DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

COUPS DE CANNES SUR LA CROISETTE



Christiane Chavane fait son cinéma !



Cette année le festival a créé la surprise. Toute la " pipolosphère " se déchaîne contre l’incongruité du résultat. Bravo Almodovar, choisi pour présider le jury. Le cinéaste espagnol a un humour particulier et nous crée des films décalés : ça ne signifie pas que ce soit un adepte du politiquement correct, loin de là. Ceux qui l’ont choisi auraient dû se méfier. L’originalité dont il fait preuve n’est pas compatible avec le conformisme sordide du show-biz international.

La France de la bien-pensance bobo-bio-vivrensembliste s’attendait à faire primer un navet français (probablement subventionné) à la gloire d’Act Up. Quelle affreuse déception ! Le jury a choisi d’attribuer la Palme d’Or à « The Square » de Ruben Östlund, un film suédois sur les aléas du « vivrensemble » vécus accidentellement par l’un de ses farouches adeptes. Sacré Pedro !
Tiens pour une fois j’irai peut-être voir un film primé.


ROLLING BALL

Le nouveau stade de rugby va être inauguré avec un concert des Rolling Stones. C’est bien, j’aimais bien écouter les Rolling Stones quand j’étais ado. Comme j’ai presque l’âge de Brigitte ça veut dire que le temps a dû s’arrêter et que je suis toujours ado…

Bon c’est sympa, mais je me pose une question : où est la relève ? Ne parlons pas de la relève française, elle n’existe pas. Mais même ailleurs ? La minablocratie artistique est-elle mondiale ?


LE TOUQUET PARIS PÉAGE

Seigneur Darmanin, fraîchement nommé ministre, fait l’objet d’une plainte de son ex collègue LR député maire du Touquet : notre nouveau gouverneur de la ponction publique aurait tenté un chantage sur lui, en se servant des fichiers de Bercy. Le chantage en question étant sans objet… mais par les temps qui courent la suspicion suffit à déconsidérer n’importe qui pourvu qu’il ne soit pas en Marche. Cette méthode odieuse qui consiste à utiliser l’administration que l’on gère pour se venger ou nuire à n’importe qui rappelle des heures sombres, mais ne doit pas nous étonner puisque c’est celle qui a permis à un taxi-boy cynique et dénué de scrupules de devenir président.

Le grand Moralisateur de la vie politique a une fâcheuse tendance à ne balayer que devant la porte des autres. Choisir ses journalistes permet de faire oublier les turpitudes de son propre camp. Un grand coup de balai dans la haute fonction publique sera bientôt à l’œuvre pour remplacer la promotion Voltaire par celle d’Imposteur 1er (promotion Senghor je crois).

A y regarder d’un peu plus près il est clair que le temps pendant lequel Monsieur Macron nous a laissé mariner pour choisir ses ministres ne servait pas à vérifier leur probité, mais à discutailler et magouiller pour savoir qui serait vizir et qui serait rejeté. Après Edouard Philippe sans déclaration de patrimoine, Bayrou en examen, Ferrand soupçonné de très probables abus de biens sociaux (et là ce n’est pas la morale qui est en cause mais bien un délit passible du pénal), voici le tour de Marielle de Sarnez.

Ça c’est pour le seul gouvernement en en moins de 15 jours, et ce n’est pas exhaustif. Ça promet. Une belle bande de scélérats couverts de façon odieuse par ceux-là même qui ont monté l’affaire Fillon.

Mais le plus drôle est à venir avec les recyclés du PS, les transfuges LR à veste réversible, les affairistes de la société dite civile que nous propose En Marche rebaptisé LREM (on se demande si ce n’est pas pour induire l’électeur en erreur tant le logo ressemble à celui de LR). Nous avons déjà une marchande de sommeil, un candidat inéligible, une autre condamnée à de la prison avec sursis pour faux diplômes, un candidat soupçonné de prise illégale d’intérêts, un antisémite notoire…

Dans ma circonscription me voilà du coup presque rassurée : la candidate n’a pas fait de taule. Elle est juste parachutée et nous fait savoir qu’elle est entrée à Sciences Po par discrimination positive.

J’ose espérer que – malgré les efforts que fait LR pour perdre cette élection cruciale, en abandonnant leurs valeurs et en préparant le 2nd tour avant d’avoir fait le premier – le raz de marée de LREM n’aura pas lieu et que les Français n’auront pas la double bêtise, après avoir mis un gigolo malfaisant à l’Elysée, de lui donner une majorité absolue. Sinon il n’y a plus qu’à tirer l’échelle… et à faire sa valise si on le peut. A titre personnel, je voterai LR au premier tour et au second je choisirai le candidat le mieux placé qui ne soit ni En Marche ni soupçonnable d’y aller, même si pour ça je dois voter France Insoumise ! C’est dire ! Je n’ai pas d’indépendants (les 577) dans ma circonscription, sinon ce serait mon premier choix.

Méfiez-vous particulièrement de la profession de foi des LREM, c’est un monument de démagogie. Celle que j’ai eu entre les mains veut « restaurer le pouvoir d’achat des retraités et salariés », mais oublie de dire que ça commence par une ponction via la CSG ; exonérer 80% des foyers de la taxe d’habitation mais oublie de préciser qui paiera, et particulièrement à Paris où les revenus sont au- dessus de la moyenne, il est probable que les seuls exonérés seront les logés HLM, en revanche les autres vont se faire plumer allègrement, en particulier les propriétaires. L’autre oubli c’est que cette mesure stupide ne prendra son plein effet qu’en 2024. L’autre volet : l’égalité entre indépendants et salariés, qui passe par une ponction supplémentaire des indépendants, et la récupération des 14 milliards d’euros de surplus de leurs caisses. Bref du mensonge bien enrobé. Ouvrez l’œil ! Ou plutôt fichez une raclée mémorable à ces nouveaux parasites de la politique, les anciens nous suffisent.

Lundi 5 Juin 2017


Serge Federbusch
Serge Federbusch


1.Posté par chazal le 06/06/2017 10:01
excellent ! helas les bobo-bio-vivrensemblistes sont nombreux à Paris .....

2.Posté par Challier le 06/06/2017 16:26
On dit les bobis : bobos bisounours.
Le Qatar est accusé de terrorisme. Ce n'est pas son soutien financier et matériel à l'EI qui est en cause, mais sa position sur l'Iran qui partage avec lui un grand gisement gazier et son prétendu soutien à des milices chiites en Irak et au Liban, et son soutien à la dissidence chiite au nord de l'Arabie saoudite, alors qu’il combattait les Houtis (chiites) au Yémen, avec l'Arabie et les Amerloques dans une guerre d'agression.
Les Wahabbites ont un infernal culot, mais Jupiter rend fous ceux qu'il veut perdre.

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes