploitation au privé. Et miraculeusement qui l'a emporté ...?

Inutile de vous donner la réponse, vous l'avez devinée. LVMH aura droit à une concession de cinquante ans pour une redevance annuelle misérable de 150 000 euros par an sous prétexte qu'il doit financer l'essentiel du désamiantage.

Les Vuitton boys vont donc pouvoir ouvrir à côté de leur fondation de nouveaux espaces dont une grande partie sera dévolue à des activités lucratives ou qui n'intéressent qu'eux.

Notre suggestion à Arnault : pourquoi ne pas y loger aussi dans un coin sombre un Musée des Arts et traditions socialistes, une idéologie dont on peine à se souvenir à Paris ?

Lundi 13 Mars 2017


Serge Federbusch
Serge Federbusch


1.Posté par Pierre-Benoit le 13/03/2017 15:10 (depuis mobile)
Décision qui permettra à la diligente responsable des relations publiques de LVMH de valider l'étendue d ces compétences et de rejeter tout doute sur le soi-disant copinage dont elle aurait bénéficier grâce à Benoit pour avoir le poste.
Mort de rire

2.Posté par Serge Federbusch le 13/03/2017 16:07
@ Pierre-Benoît

Comment n'y ai-je pas pensé :)

Bravo

SF

3.Posté par Parigot le 13/03/2017 17:50
Eh oui, on est en plein libéral-libertaire.... C'est ça l'avenir qu'on nous propose!

4.Posté par Monsieur de Taulignan le 14/03/2017 18:29
Ce n est pas a LVMH qu emargeait un certain monsieur Girad , maire d arrondissement et ancien adjoint a la culture ? ... Conflit d interet dirait on ...

5.Posté par blaireau de la grande couronne le 30/03/2017 19:47
LVMH fait beaucoup pour la gauche bobo, elle emploie la femme de M. Hamon, habille la femme de M. Macron ...de tels arrangements méritent bien une contrepartie !

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes