DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Hidalgo veut des clandés partout ! Et demande à Macron d'obtempérer







Confrontée aux conséquences de sa démagogie sur la question des clandestins arrivant par brassées à Paris, Hidalgo tente de faire porter le chapeau à Macron et lui donne des leçons à usage national !

Chaude ambiance ...



Mutti m'a dit
Mutti m'a dit
Comme nous l'avions prévu dès le début de cette triste affaire, l'effet "pot de miel" du centre d'accueil pour migrants ouvert par Hidalgo se traduit par des arrivées massives dans le Nord de Paris.

Bobos qui voulez ne pas voir et détournez vos regards, allez donc fureter du côté de la porte de la Chapelle et vous comprendrez ce qui va bientôt vous tomber sur le râble. Dans la crasse s'entassent des centaines, bientôt des milliers d'immigrés clandestins venus pour des raisons économiques, incités par les associations bien-pensantes qui vont les chercher jusqu'aux côtes libyennes et nullement dissuadées par des "autorités" nationales et communautaires frappées d'inertie.

Bref une vraie pompe aspirante dont Hidalgo a accentué la puissance par ses annonces intempestives destinées à plaire à un électorat fantasmé.

Las ! La coupe est pleine et l'Etat ne peut suivre. Qu'à cela ne tienne, Hidalgo renvoie Macron à ses déclarations pro-immigrationnistes faites à l'Hôtel-de-Ville le jour de sa prise de fonctions.

Elle prodigue même ses conseils à défaut d'offrir des solutions qui pourtant découleraient de ses prises de position humanistes en peau de lapin : "Des camps de premier accueil dans les grandes métropoles ; des pôles régionaux d’enregistrement et de traitement des demandes d’asile avec hébergement directif réparti équitablement sur tout le territoire ; une gestion nationale des mineurs isolés et des jeunes majeurs… C’est un plan général d’accueil des migrants en France ... pour faire face à l’urgence ».

Hidalgo a beau jeu de rappeler goguenarde dans son courrier que : " le président de la République a salué l’engagement de la Ville de Paris, et la mise en place par la capitale d’une réponse humaine et digne à la crise des réfugiés."

Quel que soit celui ou celle qui héritera en définitive du mistigri, les Parisiens n'ont pas fini de voir les conséquences sanitaires et sociales catastrophiques d'un afflux qui n'en est qu'à ses débuts.

De ce point de vue, Macron ou Hidalgo sont à mettre dans le même sac.

Mardi 20 Juin 2017


Serge Federbusch
Serge Federbusch


1.Posté par Corail 77 le 22/06/2017 08:41
Le problème n'est pas tant la répercussion sur les parisiens - d'autant plus que les migrants se trouvent dans les arrondissements classés "à gauche", que la répercussion sur les banlieues et la province, qui, elles, n'ont rien demandé !

2.Posté par Jean-Pierre le 23/06/2017 12:34
Collomb à Calais, ce vendredi matin à propos des migrants :
"il faut faire preuve d'humanité mais il ne faut pas construire de centre, parce que dans ce cas cela fait un appel d'air" ....
Plan anti-migrants dans 15 jours !

3.Posté par Poulbot le 24/06/2017 16:06
une seule alternative pour tout les migrants ne venant pas d’Irak ou de Syrie ; demi tour droite et retour at HOME. Par la même occasion faire le ménage dans toutes les associations et pseudo associations qui permettent cette nouvelle forme d'invasion.

4.Posté par bouquiniste1 le 25/06/2017 06:40
le soucis avec les migrants c est leur provenance justement poulbot parel d irak et de syrie les deux pays ou nous avons foutu la merde en destabilisant les pays .

il reste le soudan ou il y a en place une veritable politique concentrationnaire et les pays alentour qui subissent aussi les contre coup , bizarrement comme il n y a pas de ressource strateqique petrole et autre personne ne s en inquiete .

autre soucis ou les renvoyer en lybie ? ou la aussi nous sommes aller foutre le bordel vaste dilemme attention je ne suis pas pour l accueil des emigres a tout vas mais pour trouver une solution sur place plutot .

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes