DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Quand Hidalgo se shoote à Lima !



Une tribune de Serge Federbusch pour Boulevard Voltaire !



Cousue de fil blanc
Cousue de fil blanc
Curieuse concordance des addictions : le coût de la sauterie d’Hidalgo et sa cohorte d’accompagnants à Lima, orgie de com’ pour célébrer une victoire sans suspense, est peu ou prou égal au budget annuel d’une des autres dilapidations municipales notoires : la salle de shoot. Ou à celui de Paris-Plage. Décidément, le Bazar socialiste de l’Hôtel de ville est un vrai Prisunic, la démagogie jouissive y est à tarif unique, un million cinq cent mille euros, mille fois le Smic pour trois jours seulement dans le cas présent.

C’est plus fort qu’eux, les petits politiciens profiteurs ne peuvent s’empêcher de s’empiffrer aux frais du peuple. «Je vais m’en fourrer jusque là !» le cri d’Offenbach retentit encore à Paris dans les couloirs de la mairie. Ils ont soudain l’impression d’être transgressifs et importants, de vivre comme des princes avec des âmes de laquais, et encore cette comparaison est infamante pour ces derniers.

Bien, bien ... les Jeux olympiques de l’exemplarité et des budgets maîtrisés sont sortis de la route au premier virage. Tout dans cette affaire va être sujette à gaspillage. Il va notamment falloir être particulièrement vigilant sur les conditions d’expropriation de la Cité du cinéma à Saint Denis ou les marchés de rénovation des équipements sportifs, dont les enveloppes peuvent s’envoler sans mesure.

La tentation va être très forte pour les grigous et les abonnés au siphonnage des fonds publics.

Ce qui s’est passé à Lima n’est qu’une mise en bouche. 2024, c’est loin et long ...



Jeudi 28 Septembre 2017


Serge Federbusch
Serge Federbusch


1.Posté par phidias le 28/09/2017 15:09
Orgies de pognon public en vue pour les ectoplasmes politiciens en quête de réélection, les possibilités sont immenses : Appels d'offre truqués en tournantes, Associations bidons chaudement recommandées, Saucissonnage des montants sous le plafond légale d'appel d'offre, Contreparties non financières comme les impressions gratuites d'affiches ou de tracts, Petits voyages d'agréments financés par les sponsors, Prestations gratuites des entreprises postulantes, Echanges de bons de commande pour brouiller les pistes, Enveloppes à l'étranger, etc.. etc...etc... On comprend la joie de gens si honnêtes, à l'annonce de cette fausse victoire organisée dans la glu des arrangements entre soi.

2.Posté par Monsieur de Taulignan le 28/09/2017 16:19
Ce qui est finalement pathetique , c est cette propension maladive de l equipee socialo communiste de l Hotel de Ville version post Delanouille , Stupidhalgo and Co (j en passe et des meilleures) a la dilipidation d un argent qu ils sont incapables de gagner . Ces ronds de cuir vivant des fonds publics seraient tous bien incapables de creer une entreprise et des emplois . Ils savent seulement se goberger de depenses et creer des impots , taxons par ci et par la , l impot est passe par la et il repassera par ci , Cette dangeureuse adiction a la depense est leur ressort sur fond d une demagogie jamais en manque d inspiration ...

3.Posté par poulbot le 28/09/2017 17:53
Nous avons de la chance , Dans Paris nous avons l'impératrice de la gabegie , faire la fête est sont crédo; le reste n'est que broutilles , comme par exemple l’énorme trou en formation sur le périphérique intérieur juste après de la porte dorée , trou qui occasionne bon nombre d'incident . Nous avons également le saigneur des petites gens , des travailleurs, des retraités qui sous le prétexte d'aider la jeunesse est en train de spolier une partie des revenues déjà maigre de la classe travailleuse au profit des spéculateurs qui assis tranquillement derrière un bureau s'enrichissent honteusement.

4.Posté par Ichbiah le 28/09/2017 18:41
7 milliards de budget initial
Mettez en place un thermomètre qui chaque jour totalisera les dépenses nouvelles , imprévues et dispendieuses
j'ai peur que rien qu'a la fin de l'année, l'écran de mon ordinateur ne soit pas assez haut pour tout afficher 25/0/2017 Lima 1 500 000€


a suivre .......

5.Posté par Maurice le 28/09/2017 18:54
À vos cassettes disait Jean-Christophe Averty mais pour autre chose, là ce sera :
on va vous faire cracher tout ce que vous planquez !

6.Posté par Phil75 le 29/09/2017 07:40
Un nouveau surnom pour Hidalgo : "Gabegie la Magnifique".

7.Posté par poulbot le 29/09/2017 14:09
@Phil75 : il y a aussi La folle de Chaillot comme Surnom et cela lui va très également.

8.Posté par MIRALB le 29/09/2017 22:00
A moins que vous ayez des infos non communiquées, je me suis renseignée sur internet (BFM et le Parisien), la Ciné du Cinéma ne sera pas expropriée.
Son hall central servira de restaurant pour les athlètes et les studios seront aménagés pour les entraînements, le village olympique sera alentours.
Certes cela aura un coût (et même certainement un coût certain...) qu'il faudra surveiller de très très près, je n'ai aucune confiance dans les montants annoncés.
Je suis absolument contre la tenue des JO à Paris, mais il faut rester crédible sinon la moindre erreur de votre part sera montée en épingle et invalidera toute autre critique, même (et surtout) parfaitement justifiée.

9.Posté par Challier le 30/09/2017 04:49
Anne Hasch se fait passer pour fille d'exilés républicains : faux. Le grand père parti en 1937 est revenu en Espagne en 1939 sous Franco.
Ses parents sont des réfugiés économiques en 1959 ! En 1973 ils obtinrent la nationalité française pour eux et leurs enfants. En 1993 Anne H demanda la nationalité espagnole et l'obtint : elle donc plus espagnole que française.
HIDAL GO HOME !

10.Posté par JEJ le 30/09/2017 11:26
Assez ridicule, madame le maire faisant semblant de découvrir les résultats... quelle surprise.
Apparemment Hollande se voulait commentateur politique et Hidalgo actrice. Problème d'orientation au PS...

11.Posté par MIRALB le 30/09/2017 22:31
J'eusse aimé que mon commentaire fut publié, même s'il contestait l'expropriation de la cité du cinéma...

12.Posté par Challier le 01/10/2017 04:27
Anne Hasch se fait passer pour fille d'exilés républicains : faux.
Le grand père parti en 1937 est revenu en Espagne en 1939 sous Franco.
Ses parents sont des réfugiés économiques en 1959 ! En 1973 ils obtinrent la nationalité française pour eux et leurs enfants. En 1993 Anne H demanda la nationalité espagnole et l'obtint : elle donc plus espagnole que française.
HIDAL GO HOME !

13.Posté par Ichbiah le 02/10/2017 17:19
Message Orange Actualités:
Dans 300 jours les Gay Games se dérouleront à Paris.
j'en extrait une phrase:
Les courses de -voile- se feront au Havre.
Question: et celles de- vapeurs-?
Une autre dans le texte
30% seront financés par les participants
et la suite n'étant pas indiquée,
70% par Madame Hidalgo? je pose la question.

14.Posté par Challier le 03/10/2017 02:54
La vapeur ne concerne que les hétéros, donc pas les Gay Games à priori.
Par contre Anne H soutient avec notre argent, la multipropulsion et toutes autres déviations à la mode.
Ce n'est pas Anne Hasch qui paye 70%, c'est nous les cochons de payants, taillables et corvéables à Mercy, financiers forcés de tous les caprices de l'espinguouine.
Hidalgo home !

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes