DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

La cage au pont


Après sa halte entre la rue Petit et l'avenue Jean Jaurès, Jacques Gauthier fait étape au bord du canal de l'Ourcq et voit, dans le miroir ondulant des eaux, l'image d'un projet miraculeux pour le 19ème arrondissement : une station du tram-train de la petite ceinture qui pourrait s'appeler station des " Trois Rivières " puisque sous le pont-cage passent non seulement les eaux de l'Ourcq mais aussi les quais de la Marne et de l'Oise.



La cage au pont
La photo ci-contre représente le pont-cage de la petite ceinture qui franchit le canal de l'Ourcq et, au second plan, l'usine CPCU du quai de la Marne.

Cette usine, qui produisait la vapeur destinée au réseau de chauffage urbain du Nord-Est parisien, n'a plus d'activité permanente depuis la construction au début des années 2000 d'un feeder de transport de vapeur reliant l'usine de Saint-Ouen à celle du quai de la Marne et sa vente à la SEMAVIP est programmée pour 2011 dans le cadre de l'opération d'aménagement Ourcq-Jaurès.

Cette opération, longée par la petite ceinture, lui tourne pourtant le dos et prévoit le " verdissement de la ligne" concept aussi fumeux et abracadabrantesque que celui de reversibilité dont l'inconsistance a été démontrée ( cliquez ici).

Il faut dire que le maire du 19ème arr. est au diapason de la majorité socialiste parisienne dont l'objectif demeure la transformation de la petite ceinture en jardins partagés où on sèmera des navets sur les cailloux du ballast...

Le tram-train de la petite ceinture et ses 6 stations (Pyrénées – Buttes Chaumont – Petit/Jaurès – Canal de l'Ourcq/Parc de la Villette – Pont de Flandre/Cité des Sciences et de l'Industrie – Porte d'Aubervilliers) aurait pourtant été un équipement majeur de développement de l'arrondissement avec sa station à cheval au-dessus du canal de l'Ourcq pour remplacer le pont-cage à bout de souffle datant de 1892.

Au pied de cette station permettant d'admirer la perspective du canal comme la station Bastille (ligne n° 1), construite au-dessus du canal Saint-Martin offre le panorama du bassin de l'Arsenal, une navette fluviale assurerait la liaison avec Pantin (la mairie, les grands Moulins et le centre national de la danse).

Le maire de Pantin, comme ses homologues de Paris et du 19ème, a préféré le tramway des maréchaux et son gouffre financier au tram-train de la petite ceinture alors que ce tramway ne desservira ni sa mairie, ni le centre national de la danse et que les nouveaux occupants des grands moulins préféreront le RER E pour se rendre à Paris à un tramway qui les condamnera à une correspondance supplémentaire soit à la porte de Pantin, soit à celle de la Chapelle pour gagner le centre de la capitale.

Quant à l'usine CPCU, du quai de la Marne, un architecte ,Vincent Callebaut, a imaginé de la remplacer par une tour écologique appelée wind tower reliée à un pôle d'échanges la solar drop contruite sur le pont-rail (www.vincent.callebaut.org - projet anti-smog Paris 2007).

Remplacez la "wind tower" par un hôtel et la "solar drop" par une station de tram-train et vous aurez un atout exceptionnel pour le 19ème arrondissement. Grâce à l'aveuglement des socialistes qui régentent Paris et Pantin et à leur idolâtrie à l'égard du tramway des maréchaux, les contribuables franciliens et parisiens risquent de passer à la caisse pour payer un pont au tramway au-dessus du canal de l'Ourcq dont le coût est estimé à 8 M € alors que la station du tram-train au-dessus du même canal aurait coûté beaucoup moins cher puisque les appuis existants pourraient être réutilisés.

Encore un chapitre dans le long roman des gabegies de Delanoë...



Lundi 15 Juin 2009


Serge Federbusch
Serge Federbusch


1.Posté par MARGUERITTE le 18/06/2009 08:44
Tout a fait d'accord serge, halte au poireaux, navets, carottes et tomates d'opérette et de circonstance, quel vanité de projet creux et quel gâchis.

2.Posté par garnier le 18/06/2009 10:29
vanité des vanités! votre idée est excellent, Georges, mais M Delanoë ne veut que ses idées à lui comme "Génie des Ediles de France". J'adorerai revoir circuler le train de la petite ceinture ds ce coin de Paris arboré et bordé par les canaux! mais nous n'y connaissons rien!

3.Posté par andrei le 14/01/2010 12:54
"Le maire de Pantin, comme ses homologues de Paris et du 19ème, a préféré le tramway des maréchaux et son gouffre financier au tram-train de la petite ceinture alors que ce tramway ne desservira ni sa mairie, ni le centre national de la danse et que les nouveaux occupants des grands moulins préféreront le RER E pour se rendre à Paris à un tramway qui les condamnera à une correspondance supplémentaire soit à la porte de Pantin, soit à celle de la Chapelle pour gagner le centre de la capitale."

Le tram des Maréchaux Est est la solution à la surcharge du bus PC sur les Maréchaux. Et, les Maréchaux sont bien trop loin de la Petite Ceinture Est, il n'y a qu'à regarder sur un plan de la ville.

La PCE "irrigue" le coeur des 20e et 19e arrondissements, surpeuplés. Une desserte (tram ou tram-train) sur la PCE, prolongée en banlieue Nord ou Nord-Ouest par les emprises ferroviaires existantes, répondrait à deux gros problème de transport :
- le flux de voyageurs entre le nord et le sud des arrondissements de l'Est Parisien ( voyez un peu l'encombrement de la Rue des Pyrénées et du bus 26 en heure de pointe : cauchemardesque ! )
- l'absence de liaison à grande capacité entre l'Est Parisien et la banlieue Nord/Nord Ouest.

Mais, l'autorité organisatrice des transports en IdF, le STIF, n'en a, visiblement, rien à faire. Delanoë pourrait faire son travail de maire et exiger des études à ce sujet, éventuellement en s'alliant avec la SNCF et les maires des villes concernées (Aubervilliers et St-Denis). Mais, en ce moment, il a mieux à faire : démolir et reconstruire le Stade Jean Bouin, démolir des tours à l'Est pour en construire d'autres à l'Ouest, et plein d'autres choses essentielles...

4.Posté par Ferenfil le 28/03/2011 23:18
Un gros gachis absolu on essaie pas de trouver une solution équitable pour avoir un peu de nostalgie dans leur esprit avant ou après le boulot tout passant par la pratique du trajet... Je comprends bien pourquoi a Paris on fait tous la gueule on contemple que des paysage pauvre... Il y a aucune logique côté investissement... très décu!!!

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes