DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Ce qu’il y a de bon en Catalogne



Les multiples et enflammées réactions à l’article de Christiane Chavane méritent bien l’expression d’un point de vue un peu différent.



Ce qu’il y a de bon en Catalogne

Christiane a entièrement raison lorsqu’elle fustige l’alliance « carpe et lapin » des affairistes de la droite catalane et des tarés de Podemos dont l’unique point commun est la revendication indépendantiste pour donner libre cours à leurs magouilles et à leurs lubies.

Là où, à mon sens, elle est moins dans le vrai c’est lorsqu’elle attribue aussi la situation actuelle à des visées sorosiennes voire macronistes qui oeuvreraient au démantèlement des états nations pour les remplacer par une myriade de régions sous domination germanico-financiaro-musulmane. C’est leur prêter trop d’intelligence et sous-estimer la peur de l’instabilité qui caractérise la classe dirigeante européenne.

Le seul avantage de la situation quasi-insurrectionnelle en Catalogne est au contraire qu’elle peut accélérer la décomposition de la bureaucratie européenne. Car, si la Catalogne devient indépendante, Madrid refusera catégoriquement qu’elle soit membre de l’Union.

Il y aura donc un gros trou sur le territoire de cette dernière et, après le Brexit, ce sera la deuxième bonne nouvelle de ces dernières années. Tout ce qui peut contribuer à abattre la bureaucratie qui nous étouffe est bon à prendre.




Jeudi 5 Octobre 2017


Serge Federbusch
Serge Federbusch


1.Posté par Tenin le 05/10/2017 23:37
c'est vrai mais je crois que c'est triste

2.Posté par Challier le 06/10/2017 16:46
Les trois régions qui posent problème avec l'indépendance de leur police et l'absence de collaboration avec la police royale, et où les mosquées salafistes sont nombreuses (70 en catalogne), sont des territoires avec autonomie : Ceuta, Melilla, Catalogne.
L'Espagne n'a aucun intérêt à garder ces problèmes depuis l'attentat de Madrid qui a entraîné un travail anti-terroriste, saboté par les trois territoires autonomes.
Et l'UE est un acteur du démembrement des nations par ses subventions directes aux régions et ses rapports directs sur de nombreux sujets. Les vrais interlocuteurs sont les régions : ex. les vaches corses.
L'UE est allemande et matérialiste, avec promotion de l'islam. De 632 à 661, trois califes Umar, Uthman et Ali ont été assassinés : l'islam est né dans les violences, guerres civiles et assassinats. "L'Islam est soluble dans la République" est une sublime andouillerie.

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes