DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Pollue Plage

Qui fera le bilan environnemental de Paris Plage ?



C’est reparti ! La liturgie balnéo-festive de Paris-Plage sera célébrée cette année, comme tous les ans depuis 2002, sur les bords de Seine. Enfin… pas partout puisque le maire du 13ème arrondissement est, paraît-il, malheureux de ne pas avoir droit, ce coup-ci, à son pâté de sable et son palmier. Pauvre garçon.

Un autre bilan n’est, en revanche, jamais dressé : celui du coût environnemental de ce happening urbain. Toujours prompte à dégoiser sur le sujet quand ça l’arrange, en invoquant par exemple la mortalité due à la pollution pour massacrer les boulevards haussmanniens avec des aménagements qui ne la réduisent pas, la mairie est étrangement muette sur cette question.

Mais, pour amener ces 2.000 tonnes de sable, ces cahutes et tous ces équipements au coeur de la ville, il faut des norias de camions et de bulldozers. Et le chaos sur les quais hauts. Tout ça pour trois petites semaines. Une courte vidéo tournée par LibéLabo donne (involontairement ?) une idée des nuisances que cela engendre (voir ici. Et ne parlons pas des brumisateurs et autres groupes électrogènes qui fonctionnent en horaires élargis ou des tonnes de déchets à évacuer tous les jours.

Mais ne chipotons pas, la « fêêêêête », ça n’a pas de prix.


Lundi 21 Juillet 2008


Serge Federbusch
Serge Federbusch


1.Posté par Alain Picaud le 22/07/2008 14:49
Dernier cri du Roi de la Communication Biaisée: Paris Plage ne coûte rien ! Effectivement cette fête du pâté de sable et de l'étalage de viande mal cuite ne figure pas au budget de la mairie, elle est "sponsorisée".
Cela signifie tout simplement qu'elle est payée par la publicité qui elle-même se nourrit sur la vente des produits que nous achetons. Ainsi, sans le vouloir, nous tous, consommateurs, finançons cette manifestation sans le savoir.
Je propose d'établir une "liste noire" des sponsors et de boycotter leurs produits pour une période suffisamment longue pour leur faire comprendre que nous n'avons pas d'argent à jeter par les fenêtres.

2.Posté par christian15e le 22/07/2008 23:52
Les berges de la Seine ? Qui peut expliquer pourquoi le nouveau PLU a changé la classification des quais Rive gauche entre le Pont Mirabeau et le Parc André Citroën? De zone verte qui devait relier la tour Eiffel au Parc André Citroën, on est passé en Zone Industrielle avec silos à béton,noria de camions et touti quanti...C'est pas écolo ça?? Doit certainement y avoir quelque chose là dessous, mais allez donc savoir quoi...

3.Posté par DBL8 le 23/07/2008 09:18
Sans compter la pollution dégagée par tous ses engins motorisés !
Dans l’histoire, où est l’écologie dans tout ça ?
Cela ne coûte pas en €, mais en pollution et c’est beaucoup trop souvent oublié.
Combien de litres de carburants, ou similaire si autres utilisés, sont-ils nécessaire pour mettre en place et remettre en comme avant ?
Que le con-so-mateur paye… ce n’est pas nouveau, rien n’est gratuit, surtout lorsqu’il y a des personnes qui travaillent.

4.Posté par Georgesdm le 29/07/2008 21:34
Finalement, paris Plage, c'est assez minable. Très quelconque.

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes