DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Campion : le roi des forains face à la reine des fout rien ?




Face au roi auto-proclamé des forains, Hidalgo et la mairie n'ont retrouvé qu'une semi-lucidité et un demi-courage.

Depuis que cet habitué des coups de force a la justice pénale aux fesses, il est vrai qu'il est de moins en moins fréquentable. Pourtant, Campion a obtenu une nouvelle fois l'autorisation d'installer son horrible grande roue sur l'une des plus belles places du monde !

Tout ce que les élus parisiens ont trouvé comme audace a été de lui refuser de déployer à nouveau ses barnums et son vulgaire village de Noël le long des Champs Elysées.

Parisiens, encore un effort pour être débarrassés de cette plaie !



Le temps des amours
Le temps des amours
Las ! Campion a à nouveau obtenu l'autorisation d'installer sa grande roue Place de la Concorde et le Tribunal administratif a rejeté un référé de l'association Sites et monuments. Le montage est censé commencer dès le 11 novembre et une inauguration en grande pompe est prévue le 17, en présence, comme toujours, de célébrités. Cette année Jean-Paul Belmondo et Alain Delon présideront l'événement.

Pour le marché de Noël et ses chalets en bois mochetards vendant le plus souvent de la drouille importée de Chine, le Conseil de Paris a voté en juillet dernier la fin de la récréation.

Mais Campion est un habitué du fait accompli. C'est ainsi qu'il a commencé, en s'imposant dans le jardin des Tuileries et en jouant de la trouille des élus qui n'osent pas le faire déguerpir par la force publique.

Il a donc annoncé qu'il va faire son retour sur les bas côtés des Champs Elysées pendant la période des fêtes et que la date du 17 novembre sera aussi celle de l'inauguration de son village. Selon lui, ses chalets sont prêts et peuvent encore être construits dans les temps. A en croire Capital, des guirlandes électriques ont fait leur apparition dans cette zone aux côtés des illuminations officielles des Champs Elysées en cours d'installation sur les arbres. La ville de Paris serait sur ses gardes mais "n'envisage pas sérieusement de barrer la route aux Forains s'ils décidaient d'investir leur emplacement aujourd'hui vacant."

Heureusement, aux dernière nouvelles, la préfecture a été un peu plus vaillante que la mairie et a imposé aux semi-remorques campionesques de rebrousser chemin.

Parisiens, fermez les yeux et rêvez d'une ville, en 2020, libérée des marlous et des mous du genou !

Jeudi 2 Novembre 2017


Serge Federbusch
Serge Federbusch


1.Posté par aurelien le 02/11/2017 13:26
Mr Federbusch je vous trouve bien courageux de continuer à vous échiner pour les Parisiens, pour moi cette ville et ses habitants sont perdus, laisser les donc faire, et quittez cette capitale insalubre, ils ne méritent pas tous ces efforts (vains ?).

2.Posté par S. de bragard le 02/11/2017 14:05
De la drouille au prix du cigare!

3.Posté par Gilles Le Forestier le 02/11/2017 15:08
02/11/17, Je trouve au contraire que cette grande roue embellit la fausse "perspective historique" qui est une horreur quand on regarde vers l'Arc de Triomphe,perspective défigurée par les disgracieuses tours de la Défense et la lourde Grande Arche, et qui se termine on ne sait pas trop où quand on regarde vers le Louvre depuis le milieu des Champs Elysées. La roue est belle par sa forme, et elle donne vie à cette grande artère et à cette place immenses et sans usages sinon de permettre aux véhicules de circuler. Elle est humaine et festive.

4.Posté par S. de bragard le 02/11/2017 21:15
Et lorsque les crétins qui se balancent regardent directement dans votre chambre à coucher et que vous ne pouvez plus traverser la place à pied et que ça sent le graillon de la baraque à frites cachée derrière la roue. Et surtout lorsque c'est l'image de la corruption de cette ville qui tourne sous votre nez.

5.Posté par Gilles Le Forestier le 03/11/2017 16:10
Ce commentaire de mon commentaire ne mérite aucun commentaire. Il se suffit à lui même par son élégance et sa hauteur de vue.

6.Posté par Poulbot le 04/11/2017 06:57
@Gilles Le Forestier : cette grande roue est une insulte faite aux monument prestigieux qui bordent cette place , de même pour ce simili village de noël qui n'est en fait qu'une boutique géante pour produits bas de gamme venant de chine. Une grande roue soit mais a la Villette ou elle a plus sa place a coté de cette horreur qu'est la philharmonique. Essayer donc de mettre une grande roue sur la place rouge , dans les 5 minutes qui suivent vous vous retrouvez en tôle . Il devrait en être de même pour ce sinistre personnage a paris , lui et ses copains forains qui ne connaissent que le chantage pour s'installer ou bon leur semble, cela suffit.

7.Posté par JEJ le 04/11/2017 12:16
Que le Préfecture aille jusqu'au bout si le hors la loi persiste : une saisi des camion et du matériel + amendes + envoie au tribunal. Une bonne garde à vue pour commencer ne fera pas de mal. Si l'installation est réalisée : coupure du courant + amende astreinte de 100% de la recette. Et si cela ne suffit pas ... déploiement de CRS pour empêcher le badaud / gogo de s'approcher. On peut aussi s'amuser à dénoncer les faux produits du marché... lâchons la DGGCCRF on va rire ! Salut Marcel.

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes