DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Hidalgo met les Parisiens à poil !



Une tribune osée de Serge Federbusch pour boulevard Voltaire !



Rien de nouveau sous le soleil ...
Rien de nouveau sous le soleil ...
Grande nouvelle, innovation urbaine quasi-planétaire : les nudistes parisiens ont désormais leur pré-carré quelque part dans le bois de Vincennes.

Cela ne durera bien sûr que deux ou trois mois dans l’année car le climat, même par temps de réchauffement climatique présumé, ne le permet pas. Mais ce n’est pas grave, les gazettes en ont tant parlé !

Pourtant, le symbole est fort, à un point tel qu’Hidalgo n’en a pas mesuré toutes les implications.

A poil, les contribuables parisiens le sont en effet, après un « sextuplement » (pardon) de la dette et un doublement des impôts depuis que les socialistes se sont emparés du magot municipal.
A poil, ils le seront encore plus quand il faudra régler les frais olympiens des jeux olympiques.
A poil, les automobilistes le seront quand ils auront vendu leurs vêtements pour payer la prolifération des contredanses qui vont leur tomber sur le râble dès janvier prochain, quand le système de logiciel espion mis en place par la ville verbalisera le moindre retard dans le paiement des droits de stationnement.
A poil, ils le sont de toute façon déjà, pour se libérer des tricots dans lesquels ils transpirent et enragent dans les embouteillages.
A poil, les victimes de la prolifération des punaises contre lesquelles les services municipaux ne font rien et qui doivent brûler literie et linges de corps.
A poil, les dépouillés des bandes de cambrioleurs, voleurs à la tire et hélas parfois agresseurs sexuels dont les méfaits sont si peu sanctionnés bien qu’en constante augmentation.
Enfin … tout cela nous fait sans doute une forme étrange de moyenne. Car au moment où Hidalgo permet à quelques-uns de s’effeuiller tranquilles près du lac Daumesnil (c’est une rime), on voit se multiplier les harnachements religieux et drapés moyenâgeux dont certaines et même certains s’affublent pour afficher leur obscurantisme grégaire et leur mépris des valeurs de liberté.

Au fond, l’idéologie d’Hidalgo est aussi cohérente qu’une virée en burkini dans un camp nudiste …


Vendredi 1 Septembre 2017


Serge Federbusch
Serge Federbusch


1.Posté par Hauben Meise le 02/09/2017 09:33
A poil, quand ils auront réglé les frais de nettoyage et de dératisation de ce cloaque qu'est devenu Paris. Et je ne vous parle pas des odeurs...
Il est vrai que DameH propose la "journée du grand nettoyage" aux Parisien-ne-s (cette manière d'écrire est d'une telle co...ttise qu'on peut se régaler, n'est-ce pas ?) le 30 septembre 0prochain. Autrement dit, plus un rond dans les caisses, les emprunts au max (tout ça pour la com' de la mairesse), les taxes diverses et variées de balayage et autres ordures servant à bien d'autres choses que ce pour quoi elles ont été conçues (par exemple des subventions à des associations dont la principale activité de leurs salariés est de préparer la demande de renouvellement de leur subvention) : éco-citoyen-ne-s, vous avez payé pour, mais faites-le vous-même ! Ainsi, les Parisien-ne-s seront plus responsables, inclusif-ve-s (sans les tirets ça donne inclusifves, rigolo non ?) et durables : comprendre qu'une partie de la population (qui paye ses impôts et mille autres petits plaisirs) est invitée à nettoyer ce qu'une autre (qui reçoit ou prend, mais ne donne pas) dégueulasse (désolé, j'ai craqué) sans vergogne toute la journée.

2.Posté par der garnement le 02/09/2017 19:40 (depuis mobile)
Juste un détail Emmanuel Macron la déteste....alors même si il ne fait pas de miracle durant son quinquennat, si il pouvait nous débarrasser de Notre Drame de Paris, cette prétentieuse a perdu tout contact avec la réalité. 😤

3.Posté par Alablanche le 03/09/2017 00:06
Dommage que le site ne soit pas à côté des tentes des clandestins la cohabitation aurait été intéressante ...

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes