DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Paris Habitat pète plusieurs câbles !




L'association des résidents du groupe d'immeubles Erard-Charenton, un des grands ensembles HLM gérés par Paris Habitat, nous montre à nouveau les dingueries de la gestion de cet établissement.

Aujourd'hui, alors qu'il touchera gros en contrepartie de l'autorisation donnée à Numéricâble d'installer son réseau, Paris Habitat ne fait pas en sorte que l'environnement technique suive. Résultat : un service Internet déplorable pour les locataires ! Il y en a potentiellement des dizaines de milliers !



le fil à couper le beurre
le fil à couper le beurre
Non au déploiement du nouveau « Triple Play Social+ » Numéricable sans remise en état des locaux techniques !

Paris Habitat s’affranchit de ses promesses actées et validées l’an dernier en réunion. Les quelques 1500 locataires ne sont pas prêts à revivre les mêmes problématiques liées aux dysfonctionnements récurrents du Triple Play Social (TPS) actuellement SFR, voire pire, que l’année dernière.

Les problématiques liées aux dysfonctionnements du Triple Play Social SFR actuel sont notamment la conséquence des désordres incroyables dans les fileries implantées de façon anarchique dans les plus de 150 locaux techniques pour 519 logements ILN, sans réelle Hot Line : bugs récurrents avec perte de connexion, attendre des jours voire des semaines pour que son service internet re-fonctionne y compris l’accès aux chaînes de la TNT.

L’association de locataires GPTEC12 attendra donc que les locaux techniques soient reconfigurés pour valider et accompagner cette démarche afin que Paris Habitat, qui encaissera 2 036 226 E/an pour 123858 appartements, assure aux locataires du Groupe Erard Charenton que tous les composants utilisés pour la reconfiguration des infrastructures soient normalisées et conformes aux spécifications techniques liées aux connectiques.

Il avait pourtant été acté et validé en réunion l’an dernier avec Paris Habitat qu’au préalable et avant le déploiement du nouveau TPS+ Numéricable que les locaux techniques, où c’est le capharnaüm absolu et en état de vétusté notoire, souvent humides en raison des nombreuses fuites d’eau, seraient reconfigurés au niveau de la filerie, qu’ensuite le déploiement du nouveau TPS+ soit accompagné par la présence de l’opérateur Numéricable. Cette reconfiguration ayant pourtant été à nouveau actée et ce sujet à nouveau abordé lors de notre récente réunion de concertation locative le 28 septembre dernier. Neuf (9) jours plus tard par voie d’affichage Paris Habitat décide de passer outre pour la partie reconfiguration !

Notre initiative s’inscrit dans la continuité de nos actions de groupe comme pour le désamiantage litigieux des façades (avec saisie du Procureur de la République) dont la suspension de ces travaux par deux fois, l’arrêt temporaire des travaux d’électricité dans des appartements, le traitement curatif (durant 4 mois) du réseau d’eau chaude contaminé en septembre 2016 par la légionellose, un locataire est décédé dont il ne nous appartient pas de faire de commentaires (un audit daté de 2 mars 2017 avec étude de corrosion et préconisations pour la plupart non suivies d’effets), la serre agricole de 1200 M2 que voudrait implanter la Maire de Paris avec la complicité de Paris Habitat sur le toit enclavé d’une teinturerie industrielle de luxe (toit enclavé au cœur de 2 énormes ensembles immobiliers de + de 700 logements : surplombé par + de 400 logements, mitoyens et en vis-à-vis direct avec des logements jusqu’au troisème étage) qui nous a valu de saisir (2 fois) et dans un premier temps la juridiction compétente et en attendant d’en saisir d’autres, la reconfiguration des espaces dont la sécurisation du site (suite aux + de 40 cambriolages d’appartements et plus de 70 caves, présence de squatteurs et clochards) à notre initiative puis préconisée et actée par Monsieur le Préfet de Police, l’abondance de rats aux abords des immeubes…

TPS+ Numéricable (accès 26 chaînes de la TNT, internet débit garanti 2 MO, une ligne téléphoninique appels entrants) soit 1, 37E /mois/logement soit 2 036 226 E/an pour 123858 appartements.


Dimanche 8 Octobre 2017


Serge Federbusch
Serge Federbusch

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes