DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

La malédiction de Tramsès II


Depuis des mois, le Delanopolis est bien seul à mettre en garde les Parisiens contre les dérives ahurissantes du prolongement du tramway des maréchaux vers l'Est. Escamotées pendant l'enquête publique, les vérités commencent enfin à surgir dans la presse qui parle désormais de travaux pharaoniques. Tout est encore enjolivé par la propagande. Mais pour combien de temps ?



La malédiction de Tramsès II
On ne peut pas dire que le Delanopolis n'a pas informé ses lecteurs des mensonges et omissions techniques et financiers qui truffent le dossier présenté par la mairie pour vendre son projet de tramway. Un petit rappel synthétique de cet exercice d'enfumage est contenu dans le texte d'un recours gracieux présenté à la mairie et qui s'est, depuis, transformé en recours contentieux devant le tribunal administratif de Paris, aucun réponse n'ayant été donnée par Delanoë aux nombreux arguments qu'il contient !

Vous le retrouverez en cliquant ici.

Mais il faut bien, désormais, que la ville elle-même commence à distiller ce secret mal gardé : le prolongement du tramway T 3 jusqu'à la porte de la Chapelle, avec ses zigzags à Aubervilliers, ses acrobaties à Pantin et ses sautillements un peu partout est sans commune mesure plus coûteux et compliqué que la section Ivry-Garigliano, laquelle, contrairement à ce qui est affirmé partout, n'atteint d'ailleurs pas les chiffres officiels de fréquentation. Le bilan coût-avantage du prolongement du tramway, par rapport à une amélioration de la desserte par l'ancien bus PC, est donc calamiteux.

Quoi qu'il en soit, la ville diffuse désormais des images idylliques de ce que donnera cet immense chantier, que "le Parisien", dans son édition du 9 juillet, a pu qualifier de pharaonique sans crainte d'être démenti : voir en cliquant ici.

On rappellera simplement que le coût annoncé pour extension à l'Est et à l'Ouest en 2006, était de 681,5 millions d'euros. Aujourd'hui, rien que pour l'extension à l'Est, on frôle les 900 millions et les devis vont encore sérieusement grimper, soyez-en sûrs.

Pharaonique ? Assurément. Dans les ruines de Delanopolis, découvrira-t-on un jour l'effigie effrayante de Tramsès II, colosse aux pieds d'argile qui précipita son empire dans le dénuement ?







Jeudi 9 Juillet 2009


Serge Federbusch
Serge Federbusch


1.Posté par andrei le 10/07/2009 13:31
Les crochets par Pantin et Aubervilliers sont une exigence du STIF, qui contribue au financement du tramway (lu dans un autre article sur Delanopolis). On ne peut accuser l'équipe municipale de ces écarts (dans tous les sens du terme) qui rallongeront les temps de parcours. Néanmoins, le tronçon Pte de Pantin - Pte de la Villlette n'est pas l'endroit où montent et descendent le plus de voyageurs... Il y a une certaine logique à faire passer le tram par des endroits voisins mais plus peuplés.

"...la section Ivry-Garigliano, laquelle, contrairement à ce qui est affirmé partout, n'atteint d'ailleurs pas les chiffres officiels de fréquentation. Le bilan coût-avantage du prolongement du tramway, par rapport à une amélioration de la desserte par l'ancien bus PC, est donc calamiteux."

Du très grand n'importe-quoi. A force de prendre des libertés avec la réalité, vous perdrez toute crédibilité dans votre critique du système Delanoë. Ce que vous appelez "la section Ivry - Garigliano" a pulverisé les prévisions de fréquentation les plus optimistes. Aller observer les tramways en heure de pointe, du côté de la Pte de Versailles, d'Orléans ou d'Italie, et on en reparlera.

La blague sur l'alternative entre tram sur les Maréchaux Est et l'amélioration de la desserte en bus : excellente, mais absurde. Seriez-vous devenus des disciples d'Eugène Ionesco ? Quelles solutions ?
- Mettre des bus toutes les 2 minutes sur les Maréchaux Est ? Bonjour la pollution, les "trains" de bus roulant parechoc contre parechoc, et la circulation automobile impossible.
- Améliorer le site propre ? Pour faire comme sur le Boulevard Montparnasse (bus 91), aménagement abondament critiqué par tous les anti-Delanoë dignes de ce nom ?
Non, messieurs, la fréquentation actuelle du PC2 exige la capacité d'un tramway, et pas du bricolage avec plus d'autobus articulés. La fréquentation induite par le tram (voyageurs délaissant la voiture ou autre moyen de transport) s'ajoutera à la fréquentation actuelle du bus, et, comme pour le tronçon Garigliano - Ivry, dépassera les prévisions.

2.Posté par serge federbusch le 10/07/2009 14:01
Quelle santé pour défendre ce tram Andrei ! Hélas, pour signer un contrat il faut être deux et c'est donc volontairement que la mairie a accepté de céder aux instances de Méry à la région et d'égarer la tram à Pantin. Il ne passera d'ailleurs pas dans les zones les plus adéquates dde cette commune, ainsi que nous l'avons indiqué dans un article (la valse de Pantin).

Sur la fréquentation et le bilan coût-avantage, observons que les chiffres donnés font référence à la section P. de Versailles- P. d'Orléans, la plus chargée. Je vous renvoie à l'étude détaillée de Kopp et Prud'homme sur tous ces points. elle démontre que le bilan du T3 Sud, même en terme de pollution du fait du report sur le Périph' !, est mauvais.

Quant au coût du prolongement à l'Est, il sera déraisonnable et gigantesque. Une choix public ne se fait pas uniquement en fonction de ce que permet un équipement mais aussi de ce qu'il coûte.

3.Posté par andrei le 11/07/2009 23:45
"observons que les chiffres donnés font référence à la section P. de Versailles- P. d'Orléans, la plus chargée"

La RATP a les moyens de chiffrer la fréquentation sur l'intégralité de la ligne, grâce aux valideurs électroniques (tickets et pass sans contact Navigo). Sachant que certains "oublient" de valider leur ticket, et d'autres de valider leur Navigo, les chiffres de la RATP seraient plutôt inférieures à la réalité. D'après ces chiffres, la fréquentation a dépassé largement celle de l'ancien bus PC1, et ce, sur tous les tronçons du T3. Je doute fort que les deux messieurs cités par s.f. aient pu compter les voyageurs de manière plus fiable que la RATP.

"Quant au coût du prolongement à l'Est, il sera déraisonnable et gigantesque. Une choix public ne se fait pas uniquement en fonction de ce que permet un équipement mais aussi de ce qu'il coûte. "

Des sources sérieuses ? En quoi le tronçon Est serait plus cher, au kilomètre, que le tronçon Sud ? Les travaux seront les mêmes, puisque l'infrastructure sera la même. Les coûts supplémentaires s'expliquent par la longueur supérieure du tronçon Est (et, c'est d'ailleurs, la raison pour laquelle on compare les prix au Km...). Je reste dubitatif sur l'intérêt de l'écart à Pantin mais je préfère ne pas le renier d'emblée.

4.Posté par Bebert le 13/07/2009 14:57
"Les crochets par Pantin et Aubervilliers sont une exigence du STIF ... On ne peut accuser l'équipe municipale de ces écarts"
Et le STIF avait exige un crochet par Vladivostok, eut-il fallu y aller, aux frais du contribuable?

Pour le reste, je vous renvoie a une etude du STIF en 1998 qui a ete completement censuree:
http://www.petiteceinture.org/IMG/pdf/rocade-sud-paris.pdf dont voici quelques conclusions:

* acquisitions foncières
PC: non...
Marechaux: plusieurs nécessaires ...

* temps de parcours
PC: 17 minutes
Marechaux: 24 à 32 minutes1

* nombre total d'utilisateurs à la pointe du matin
PC: 17 000 à l'heure
Marechaux: en ligne indépendante : de 7 700 à 9 1001 à l'heure

* incidence sur le stationnement
PC: aucune incidence
Marechaux: perte de 850 places ...

* coût total
PC: 1 770 MF HT
Marechaux: 2 103 MF HT

Bref: On voyait deja a l'epoque que le contribuable etait trompe. Comment voulez-vous qu'on vous fasse confiance alors que vos defomations de la verite sont encore plus flagrantes ?

5.Posté par andrei le 16/07/2009 13:20
Bonjour, Bébért !

Votre argumentation est carrément géniale, je m'incline :

"Et le STIF avait exige un crochet par Vladivostok, eut-il fallu y aller, aux frais du contribuable?"
Le crochet par Pantin était la condition sine qua none pour que le STIF participe aux travaux. Si Delano avait refusé ce crochet, les travaux auraient côuté encore plus cher, puisque sans participation du STIF.

Ensuite, vous comparez ce qui ne peut être comparé : un trajet par la petite ceinture et un trajet par les Maréchaux.
- Sur aucun des tronçons, la dite étude ne semble prendre en compte les coûts de l'accéssibilité des stations sur la petite ceinture (ascenseurs pour handicapés), ni les kilomètres de couloirs de correspondence avec le métro et RER, ni pas mal d'autres "petites choses". Pour le tronçon Est, il suffit de regarder un plan des 19e et 20e arrondissements pour voir combien ces deux dessertes sont éloignées (sauf un bref tronçon côté Pte de Vincennes, et dans le 12e). Elles sont complémentaires et non concurrentes !
- La petite ceinture est destinnée à une desserte lourde et rapide, puisqu'on ne peut pas y implanter autant de stations que sur les Maréchaux. Là aussi, ces deux dessertes sont complémentaires et non concurrentes !
- La charge actuelle du bus PC sur le tronçon Est exige une exploitation par tram : la seule à permettre des fréquences élevées avec une bonne régularité, aucune pollution, un confort élevé et une fiabilité éprouvée.

Il faudra aussi me montrer quelles sont mes déformations flagrantes de la vérité (en attendant, je vous accuse d'avoir tué l'Archiduc Ferdinand). Lisez mes arguments sur le prix kilométrique, et essayez de comprendre que le prix inclut aussi le réaménagement urbain (embéllissement du décor, comme sur le tronçon actuel du T3).

Cerise sur le gâteau, vous donnez le bâton pour vous faire battre ! Oui, vous indiquez en signature le site "petiteceinture.org", histoire de nous démontrer votre parfaite impartialité...

Je sais, vous direz que je ne suis pas impartiel non plus. Laissez-moi vous étonner : j'étais un sympatisant du trajet sur la petite ceinture, et ce, depuis qu'on a émis l'idée d'une desserte ferroviaire dans le sud parisien ! Heureusement pour moi, j'ai été capable d'entendre la logique et le bon sens, pour comprendre que la meilleure solution possible était celle du tram sur les maréchaux.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :

Castaner de quoi ? - 23/05/2017

1 2 3 4 5 » ... 30

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes