DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Pour un nouveau Front Républicain !



Le bourrage de crâne atteint des sommets. Alors que rien de concret ne le démontre, les médias aux ordres acclimatent l'idée que les candidats macronisés l'emporteront dans plus de 400 circonscriptions. Pour protéger la démocratie contre l’autoritarisme de Macron, il faut le plus vite possible inventer un nouveau front républicain.

Un appel du mouvement Les Libertés.




Largement fabriquée par les médias, l’élection de Macron à la présidence de la République, si elle est suivie d’une majorité pour ses candidats à l’Assemblée nationale, serait lourde de menaces pour notre démocratie et nos libertés.

En effet, les signes inquiétants se multiplient depuis trois semaines.

Macron a décidé de rompre avec la tradition républicaine en changeant immédiatement et brutalement tous les cadres importants de la haute administration pour en faire ses simples exécutants.

Macron a décidé de constituer à l’Elysée une «Task force» de 100 personnes qui, au prétexte de lutter contre le terrorisme, utilisera les pouvoirs de l’état d’urgence à sa seule guise.

Le soutien des patrons de presse, écrite ou audiovisuelle, à ses moindres faits et gestes est prétexte à un bourrage de crâne jamais atteint depuis des décennies.

Macron refuse de clarifier ses objectifs politiques et continue de parler de légiférer par ordonnances.

Macron scénographie ses apparitions publiques dans le plus pur style d’un pouvoir personnel.

Le grave scandale touchant son bras droit, Ferrand, a fait l’objet de tentatives d’escamotage.

Des sondages sont sans cesse publiés pour tenter de faire croire que les intentions de vote globales en faveur d’En Marche se traduiront mécaniquement par des votes dans des circonscriptions très hétérogènes. Il s’agit ni plus ni moins de manipuler l’opinion.

Face à ces menaces, tous les partis républicains devraient adopter une règle simple.

Dans les circonscriptions où ils ne peuvent plus se maintenir au second tour, appeler à voter pour un candidat autre que celui de Macron ou, au minimum, à l’abstention.

Dans les circonscriptions où ils peuvent se maintenir sans aucune chance de l’emporter mais où leur maintien favoriserait un candidat de Macron, se retirer pour donner aux électeurs la même consigne que précédemment.

L’heure est grave. Les vrais républicains doivent penser au bien commun et agir en conséquence.


Mercredi 7 Juin 2017


Serge Federbusch
Serge Federbusch


1.Posté par JF Bonnin le 07/06/2017 12:05
Quelles sont les coordonnées du "Mouvement Les Libertés" ?

2.Posté par OLIVIER FEUTRY le 09/06/2017 02:56
EMAIL : info@leslibertes.org

3.Posté par Jean-Pierre le 10/06/2017 21:21
En fait de "scénographie" je viens d'assister à la commémoration d'Oradour sur Glane.
Pas de presse, les images sont fournies.
Macron est comme un acteur, entouré d'enfants, du seul survivant de ce massacre, etc.
A star is born!
Tout est millimétré, rien à voir avec les confusions de type "Hollande sous la pluie", un spectacle vivant !
On imagine que les images sont montées par une régie, puis diffusées par la seule agence officielle.
A dire vrai, Poutine ne doit pas procéder autrement !
Il parait que nos médias BFM & co grognent un peu, ils aiment la cohue et la course dans les nuées de micros-caméras et sont donc frustrés, et avec Macron ils n'ont pas leur "liberté" complète.;;; l'heure est grave...
Après les journalistes sélectionnés par le Président, les images de l'agence du Président, cela va finir par se voir et se savoir !

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes