DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Qu'elle était belle ma légionnelose !


Décidément, paris-Habitat ne cesse de surprendre ses locataires !



Qu'elle était belle ma légionnelose !
Des légionelles retrouvées dans le réseau de distribution d’eau chaude du site Erard-Charenton!


Un article paru sur le site FR3 Ile de France dans l’édition du 15 novembre dernier a obligé l'association des locataires de cet ensemble qui figure parmi les plus importants de Paris à faire une mise au point.

"Personne ne peut légitimement s’autoproclamer expert, sans expérience acquise, notamment dans le domaine d’infectiologie, ni s’improviser expert en communication de crise, médicale de surcroît, sans ne jamais l’avoir pratiquée.

Pourtant, selon Antoine Le Mao responsable de la communication de Paris Habitat, « tout a été mis en place en termes de prévention, l’ensemble des recommandations de l’ARS ont été suivies ».

Il ne s’agit pas de la « mise en place en terme de prévention » mais de la mise en place d’opérations curatives, nuance.

Et Pierre de Baudouin journaliste FR3 Idf de conclure « Le bailleur organise enfin deux permanences d’information par semaine. De quoi, peut-être, lever les doutes des habitants, des commerces et des associations présents à la résidence Erard-Charenton. » !!

DES DOUTES, NOUS EN AVONS ...

Nous apprenions par courrier le 23 novembre 2016 que « … le réseau de distribution actuel d’eau chaude étant trop ancien pour résister à un protocole de choc thermique » alors que 8 jours plus tôt Paris Habitat avait expliqué par courrier qu'un choc thermique a été réalisé pendant 3 jours. Contrairement à ce qui a été affiché, personne n’en a jamais été informé.

Pour cause, il n’avait jamais eu lieu !

« Pour le moment, l’ARS n’a aucun retour pour savoir si le germe de légionnelle du locataire décédé est identique à celui issu du prélèvement fait dans les logements : 4 prélèvements sur les 8 réalisés le 17/11 se sont avérés non conformes, ils ont été adressés par le laboratoire au Centre National de référence de légionelle qui établira cette comparaison » !! informait par courrier le 23 novembre dernier l’agence de proximité de Paris Habitat.

Rappelons qu’un locataire est décédé le 17 octobre dernier, dont il ne nous appartient pas d’en déterminer la ou les causes. Le Groupe Erard Charenton comprend 519 logements répartis sur 4 bâtiments qui abritent aussi des commerces dont Intermarché, 3 administrations dont une antenne de la Préfecture de Police, une teinturerie industrielle,…

Nous sommes toujours confrontés à des communications approximatives et anxiogènes comme celle du 7 novembre : « Tous les prélèvements se sont avérés négatifs, à l’exception d’une mesure dans un logement révélant un taux supérieur à la normal » ! suivie quelques jours plus tard par « nous allons procéder à un choc thermique vous serez tenus informés du jour de ce traitement afin d’éviter tout risque de brûlure » pour apprendre le 23 novembre qu’il n’a jamais eu lieu, « le réseau ne l’aurait pas supporté » ! et enfin par « nous recommandons aux personnes âgées, fumeurs, immuno déprimées, atteinte de diabète,… d’éviter le contact avec de la vapeur d’eau, notamment de lors de la prise de douche ». A moins d’être apnéiste !

Certes des opérations curatives sont engagées, il n’en va pas de même sur la manière de communiquer, qui frôle l’amateurisme !

Motus et bouche cousue de Paris Habitat depuis le 23 novembre.

FR3 Idf voulait nous interviewer sur ce sujet, grave, et faire réagir Paris Habitat. Curieusement une heure avant la rdv, FR3 Idf nous informait qu'en raison de l'actualité le rdv ne pouvait pas être honoré ! Y auraient-ils eu des coups de fils passés entre PH, la Ville de Paris et la rédaction de FR3 Idf ? Nous sommes en droit de nous poser la question.

Nous demandons, encore aujourd’hui, qu’une réunion d’information à l’attention de tous les locataires soit organisée sur le site en présence d’experts dans ce domaine particulier."


Vendredi 16 Décembre 2016


Serge Federbusch
Serge Federbusch


1.Posté par MARTY le 02/03/2017 10:09
Depuis le 20/02/2017 cas de légionnelles dans l'HLM Paris Habitat 3 avenue Marcel Doret 75016 PARIS
et depuis aucune nouvelle du bailleur, nous ne pouvons disposer de notre logement comme bon nous semble.
Le bailleur nous conseille de prendre des bains !!!! et de continuer à boire l'eau du robinet......

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :

Hidingo sur le toit ! - 15/03/2017

Non aux JO 2024 ! - 12/12/2016

1 2 3 4 5 » ... 23

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis