DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Non aux JO 2024 !



L'opposition à cette gabegie policarde s'organise.


Le Delanopolis la soutient et vous appelle à venir nombreux au "Lieu-Dit", 6 rue Sorbier, PARIS 20ème, le 25 janvier prochain 2017 à 19h30.



Nous souhaitons appeler votre attention sur l'existence d'une l'opposition à la candidature de Paris aux JO 2024. Cette opposition est celle des citoyens et citoyennes qui, hors de toute attache politique et partisane, hors de toute entreprise privée, refusent les Jeux de l'Argent et du Béton, refusent de financer avec leurs impôts une opération qui sera une opération commerciale loin de l'idéal olympique et sportif.

Cette opposition est celle de citoyens et citoyennes conséquents qui refusent que la communication mercantile remplace le débat démocratique, qui refusent d'être traités en mineurs par des responsables politiques versatiles, qui refusent l'éternel refrain du pouvoir « pour distraire le peuple, du pain et des jeux », alors que le pain manque à beaucoup, alors que l'austérité frappe partout et que les aménagements d'infrastructures devraient être pensés pour l'utilité commune et non pour un spectacle éphémère.

Cette opposition est constituée en association sur la base de l'Appel citoyen contre la candidature de Paris aux JO de 2024 (pétition sur Change.org).

Nous sommes présents sur Facebook (1.600 abonnés) et Twitter. Elle est ouverte à tous et à toutes sur une base individuelle. Afin d'en préserver l'absolue indépendance, les partis politiques, les syndicats et autres personnes morales ne sont pas admis en tant que tels et nous refusons toute subvention.

Nous tiendrons une réunion de lancement se tiendra au Lieu-Dit, 6 rue Sorbier, PARIS 20ème, le 25 janvier 2017 à 19h30.

Nous devons faire connaitre l'opposition de nombre de nos concitoyens à cette candidature, au CIO et aux candidats à la présidentielle.

Vous pouvez retrouvez les raisons qui fondent notre combat sur Facebook et Twitter et nous y contacter ou par le mail ci-dessus.
merci d'avance !

Le mouvement citoyen « non aux JO 2024 à Paris »

Lundi 12 Décembre 2016


Serge Federbusch
Serge Federbusch


1.Posté par Lucien le parisien le 13/12/2016 15:13
Je me demande dans quelle mesure la candidature de Paris est légale compte tenu de l'état d'urgence.

Paris est la première ville candidate à l'organisation des JO alors que l'état d'urgence s'y applique.

Il me semble qu'il y a une contradiction fondamentale entre l'état d'urgence et la candidature à l'organisation du plus grand évènement sportif planétaire drainant des millions de personnes. Rien ne nous dit que l'état d'urgence aura été levé lors de ces JO. Comme l'a dit Valls nous sommes en guerre, or la guerre cela peut durer longtemps, voire très longtemps.

Les attaques terroristes survenues lors des JO de Munich nous rappellent cruellement que tout est possible de la part de nos ennemis. Il me semble que le risque que la Mairie de Paris fait courir à la population et aux visiteurs est inconsidéré et devrait faire l'objet d'une action en justice afin de l'empêcher.

2.Posté par panchovilla le 15/12/2016 11:50
Paris, Paris, Paris...toujours Paris. On n'en peut plus. Les allemands ont fait leurs JO à Munich, les américains à Atlanta, les Brésiliens à Rio...Ces villes ne sont pas les capitales , donc c'est possible !
Pourquoi n'écoute-t-on jamais les projets alternatifs, pourquoi les médias ne leur donnent-ils pas écho, pourquoi n'essaie-t-on pas de faire de l'aménagement du territoire intelligent avec ce genre d'événement ?
Parce que Paris, Paris, Paris !
Tiens, par exemple : j'entendais un jour à la radio une proposition intelligente : des JO organisés en commun entre la France, région Côte d'azur, et la principauté de Monaco. Sur zone il y a quasi toutes les infrastructures nécessaires, et la mer pour les activités nautiques. Pourquoi n'y a-t-il pas de débat projet contre projet ?

3.Posté par maddog le 21/12/2016 18:27
Un projet stupide mais pas pour tous, les alléchantes commissions sur travaux sont des fédérateurs politiques remarquables, par ailleurs les jeux sont une occasion de montrer sa tronche pour nombre de politiciens de seconde zone, cela offre en outre "gratuitement" l'équivalent de plusieurs jours de pub dans les "merdia". Enfin, la Fédération Olympique, n'a pas la réputation de retenir l'argent pour ceux qui savent être compréhensifs. Que du bonheur, politique s'entend, alors pourquoi se priver ? Sachant que ce sont les "cons-tribuables" qui payeront, gratuit quoi, comme dit l'autre affreux.

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes