DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

LA VALLS DES TARTUFFES



Christiane Chavane ne veut pas qu'à Pâques la France se retrouve chocolat !



Tir à l'oeuf !
Tir à l'oeuf !
La Hollandie ne sait plus quoi faire pour se maintenir au pouvoir. C’est comme avec le chômage : ils ont tout essayé. Les boules puantes contre Fillon n’ont pas encore réussi à tuer le candidat de la droite et du centre, et pourtant ils se sont donné du mal. Chaque jour une nouvelle turpitude plus ou moins inventée ou améliorée, c’est un peu comme le Trump Bashing… Ça finit par lasser. Les gens se disent qu’arrivé à une certain point, c’est tellement exagéré que ça devient… insignifiant. Ridicule !

En même temps ils ont tout fait pour nous vendre Macron, un hologramme de Hollande, un candidat factice sorti du chapeau d’un prestidigitateur. Mais l’illusionniste est maladroit : quand Trissotin ne parle pas pour ne rien dire, il dit des bêtises plus grosses que lui. A vouloir trop jouer les intellos, il devient incompréhensible… Hélas, ses cuistreries sont repérables : les vrais intellos savent les démonter, les autres pensent qu’on les prend pour des idiots : la baudruche se dégonfle. Jusqu’ici il enchaînait les ralliements du fond du PCF jusqu’à des juppéistes ou sarkosystes penauds d’avoir perdu leurs primaires et espérant obtenir des postes.

Pour faire monter leur poupon gonflable, la gauche a tout tenté. Jusqu’à le monter en épingle dans les journaux people, avec sa maman de substitution, de crainte que les Français ne croient fondées les rumeurs sur son côté Gay-Luron. Malgré ça les vrais sondages, ceux qu’on nous cache soigneusement ou qu’on dénigre, montrent qu’il ne sera pas au second tour.

C’est très bête pour tous les Rastignac du PS qui ont tourné le dos à Hamon, tous les Scapin du PR qui ont poignardé Fillon dans le dos, tous les conseillers en Rien et n’Importe quoi qui espéraient une place au soleil… Alors que font-ils ? Simple, ils courent, à la suite de Ségolène, voir Monsieur Mélanchavez, le Misanthrope de service, docteur Diafoirus en Economie, spécialiste en purges, Grand Mamamouchy du vivrensemble.

Qu’importe que le clown de la gauche stalinienne ait un projet pour la France juste bon à nous aligner sur Cuba et le Vénézuela, où le résultat du Chavisme est que la population crève de faim dans un des pays les plus riches de la planète, mais où la fille de feu l’ex-dictateur est une des premières fortunes du monde…

Mélenchon n’aime pas les riches, sauf lui… Cela nous prouve bien que tous ces gens de gauche et de fausse droite n’ont pas d’idées, pas de convictions, mais ne veulent pas lâcher leurs prébendes. Nous le savions. Et puis il y a peut-être une raison plus grave : avec les trahisons que Hollande a commises envers la France, peut-être craint-il une alternance qui le mènerait droit derrière des barreaux, et sans doute pas tout seul.

Dimanche 16 Avril 2017


Serge Federbusch
Serge Federbusch

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes