DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Nouvelle église russe de Paris : quand le kitschissime Delanoë s'auto-proclame gardien de l'orthodoxie architecturale !



Après avoir maintes fois démontré son mauvais goût artistique et architectural, Delanoë fait mine de piquer une crise au sujet du choix de la future église orthodoxe qui doit remplacer le bâtiment de Météo France sur le quai Branly. Pourtant, le projet qu'il défend était pire, si ce n'est que la petite coterie du Pavillon de l'Arsenal le soutenait.



Nouvelle église russe de Paris : quand le kitschissime Delanoë s'auto-proclame gardien de l'orthodoxie architecturale !
Il est souvent risible de s'ériger en parangon du bon goût ou en arbitre des élégances artistiques et architecturales. Pourtant, lorsqu'on observe le cas Delanoë, la chose est tentante. La liste est longue, en effet, des preuves de son inculture crasse et de sa dilection pour le tartignolle.

Un homme dont les principales références culturelles sont Dalida, Loulou Gasté et Line Renaud ; un maire qui va faire bâtir un énorme furoncle au centre de Paris après avoir tué le magnifique projet de Rem Koolhaas pour les Halles ; un Béotien qui a osé qualifier le bâtiment de Brendan et Mac Farlane sur la Seine, ratage poussif évident : voir ICI, de "Beaubourg vert !" ; un individu qui confond hétéroclite et éclectique jusque pour la décoration de son bureau ( voir LA) ; le massacreur de la tribune Art déco de Jean Bouin ou des Dauphins de la République ; le type qui persiste à dire qu'un court de 5 000 places à trente mètres des serres d'Auteuil ne dénaturera pas ce site classé, l'homme qui a encombré les avenues et boulevards de Paris d'édicules, séparateurs et bitoniaux en tout genre ... voilà soudain qu'il critique le choix du jury réuni pour la future église orthodoxe du quai Branly !

Pourtant, la sorte de voile de verre censée flotter sur les lieux, agrémentée de bulbes, si elle n'est sans doute pas à ranger dans la catégorie des chefs d'oeuvres (voir ci-dessus), fait penser au principe même de la Canopée, encensée par le même Delanoë au centre de Paris (voir ci-dessous).


Nouvelle église russe de Paris : quand le kitschissime Delanoë s'auto-proclame gardien de l'orthodoxie architecturale !
Et le projet de Frédéric Borel (ci-dessous), que la mairie soutient en criant au génie, était bien pire, nonobstant sa qualité de grand prix d'architecture. Dans le genre brouillon, kitsch et méconnaissant complètement l'environnement, il enfonce largement le projet lauréat.


Vous trouvez ça mieux ?
Vous trouvez ça mieux ?
Mais voilà : Delanoë et sa petite clique du Pavillon de l'Arsenal n'ont pu faire prévaloir le choix de leurs amis et c'est cela qui les défrise.

La ville était membre du jury et méconnaît donc la règle de courtoisie qui veut qu'une telle qualité dispense de faire des commentaires publics désapprouvant le choix quand ce dernier ne correspond pas à son souhait. Si l'on est battu dans un vote interne, ensuite on se tait. Sinon, plus aucun jury n'est possible car aucune confiance ne s'établira entre les membres. Ce secret du délibéré vaut pour les décisions de justice et elle a aussi sa raison d'être pour celles des jurys d'architecture.

Mais, dans leur mauvaise habitude de tout se permettre à Paris faute d'opposition, les gens de la mairie ne savent plus faire autrement que tenter d'imposer leur arbitraire. On le voit en ce moment à Balard, sur les quais de Seine - où leur grotesque projet de fête à Neu-Neu permanente dénaturerait vraiment pour le coup les lieux - ou encore place de la République.

Dans ces conditions, l'appel de Bertrand DELANOË au "respect de l'harmonie urbaine et du paysage parisien" prête à sourire.

Lorsqu'il affirme que l'UNESCO est garante de la sauvegarde des rives de la Seine, il témoigne non seulement de son mépris pour cette institution qu'il n'a jamais consultée quand il a lancé son projet d'aménagement des berges. Mais il fait preuve aussi d'une morgue similaire pour tous les services de l'Etat chargés de la protection du patrimoine, au premier rang desquels les architectes des bâtiments de France.

Chacun notera enfin que le projet retenu par le jury de concours architectural pour le Quai Branly a rencontré l'approbation de la population, lors de la présentation organisée par la mairie du 7e arrondissement aux habitants en mars 2011, qui fut la seule exposition au public avec celle organisée par l’ambassade de Russie. D'ordinaire, le même Delanoë n'a que le mot concertation à la bouche.

Qu'à cela ne tienne, Delanoë a pris le mors aux dents et risque de provoquer un petit incident diplomatique avec le gouvernement et l'église russes !

Comme le peignait Chagall en son temps : "A la Russie, aux ânes et aux autres !"

Mercredi 29 Février 2012


Serge Federbusch
Serge Federbusch


1.Posté par eheime le 05/03/2012 11:43
les eglises orthotoxes traditionnelles sont si jolies ... qu'il fallait en faire une moderne bien moche

2.Posté par Roberto Nadal le 05/03/2012 12:32
Les riverains soutiennent le projet plus classique.
Celui proposé par le Maire ( Le Grand Khalife de l'Hôtel de Ville) est d'un faux Modernisme qui ne peut satisfaire que des esprits indigents.
A défaut d'exceptionnel le projet, qui a l'assentiment de la population, s'insère dans le quartier et respecte l'élément de spiritualité nécessaire à ce genre d'édifice.
Après les attaques contre l'Ascencion et la Penteôte par notre Maire au nom de la Laïcité pour les remplacer par des fêtes israélites et musulmanes pour retirer le monopole chrétien sur le calendrier: encore une contradiction pour des tenants de la Laïcité pure et dure, je m'attends à tout.

Originaire d'un Pays du Tiers-Monde où le démago-populisme nous a fait un tort immense, retrouver les mêmes errements pour des calculs électoraux et détestation de l'ancienne société qu'il faut détruire m'affilige.
Cette Haine de Soi qui caractérise ces mauvais dirigeants qui ne conduit qu'à la Haine de l'Autre ( le Bourgeois et ce qui est structuré ) ne conduit absolument pas au Vivre ensemble.

Saurais-je conseiller sur You Tube les Lamentations pour les Pâques chantées en Grec et en Arabe par l'admirable chanteuse Libanaise Fairuz et les chants Orthodoxes pour Pâques qui sont comme la Passion du Christ de Bach par le Thomaner Chor de Leipzig.
C'est mon frère Aziz qui m'a invité à découvrir ces oeuvres.
Nous n'avons pas attendu les faux Prophètes pour vivre ensemble dans nos familles nos mélanges culurels, raciaux, sans jamais être moins de nous-mêmes tout en approfondissant les visions des autres.
Proposerait 'il la même chose dans les pays musulmans où nos frères israélites ont été quasiment tous chassés et où les chrétiens se font massacrer lentement mais sûrement sans que cela ne scandalise nos donneurs de leçons.
De plus ce qui me fascine une fois de plus pour un projet architectural d'importance on part de l'extérieur alors qu'un lieu religieux et un centre culturel ( et les autres immeubles aussi) doivent voir leurs plans partir de la fonction, des circulations, des nouveaux matériaux, de l'autonomie énergétique des immeubles et d'autres critères utiles et nécessaires.
Donc le Maire et ses affidés eussent dûs nous présenter de quoi réfléchir, un dialogue et non pas un diktat.

Autre réflexion:Ne suis pas opposé à des jardins sur les Berges.
Mais pour avoir vu la dégradation et la destruction du charme du Champ de Mars pour en Faire un lieu de masse avec dépradations, incivilités, vols et autres agressions et ce qui avait de l'allure, de la classe, transformé en Fête Foraine et en des lieux de vulgarité, de bruit, les voies sur Berges seront un prétexte pour détruire ce qui restait de charme et de classe à nos quartiers.
Est-ce conscient ou insconscient chez ces gens-là?
Quant au traffic routier cela va polluer davantage et bouchonner les Quais Malaquais, Voltaire, d'Orsay

Dans les années 70 il avait été prévu de grandes voies de circulation sous la Seine.
Cela n'est plus sur l'Agenda.
Il faudrait alors doubler les transports en commun, les rendres propres ( actuellement le RER est une porcherie) et sécures.
Les mêmes qui ne veulent pas que nous prenions nos voitures en ville, voudraient que nous achetions plus de voitures pour reindustrailiser la France.
De plus leurs solutions de transport ne tiennent pas compte des horaires professionnels fort tardifs des cadres, sans parler du temps passer dans les dits transports, les attentes etc.

Donc je compte sur le Maire Actuel pour nous donner le pire.
Je tiens à remercier la Mairie du 7 ième et ses Conseillers, dont ceux responsables du Patrimoine et de la Sécurité, qui font avec discrétion, tenacité, grand professionalisme, un travail admirable.

3.Posté par néfertiti le 05/03/2012 13:04
On dirait un pliage papier, un origami !!!
Je pense que cela ne passera pas, enfin ... je l'espère.

4.Posté par bouquiniste de paris le 06/03/2012 07:25
meme en russie poutine n oserais pas montrer une telle horreur , c est pour le coup qu il y aurai une revolution

5.Posté par KACHOU le 06/03/2012 12:47
Heureusement qu'il est précisé qu'il s'agit d'une église russe, car hormis le signe disctinctif religieux, je trouve qu'elle ressemble à une mosquée...

Les réalisations architecturales validées par la Mairie de Paris sont d'abominables preuves de mauvais goût, ex la bibiothèque M Duras dans le 15ème, une horreur qui a dû coûter une fortune, tout comme le musée Branly (je parle notamment de l'extérieur, visible de la rue)

J'aimerais par ailleurs savoir si les bains douches Castagnary de Plaisance côté 15ème vont être sauvegardés ou détruits, sont ils classés ?

6.Posté par Blaireau de la grande couronne le 06/03/2012 19:27
En quoi l'édile de Paris est-il autorisé à donner son avis sur la construction d'une église orthodoxe ?

7.Posté par Mikelacanau le 09/03/2012 04:34
bleu, bleu....comme mosquée bleue, porte de Taschkent, azuleros.......etc....
Le bulbe, caractère spécifique s'il en est.....disparait

Voez donc, dans le modeste authenytique, la minuscule église orthodoxe saint SÉRAPHIN DE SAROV rue Lecourbe Paris15. Bulbe ? oui ! Ambiguité ? non.

8.Posté par refuznik le 26/03/2012 10:38

Un vrai cauchemar ! Déjà , il casse la perspective . Ensuite , pourquoi ce bleu criard ? Doit-il concentrer toute l'attention sur lui , et rappeler quotidiennement aux parisiens la dominante présence poutinienne ? On peut aussi s'interroger sur l 'usage qui en sera fait , quand on connait la collaboration entre un certain clergé russe et son pouvoir politique ,les deux bafouant allègrement le principe de laïcité et les bases mêmes du christianisme .

9.Posté par Hermine le 27/03/2012 08:59
Merci a r nadal!... et bien que n etant pas croyante je pense aussi qu un lieu de culte doit se penser de l interieur ...je n aime pas le musee des arts premiers la ou il se trouve ....a mon avis il eut ete plus a sa place dans la peripherie ...le 7eme demandait une continuite ....mais a cote ce projet est monstrueux et il serait temps que les parisiens bougent et se manifestent avant que cette ville ne devienne un musee du mauvais gout du xxi eme siecle...

10.Posté par Northey le 06/04/2012 17:05

Je dois être la seule à la trouver jolie ! ( je parle du projet montré sur la première photo )
Elle représente bien ce qu'une église orthodoxe russe doit montrer : les bulbes dorés, les icones...
Je trouve le bâtiment plein de charme et de poésie.

De ce côté-là, l'autre projet ( celui du bas ) est plus abscons et l'architecture envahissante.



Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes