DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Depoix chante Ferré

Dans la belle cave du Petit Gymnase, Emmanuel Depoix se donne à fond pour incarner jusque dans ses mimiques, son sourire, son débit et sa gestuelle feu Léo Ferré.



Depoix chante Ferré
Durant plus d'une heure, Depoix arrache à son piano les airs de Ferré. Sa fougue est mimétique. Musicien de formation et acteur de profession, il est capable d'affronter ce double défi. Il fait revivre des textes mal connus voire totalement oubliés de Ferré. Certes, ce que le baladin anarchiste chanta naguère de plus beau lui venait d'Aragon, dont l'oeuvre poétique s'impose lentement comme la plus considérable du 20ème siècle, ou de Baudelaire. Mais avec le temps tout se confond, les traces des uns et des autres s'unissent et le résultat parfois verbeux quand il s'agit du seul Ferré devient sublime quand le dandy Aragon lui souffle ses paroles. Le communiste pensait et vivait plus librement que l'anarchiste !

En tout cas, cela fait du bien d'écouter de belles choses et de voir un engagement artistique aussi sincère. Alors, si vous ne vous reconnaissez ni Dieu ni maître, entendez au moins notre modeste suggestion et allez à la rencontre d'Emmanuel Depoix au Gymnase. Pour consulter le site internet de ce spectacle, cliquez
.

Et faites attention, il n'est donné que le lundi soir à 20 heures !

Jeudi 29 Octobre 2009


Serge Federbusch
Serge Federbusch

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes