DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Le Parc de Bercy : première victime des J.O. !





Dans la longue série des blessures et meurtrissures que Paris devra subir au nom ou avec comme prétexte les J.O. le Parc de Bercy fait figure de victime inaugurale.

D'autres suivront.

Il faut d'ores et déjà engager le combat et pour cela signer la pétition qui vient d'être lancée !



Le Parc de Bercy : première victime des J.O. !
La mairie de Paris veut amputer le parc de Bercy de 2,5 hectares pour y construire un nouveau bâtiment sportif de 8 000 places, « Arena II », juste à côté du Palais Omnisport de Paris-Bercy (Accorhotels Arena, 20 000 places). Refusons cette bétonisation.

Le parc de Bercy, qui compte 14,5 hectares, est l’un des rares poumons de Paris, capitale d'Europe offrant le moins d'espaces verts à ses habitants (selon Wikipédia). Cela n’a pas de sens de prôner la végétalisation de la cité, de verdir des terrasses sur les toits d'immeubles (dont seuls les résidents peuvent profiter), si c’est pour réduire la taille des véritables espaces verts en pleine terre accessibles à tous. Depuis 2 ou 3 ans, il est question d'y sacrifier au moins 100 000 m² de jardins publics.

Le parc de Bercy est constitué de trois parties. À l'Est, près de Bercy-Village, le « Jardin romantique » est le plus écologique avec des bassins où vivent des poissons, des oiseaux de passage, etc. Au centre, les « Parterres », est la partie la plus structurée : potagers pédagogiques, vigne, buissons taillés, fleurs, etc.

À l'Ouest, « les Prairies » sont des étendues de pelouses ombragées par de grands arbres. Elles apportent une ambiance exceptionnelle. C'est un « espace du possible » où habitants et visiteurs « prennent le soleil », pique-niquent, font des réunions en plein air, du footing, voire organisent des jeux improvisés. Certains le prennent pour un lieu de détente et viennent y lire un livre tranquillement à l'ombre d'un arbre. Vers sa limite sud-ouest, c'est plutôt le sport qui prime, adeptes du skate-board, footballeurs, amateurs ou adolescents… Ce site est suffisamment vaste pour cette liberté d'usages très différents.

C’est cette partie Ouest que l’on veut aujourd’hui réduire et contraindre. La construction du nouvel édifice, qui serait aussi élevé que le POPB, marquerait radicalement le site. Ce jardin serait réduit de moitié, et à en juger d'après l'existant, il s'accompagnerait d'une extension de la minéralisation du sol sur la partie restante. Ce ne serait plus vraiment un jardin.

Signez ICI pour le parc de Bercy et contre son amputation !

Cette pétition a le soutien du Collectif des Amis de Bercy-Charenton (associations APPELL, AUT IDF 12e- 13e, Collectif Baron Le Roy, Les Frigos APLD 91, Le tunnel des artisans, Monts 14, Netter-Debergue, SOS Paris, Vivre à Paris-Picpus 12e, IFSLL).


Jeudi 21 Septembre 2017


Serge Federbusch
Serge Federbusch


1.Posté par poulbot le 21/09/2017 14:31
Hé oui cela prône la verdure , l'écologie, les bien être des parisiens ; mais dés qu'un bétonneur vois un terrain qui pourrais lui rapporter de $$$$$ ; Notre Drame de Paris ce dépêche de lui donner le terrain avec le plateau de petit four en prime, il en a été de même avec les serres d'Auteuil et bien d'autre lieux qui ont vu les parisiens chassés au profit d'une caste conspirant en permanence pour garder le Gâteau de la mairie de Paris.

2.Posté par Latreille le 21/09/2017 15:42
Je souhaite signer cette pétition, mais hélas je crains fort que devant le despotisme de notre maire cela ne serve à rien.

3.Posté par der garnement le 23/09/2017 13:10 (depuis mobile)
Ben c' est les SDF et autres sans abri qui vont en pâtir... Car croyez moi ça campe bien dans ce parc, étant donné que les sanitaires fonctionnent, encore,😏 et les tentes ont réapparu sur le canal côté jaures. Merci la vile hôtesse😤😠

4.Posté par JEJ le 23/09/2017 18:11
Encore les mensonges et magouilles de notre Hidalgogo de service.
Ce projet est hallucinant est contraire à toute la communication bidon de la dame.

5.Posté par vu de sirius le 25/09/2017 13:23
Pour dédouaner (légèrement) Hidalgo, l'"espace de tous les possibles" que vous décrivez est déjà sinistré : barrières métalliques, bassin à sec, pelouses sales et mal entretenues, campements de sdf, bancs crasseux et usagés : tout sauf un endroit attirant!

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes