DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Stupidalgo et Julliard : les bibliophobes



Lecteurs et bibliothécaires s'émeuvent du projet de fermeture d'une des plus vénérables bibliothèques municipales parisiennes ...



Bien dit !
Bien dit !
La Mairie de Paris vient de mettre à l'ordre du jour du prochain Comité Technique de la Direction des Affaires Culturelles, qui doit se tenir dans moins de deux semaines, la fermeture, sans justification aucune, de la bibliothèque Château d’Eau située à l’intérieur de la mairie du Xème arrondissement. Un projet qui se fait évidemment sans aucune consultation, ni des élus locaux, ni des usagers et encore moins des syndicats. Un vrai passage en force. C’est pourtant l'une des premières à avoir vu le jour dans la Capitale (elle a été créée en 1862, avant son déménagement dans la mairie en 1896). Un drôle de signal dans le contexte actuel.

D’autant que la bibliothèque Château d’Eau, toujours appréciée de ses usagers, possède, en plus de ses collections habituelles, un fonds unique en France de livres consacré à la photo et à la vidéo d'art. De plus, ce fonds, riche de plusieurs milliers de documents, ne peut être transféré dans aucune bibliothèque du réseau parisien. La Mairie de Paris compte-t-elle s'en débarrasser ? Quel gâchis écologique.

La bibliothèque Château d’Eau est également réputée pour l'organisation des Rencontres photographiques du Xe dont les colloques et expositions autour de la photographie dépassent le cadre des spécialistes. La majorité des organisations syndicales représentatives (CGT, FO, UCP, SUPAP-FSU) de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris s’opposent donc clairement à ce projet de fermeture.

En 2012, l’intersyndicale avait rencontré l’équipe municipale du Xème. Cette dernière avait alors déclaré « partager la vision de la richesse du fonds photo de Château d’Eau, fonds précieux pour la mairie, et qu’il serait dommage de disperser. Le maire est également très attaché à l’existence de la bibliothèque au sein de la mairie et ne souhaite pas récupérer ses locaux ». Comme aucun des actuels élus du quartier n’a été saisi de cette question on suppose que cette position n’a pas changé.

Par ailleurs à une question écrite du groupe Europe Écologie-Les Verts (EELV) sur l’avenir de cette même bibliothèque à l’occasion du Conseil de Paris du mois de juin dernier, le premier adjoint au maire en charge de la culture, monsieur Bruno Julliard n’a jamais annoncé, ni même évoqué cette fermeture.

La fermeture d’une bibliothèque est toujours un signal négatif. L’intersyndicale va donc alerter les usagers, les élus et les professionnels du secteur pour maintenir une offre diversifiée de lecture publique dans la capitale.

Lire aussi ICI.

Vendredi 4 Décembre 2015


Serge Federbusch
Serge Federbusch


1.Posté par Phil75 le 04/12/2015 20:56
Q : Qu'est-ce qu'un demi-hidalgien ?

R : C'est quelqu'un qui ne sait ni lire.

2.Posté par stal19e le 04/12/2015 21:44
Normal pour julliard de vouloir fermer les bibliothèques parisiennes , lui le roi de la grève étudiante ayant échoué rue de solferino n'ayant aucun autre avenir nulle part ailleurs .

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes