DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Hidalgo coule Macron dans le béton !





La guéguerre est déclarée malgré les risettes : Macron et Hidalgo sont bien partis pour se déchirer sous l'oeil réjoui du Delanopolis.

Dernière escarmouche en date : un courrier envoyé par Hidalgo et la RIVP a tous ses locataires pour se plaindre des agissements macronesques contre les finances des bailleurs clientélistes dits sociaux.



C'est une pure merveille que ce courrier !

Toutes les mensonges, les hypocrisies et les poncifs de ce système clientéliste à grande échelle y passent : les HLM seraient le pilier du vivre-ensemble, l'argent des sociétés qui les gèrent serait tout entier utilisé pour améliorer les conditions de vie des locataires, leur équilibre financier serait vulnérable et mis en danger par les Macroniens déchaînés.

La réalité est diamétralement opposée : c'est une machine à créer un marché locatif dual, avec les obligés des politiciens d'un côté et, de l'autre, tous ceux qui doivent se loger à prix d'or dans un parc réduit par l'action même de la municipalité. Quant à l'état d'entretien de ces immeubles, les plaintes récurrentes des associations de locataires sont là pour donner une exacte idée de sa qualité.

La réalité du HLM parisien c'est le piston, les rentes de situation et l'aisance financière outrancière des organismes de gestion qui accordent des avantages indus à leurs cadres dirigeants, comme les scandales qui ont défrayé la chronique ces dernières années à Paris Habitat l'ont encore rappelé.

En attendant, Hidalgo commence déjà à savonner la planche des Macroniens dans la perspective des prochaines municipales.

On va bien s'amuser !


Vendredi 3 Novembre 2017


Serge Federbusch
Serge Federbusch


1.Posté par Parisien le 03/11/2017 22:28
Les morceaux du puzzle s'assemblent: F Calandra est maire du 20ième et présidente de la RIVP, J Bargeton était responsable de la téléphonie mobile et adjoint du 20ième avant de devenir sénateur macroniste. Le forcing de la mairie à imposer des antennes relais sur les toitures des immeubles de la RIVP pour de l'argent des opérateurs était validé par Bargeton. Les locataires de l'immeuble RIVP du 58 rue du Theatre auront compris pourquoi la lutte du pot de terre contre le pot de fer est si difficile! Tout s'explique.

2.Posté par Poulbot le 04/11/2017 08:12
Prochaines municipales mais sans celle qui a ruinée Paris, qu'il la mis en faillite virtuel ; ni aucunes personnes de gauche, écolo compris.

3.Posté par JEJ le 04/11/2017 12:03
C'est limite d'utiliser l'argent des HLM pour faire de la politique... On flirte avec l'abus de bien social...

Par ailleurs, je pointe l'énorme SCANDALE de la fédération nationale des HLM qui finance depuis plusieurs semaines d'importantes campagnes de pub à la radio et sur internet contre la baisse des APL !!! Voilà où passe l'argent de la solidarité nationale ! A payer la construction / rénovation des HLM ? Non, à faire de la politique et à protéger le système !

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes