DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Halles aux déconvenues !




Les parents d’élèves dénoncent déjà les conditions d’ouverture du nouveau conservatoire du Forum des Halles ! Les agents de la mairie, estomaqués par la gabegie que le Delanopolis avait prévue de longue date, nous font part de leur émoi.

Il faut dire qu'ayant financé un bâtiment dont le bénéficiaire réel est le groupe privé Unibail, la ville a dû faire passer les intérêts municipaux au second plan.



Rien de bien depuis ...
Rien de bien depuis ...
La mairie de Paris en était tellement fière qu’elle a sorti tambours et trompettes pour annoncer l’ouverture prochaine de quatre nouveaux équipements, notamment une bibliothèque et un conservatoire sous la canopée du Forum des Halles. « Ce sera un centre culturel majeur, l'émergence d'une nouvelle communeauté » n’hésitait d’ailleurs pas à claironner Bruno Julliard dans Le Parisien. Pour la bibliothèque on ne sait pas encore mais pour le conservatoire c’est loin d’être gagné si l’on en croit la lettre cinglante envoyée par l’association des parents d’élèves du conservatoire du centre (APEC) à la maire de Paris, Anne Hidalgo.

« A quelques jours de l’ouverture des nouveaux locaux du conservatoire, les élèves des classes de musique et de danse ne disposent toujours pas de lieux adaptés à leur travail quotidien » attaque d’entrée l’association. Si les danseurs se marcheront sur les pieds car les salles sont toutes « de dimensions étriquées », les musiciens devraient eux se passer de leurs instruments ! « Les locaux destinés à l’orchestre symphonique ne permettent pas à ses musiciens de rentrer tous ensemble » déplorent les parents d'élèves estomaqués. Heureusement, certains sont là pour leur expliquer ce qu'est un vrai centre culturel majeur.

« On veut dépoussiérer l’image du conservatoire », déclarait ainsi son directeur au Parisien. Tellement le dépoussiérer d’ailleurs que la musique et la danse, pourtant enseignements de base d’un conservatoire, devraient laisser la place à de « nouvelles disciplines » comme... le « soundpainting, un langage gestuel de création artistique » et « la musique pour jeux vidéo ». Bon, apparemment, ça prend moins de place.

N’empêche, l’association des parents d’élèves demande tout de même que la mairie pallie « cette absence surprenante de lieux de travail » surtout dans un conservatoire entièrement reconstruit ! Mieux, ce dernier n'a même pas d’auditorium ! Fallait quand même le faire. Peut être que la ville n’avait plus de sous après avoir tout dépensé dans le fameux toit en verre de la Canopée !

Face à ce couac, Bruno Julliard, l’adjoint en charge de la culture avait promis que le conservatoire pourrait utiliser de temps à autre les autres équipements du Forum des Halles qui dépendent de la Direction des Affaires Culturelles de la ville de Paris (Forum des images, Maison des pratiques amateurs...). Sauf qu’aucun accord n’a encore été signé et que de fait « les professeurs du Conservatoire du Centre ne pourront pas organiser les cours collectifs et les auditions pour leurs 1900 élèves ». Dommage pour un équipement qui aura coûté quand même des millions d’euros.

Il faut dire que le conservatoire du Forum des Halles était déjà rentré dans les annales municipales, outre sa difficile conception, puisque son nom aurait même été soufflé par les forces de l’esprit. En effet, le grand manitou du Conservatoire Mozart (c’est donc son nom de baptême) avait déclaré sur le site officiel de la Ville : « Conservatoire Mozart car Mozart, quand il était à Paris, avait pour habitude de passer dans le coin. Les obsèques de sa mère ont d'ailleurs eu lieu à l'église Saint-Eustache. Et puis Mozart, c’était un rebelle, ça plaît aux jeunes ! ». Il parait même qu'il faisait du soundpainting.

Lire aussi ICI

Lundi 29 Février 2016


Serge Federbusch
Serge Federbusch


1.Posté par JEJ le 05/03/2016 12:03
Pour comprendre la situation, il suffit de voir qui est en charge du dossier... Y a t'il un seul dossier de monsieur Bruno Julliard qui tienne la route et ne soit pas un gouffre financier ?
Les parents d'élèves demandent des lieux pour que les enfants puissent TRAVAILLER. Voila bien le problème puisque nos socialistes sont contre le concept de travail.

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis