DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Quai pas girond

A l'Ouest, les magouilles de Delanoë sont clairement répertoriées et dénoncées car l'opposition y est forte, ainsi qu'en témoigne actuellement le scandale de Jean Bouin.

Hélas, à l'Est, au delà du rideau de foire, le delanoisme agit en terrain conquis et les quelques résistants qui s'y trouvent ont du pain sur la planche. Revenons par exemple sur la situation quai de la Gironde, dans le 19ème arrondissement, où Jacques Gauthier vous offre une petite visite guidée.



Quai pas girond
Le quai de la Gironde n'a jamais été conçu pour supporter une ligne de tramway. Vouloir y faire passer le T3 contorsionniste entre les deux virages en épingle à cheveu de l'avenue Corentin Cariou et du boulevard Macdonald, oblige à quasiment le reconstruire entre le canal Saint-Denis et le parc d'activités Icade du pont de Flandre. Mais enfin, à quelque chose délire municipal pourrait être bon. Car, puisqu'il faut refaire de fond en comble ledit quai, pourquoi ne pas y intégrer un projet d'embellissement et de percée visuelle en direction du parc Icade, se demandent des Parisiens animés de bonnes intentions ?

Observez la photographie ci-dessus. Au premier plan, la batterie d'étais qui soutient le quai de la Gironde du canal Saint-Denis entre le pont-rail de Paris-Est et le bd Macdonald. Cette situation alarmante dure depuis plusieurs années et aucun investissement pour conforter le quai n'a été engagé étant donné que toutes les dépenses de voirie ont été mobilisées pour planter des potelets et boudiner les chaussées parisiennes par un maire de Paris obsédé par le dépérissement de la circulation automobile mis en scène à grands coups de com'.

Le quai de la Gironde doit accueillir le T3 en 2012, sous l'importante et douteuse réserve que soient réalisés de multiples ouvrages d'art de renforcement et de consolidation ( les OA 27 à 34 de la fameuse liste des 36 ouvrages d'art introuvable sur le site internet municipal consacré au T3 ). Ces travaux concernent aussi bien les murs de soutènement du quai côté canal, que ceux côté parc d'activités du pont de Flandre, propriété d'ICADE , filiale de la CDC ainsi que ceux de consolidation des piles du pont-rail, propriété de RFF.

Selon le planning général des travaux (document également introuvable sur le site internet de Tramsès 2) les travaux devraient commencer en avril 2010 pour les piles du pont-rail et se poursuivre jusqu'en février 2011 pour les murs du quai. Un planning des plus douteux ... Le drame, c'est que ni la mairie de Paris, ni celle du 19ème n'ont tenu compte d'un projet d'aménagement du quai visant à créer une percée visuelle vers l'intérieur du parc d'activités du pont de Flandre conçu par les architectes Joseph Le Net et Witold Markiewicz.

Cette percée visuelle entre le canal et le bassin d'agrément aménagé sur l'emprise de l'ancienne darse permettrait pourtant d'embellir le site et de faciliter l'accostage des navettes fluviales qui assurent la desserte entre les deux parcs d'activités d'ICADE , celui du pont de Flandre et celui des portes de Paris à Aubervilliers. Mais, dépassée par son projet ruineux et démagogique d'extension du tram, la mairie ne peut plus consacrer le moindre neurone à l'amélioration réelle de l'urbanisme parisien.

La percée visuelle du quai de la Gironde sera-t-elle envoyée au néant par le T3 ?



Jeudi 22 Octobre 2009


Serge Federbusch
Serge Federbusch

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis